Baisse de 10% des décès routiers en juillet
par Thibaut Emme

Baisse de 10% des décès routiers en juillet

La baisse du nombre de tués sur les routes françaises de Métropole continue sur l'année 2023. En Juillet l'ONISR note une baisse de 10% des morts par rapport à juillet 2022. C'est d'autant meilleur que le trafic augmente un peu sur un an.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Selon les chiffres de la base accidents compilés par l'Organisme National Interministériels à la Sécurité Routière (ONISR), 305 personnes ont perdu la vie sur les routes de Métropole en juillet 2023. C'est donc 10% de moins que les 338 de juillet 2022. Du côté des blessés, la baisse est de 7% à 1 558 personnes, dans 4 396 accidents corporels, en baisse de 8% par rapport à juillet 2022.

Depuis le début de 2023, 1 682 tués sont à déplorer contre 1 874 sur les sept premiers mois de 2022. 8 945 blessés, contre 9 395 en 2022 ont été touchés dans l'un des 28 844 accidents corporels (contre 30 853 en 2022). Avec la baisse mois après mois, les tués sur les 12 derniers mois sont au nombre de 3 075. Les 12 derniers mois sont même en baisse par rapport à 2019, dernière année pré-Covid. Une bonne nouvelle.

Dans le détail, certaines catégories sont les "bons élèves" comme les piétons ou les cyclistes en baisse de 12 et 13% respectivement. Les automobilistes voient le nombre de tués en baisse de 4% si on compare les 12 derniers mois aux précédents, et 7% par rapport à 2019. En revanche, le nombre de cyclistes tués est en hausse de 12% par rapport à 2019 et la nouvelle catégorie des "EDPm" (engins de déplacement personnel motorisés) continue sa hausse continue. Les chiffres sont toutefois faibles avec 41 tués depuis un an.

C'est même pire du côté des blessés. Les EDPm voient leurs blessés augmenter de 19% par rapport aux 12 mois précédents. La hausse côté cyclistes est de 9%. Les autres catégories restent en baisse. Pour lire le rapport en entier, c'est ici.

Notre avis, par leblogauto.com

Il n'est jamais simple de décrypter les chiffres de la SR. On peut dégager de grandes tendances avec certains phénomènes comme les EDPm et la pratique du cyclisme (vélotaf) depuis le Covid. Mais expliquer exactement pourquoi il y a une baisse continue et des chiffres qui vont en-dessous de ceux de 2019, c'est jouer les Madames Irma. Tout au plus, peut-on louer le renouvellement du parc qui, peu à peu, met des véhicules bardés de béquilles électroniques sur la route.

D'ailleurs, l'Europe va imposer en 2024 (et pour les véhicules nouvellement homologués en 2022) des équipements de sécurité en plus (maintien dans la ligne, détection de fatigue, freinages d'urgence, etc.). Le temps fera son oeuvre de ce côté. Par contre, est-ce que ne plus pénaliser de la perte d'un point les "petits" excès de vitesse aura une influence comme certains le pensent/craignent ? Réponse d'ici quelques mois. La Sécurité Routière est une pratique empirique.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La Sécurité Routière continue de voir les chiffres de décès, blessés, accidents baisser mois après mois. En juillet 2023, la baisse des tués est de 10% par rapport à juillet 2022. Les chiffres sont même passés en dessous de ceux de 2019, dernière année pré-covid, année de référence.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.