par Elisabeth Studer

Avtovaz :la production fait des sauts de puces

Avtovaz, premier constructeur de voitures de Russie, contrôlé par l'alliance Renault-Nissan, a annoncé vendredi être contraint à son tour de réduire la voilure sur ses chaînes d'assemblage faute de composants électroniques.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Avtovaz : suspension sporadique des chaînes d’assemblage

"En raison de la crise globale de manque de composants électroniques, le groupe est obligé de temps en temps de suspendre le travail des chaînes d'assemblage de voitures, comme cela est arrivé aujourd'hui", a indiqué le service de presse du groupe à l'agence russe Ria Novosti. Précisant que le cas échéant, l’activité était arrêtée une journée".

Les autres activités du groupe Avtovaz se poursuivent

Avtovaz a tenu à préciser que les autres activités du groupe - qui construit les véhicules Lada, numéro un du marché russe - se poursuivaient. L'usine d'Avtovaz, située à Togliatti (Volga), est l'une des plus grandes du monde, avec près de 35.000 employés.

Pas de retour à la normale avant au moins mi 2022 selon Avtovaz

"Le groupe fait tous les efforts possibles pour normaliser l'approvisionnement en composants électroniques, mais selon nous la crise mondiale durera au moins jusqu'au milieu de l'année prochaine, ou même plus longtemps. Par conséquent, le calendrier de production irrégulier sera maintenu", a ajouté le service de presse.

Les ventes de véhicules neufs en nette baisse depuis 4 mois en Russie

En octobre dernier, les ventes de voitures neuves en Russie ont chuté pour le quatrième mois consécutif. Ce même mois, la branche russe de Volkswagen avait également annoncé la réduction de sa production durant les mois prochains en Russie, arguant elle-aussi de la pénurie de semi-conducteurs.

Le marché automobile russe, dans lequel les grands constructeurs mondiaux avaient massivement investi en période de boom du secteur, a diminué de plus de moitié entre 2012 et 2016, ne renouant avec la croissance que de 2017 à 2019, avant de repasser dans le rouge.

Notre avis, par leblogauto.com

Impossible donc de chiffrer de manière précise l’impact des mesures d’ajustement de production prises en raison de la pénurie (histoire de ne pas inquiéter les marchés ? )

Le groupe Renault indique quant à lui sur son site internet que le site de Togliatti assemble les véhicules Lada: XRAY, Largus, Granta, Niva Legend & Travel et les Renault Logan et Sandero. Les moteurs HR16 & 4 LADA y sont également produits ainsi que les boîtes de vitesse : JX16, JX20, LADA, ainsi que des chassis. Le site possède des ateliers de Fonte et Aluminium, est-il encore précisé.

Vehicles production 2020

• Lada Granta : 117 677 unités

• Lada Largus : 54 195 unités

• Lada 4X4 : 34 559 unités

• Lada X-Ray : 20 741 unités

• Lada Kalina : 17 563 unités

• Renault Logan : 35 007 unités

• Renault Sandero : 27 578 unités

• Datsun Mi-DO : 1 208 unités

• Datsun On-DO : 10 298 unités

Powertrain production 2020

• Boîtes de vitesse : 381 838 unités

• Moteurs : 441 506 unités

• Châssis : 880 956 unités

• Fonte : 65 853 tonnes

• Aluminium : 44 317 tonnes

Sources : Avtovaz, AFP, Ria Novosti

Pour résumer

Avtovaz, premier constructeur de voitures de Russie, contrôlé par l'alliance Renault-Nissan, a annoncé vendredi être contraint à son tour de réduire la voilure sur ses chaînes d'assemblage faute de composants électroniques.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.