AVATR 12 : une nouvelle chinoise qui cible TeslaLancer le diaporama
AVATR 12
+13
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

AVATR 12 : une nouvelle chinoise qui cible Tesla

Le jeune constructeur automobile chinois Avatr, formé grâce à une alliance entre Changan, Huawei et le fabricant de batteries CATL, a dévoilé le modèle 12 entièrement électrique au Salon automobile de Munich, qui vient ainsi compléter le SUV 11.

Zapping Le Blogauto Essai DS3 E-Tense 2023

Déjà vu, mais quand même séduisant

Le nouveau véhicule électrique, dont le nom se prononce "one two", mesure 5 020 mm  de long, 1 999 mm de large et 1 460 mm de haut. Il possède également un grand empattement de 3 020 mm.Le design est à la fois convenu et plutôt réussi, surtout de profil et de la vue arrière. Convenu car on a déjà l’impression d’avoir vu cent fois ce genre de modèle, avec des phares bizarroïdes en deux parties, effilés et en forme de C inversé. Flirtant avec le style de Tesla et de Mercedes, c’est de profil que l’AVATR 12 est plutôt fluide et agréable à regarder, avec des proportions équilibrées, une ligne de toit plongeante et un arrière façon fastback. Les poignées de porte escamotables sont livrées de série, tout comme un aileron arrière escamotable. La poupe est dépourvue de lunette arrière avec un pavillon qui descend très bas et des caméras pour la retrovision. Par contre, en levant les yeux, on peut profiter d’un immense toit panoramique de 2,57 m² très précisément

1 batterie, 2 motorisations

La 12 ne signifie pas 12 cylindres, oh que non. Le modèle d'entrée de gamme est équipé d'une batterie lithium-ion de 94,5 kWh qui entraîne un moteur électrique à l'arrière produisant 308 ch. Une version axée sur les performances avec deux moteurs électriques développant au total 578 ch et entraînés par la même batterie de 94,5 kWh est également proposée. Des spéculations avaient circulé selon lesquelles elle serait proposée avec les mêmes batteries de 90,4 kWh et 116,8 kWh que le SUV Avatr 11, mais finalement, sans doute par nécessité de coût et de poids, seule la première capacité a été retenue.

L'autonomie annoncée varie de 650 kilomètres à 700 km, mais sans préciser si ces valeurs ont été obtenues pa le cycle WLTC ou le cycle chinois CLTC, qui, on le sait, est plus souple.

Cosy et bien équipée

A l’intérieur, Avatr continue d’afficher son goût pour le violet, qui a aussi été voulu pour créer une atmosphère "feutrée et cosy" pour les 4 passagers, même si sur le papier c’est 5. L'Avatr 12 reprend globalement l'aménagement de l'AVATR 11 et dispose d'un tableau de bord enveloppant baigné de cuir, d’un bandeau supérieur occupé par un écran panoramique large de 35,4 pouces englobant le groupe d'instruments et un écran passage. Une paire d'écrans est également utilisée pour les rétroviseurs numériques, tandis qu'un écran d'infodivertissement central orienté paysage est utilisé pour contrôler la plupart des fonctions du véhicule.

L'Avatr 12 propose pêle-mêle un toit en verre panoramique électrochrome, du cuir Nappa, un système d'éclairage d'ambiance complexe, un système audio puissant à 27 haut-parleurs développé par Huawei et même de 3 parfums inspirés de la nature conçus par un ancien de la maison Givenchy et d'un rétroviseur numérique. Sur le plan de la sécurité, la berline est équipée de la suite d'assistance Huawei Advanced Driving System 2.0 qui comprend 29 capteurs avancés, dont 3 LiDAR. Les détails des prix et de la disponibilité n’ont pas encore été annoncés.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La berline au profil de coupé Avatr 12 devrait arriver en Europe. Dotée de moteurs puissants, d'un design assez réussi et d'un niveau technologique relevé grâce à la contribution de Huawei, elle confirme une nouvelle fois les ambitions chinoises, y compris dans le premium.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos