Lancer le diaporama
Aston Martin DBR22
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Aston Martin célèbre les 24h du Mans avec la DBR22

Les Ferrari SP1/SP2 Monza et McLaren Elva ne sont plus seules. Dans la catégorie des roadsters découverts, Aston Martin dévoile le DBR22 dans le cadre de la Monterrey Car Week.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Un héritage d'exception

Le concept célèbre le 10e anniversaire de Q by Aston Martin, la division sur mesure des marques ultra-luxe mais aussi la grande histoire de la marque aux 24 heures du Mans, alors que le projet Aston Martin Valkyrie Hypercar a été mis au placard.

Avec des proportions classiques et des courbes galbées et musclées, la DBR22 s’inscrit dans la lignée des voitures de sport à cockpit ouvert telles que la DBR1 et la DB3S des années 1950. La DB3S, introduite en 1953 a ouvert la voie à la DBR1, mue par 6 cylindresen ligne 2.5 litres de 250 chevaux, qui a remporté Le Mans en 1959, conduite par Carroll Shelby et Roy Salvadori, emmenant l'équipe Aston Martin vers le titre dans le championnat du monde des voitures de sport la même année. Pourtant, Aston Martin se retire à l'issue de la saison et tente ensuite une première incursion en Formule 1, qui sera un échec complet.

Classicisme et modernité

La DBR22 arbore une nouvelle calandre avant qui intègre un design en fibre de carbone à la place des veines habituelles que l'on voit sur les Aston Martin de série, inspiré directement des DBR1 et DB3S. Le capot est doté d'un évent en fer à cheval, encastré pour faciliter la circulation de l'air du moteur V12 Twin-Turbo de 5,2 litres qui se trouve en dessous. Le bloc délivre 715 chevaux et 753Nm de couple et Aston Martin annonce un à 0 à 100 Km/h en seulement 3,4 secondes et jusqu'à 319 kmh en vitesse de pointe.

La DBR22 étrenne de nouvelles jantes en alliage de 21 pouces dotées d'un design à 14 rayons créé spécialement pour le modèle, dotées d'un moyeu à verrouillage central dérivé du sport automobile, qui est également disponible selon les spécifications d'une vaste palette de couleurs.

Le concept de design DBR22 présente également une couleur de peinture entièrement sur mesure, développée spécifiquement pour l'occasion à l'aide de « Paint to Sample » - une option exclusive disponible via Q by Aston Martin, démontrant à nouveau les vastes possibilités de conception accessibles grâce au service sur mesure de la marque.

L'impression 3D fait son apparition

Derrière les sièges s'élèvent des nacelles jumelles qui lissent le flux d'air derrière la tête du conducteur et du passager. À l'arrière, le concept de design DBR22 présente un graphique lumineux horizontal grâce à la barre lumineuse mince et pleine largeur spécialement conçue pour cette application. En dessous se trouve un panneau perforé pour permettre à l'air chaud de sortir de la queue.

Le DBR22 dispose également d'un sous-châssis arrière imprimé en 3D - la première fois qu'Aston Martin a introduit une telle méthode. Le composant est fabriqué à partir de plusieurs pièces imprimées en 3D imprimées à partir d'aluminium, qui sont ensuite collées pour former le sous-châssis fini. Cela permet un gain de poids significatif sans compromettre la rigidité, ainsi que la possibilité de fabriquer des pièces spéciales pour les modèles à très faible volume, le cas échéant.

 

Pour résumer

Pour commémorer à la fois le 10eanniversaire du département de personnalisation Q et pour rendre hommage aux exploits passés aux 24 heures du Mans par les DB3S et DBR1, Aston Martin dévoile un roadster découvrable DBR22 animé par le V12 maison.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos