Lancer le diaporama
AVATR 11
+3
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

AVATR 11 , le crossover chinois avec technologie Huawei

Il est vrai que, du point de vue d’un observateur occidental, le nombre de marques chinoises semble équivalent aux constellations de l’espace. Mais parmi les projets qui foisonnent, soyons attentifs à celui de AVATR, qui associe trois géants chinois ambitieux.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Cette association implique le constructeur automobile Changan, le géant de l’électronique Huawei et le spécialiste de de la batterie CATL. A l’origine, la JV devait associer Changan et NIO, mais ce dernier est désormais minoritaire dans l’aventure. Les trois partenaires Changan, CATL et Huawei viennent de présenter le fruit de leur joint-venture, le nouveau crossover électrique Avatr 11. Il s'agit d'un crossover tout électrique basé sur la plateforme EP1. La longueur de sa carrosserie est de 4880 mm, sa largeur de 1970 mm et sa hauteur de 1601 mm avec un empattement de 2975 mm.

Entre déjà-vu et beau profil

Proche en taille de la NIO EC6, sa face avant ne va pas révolutionner le genre avec un design qui se veut futuriste et des optiques assez tarabiscotés. L’optique principal forme un grand V incliné et se prolonge vers les antibrouillards qui sont cerclés par des LED en forme de crochet.

De profil, le crossover propose une silhouette profilée plutôt réussie, avec des proportions harmonieuses, une ligne de toit plongeante, des poignées de porte dissimulées et ses portes vitrées sans cadre.  Ce look, dont la partie arrière lorgne du côté de Jaguar, est renforcé par des roues de 21 ou 22 pouces avec des étriers de frein Brembo à 4 pistons. Le design a été signé par Nader Faghihzadeh, à qui l’on doit les BMW série 6 et 7.

Le nouvel OS de Huawei

Dans l’habitacle, Avatr 11, proposé en configuration 4 ou 5 places, dispose de trois écrans sur la console centrale. Le principal a une diagonale de 15,6 pouces et a été conçu pour fonctionner avec le système multimédia HarmonyOS de Huawei, l’Avatr 11 faisant donc office de pionnière pour l’utilisation du nouvel OS du géant chinois. Il y a aussi deux écrans de 10,25 pouces - l'un fait office de tableau de bord et l'autre est installé en face du passager avant. Le système stéréo est composé de 14 haut-parleurs et d'un amplificateur à 12 canaux. Enfin le véhicule a été pensé pour disposer de fonctions avancées en autopilot, étant équipé à cette fin de 3 LIDARS.

Côté motorisation, l’AVatr 11 embarque deux moteurs électriques d'une puissance totale de 578 ch et 650 Nm de couple. Le moteur monté sur l'essieu avant produit 265 ch, tandis que le moteur à l'arrière délivre 313 ch. L'accélération de zéro à 100 est annoncée en 3,98 secondes et la vitesse maximale prévue est de 200 km/h. Dans sa version de base, la nouvelle voiture électrique chinoise est alimentée par une batterie CATL d'une capacité de 90,38 kWh, qui offrira une autonomie de 555 km. Et le modèle haut de gamme dispose d'une batterie de 116,79 kWh, qui vous permet de parcourir 680 km sur une seule charge. La voiture prend en charge la charge rapide avec une puissance de 240 kW, grâce à laquelle, en 10 minutes de charge, l'autonomie est augmentée de 200 km.

L’Avatr 11 devrait arriver sur le marché chinois au deuxième trimestre. D’ici 2025, le constructeur chinois prévoit de présenter trois autres modèles. A suivre avec attention.

Source: CarNews Chine

Pour résumer

L'AVATR 11 est un crossover électrique fruit de l'association entre les géants chinois Changan, CATL et Huawei. Son design, ses caractéristiques techniques et sa technologie embarquée en font un véhicule aux ambitions commerciales assumées.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos