par La rédaction

Arnaud Montebourg et la rémunération de Carlos Ghosn

Invité de l’émission Des Paroles et des Actes hier sur France 2, le Ministre du Redressement Productif Arnaud Montebourg s’est une nouvelle fois concentré sur Renault. Selon lui, Carlos Ghosn doit « faire un effort » au sujet de sa rémunération.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Actionnaire à 15 % de Renault, l’Etat Français a – bien entendu – son mot à dire lors du vote de la rémunération du Président de la société. Et il ne s’en prive pas. L’année dernière, l’Etat avait déjà voté contre la rémunération proposée à Carlos Ghosn.

Mais avec seulement 15 % des voix, l’Etat français n’avait pas pesé bien lourd et la proposition avait été validée. Arnaud Montebourg tente donc une sortie médiatique pour demander à Carlos Ghosn de baisser sa rémunération.

« Je crois que dans la mesure où Renault est en train d’organiser un travail sur l’entreprise avec les partenaires sociaux, il n’est pas absurde de demander à monsieur Ghosn de faire un effort sur ses propres émoluments puisque des demandes sont formulées à l’égard des autres salariés. Ce n’est pas absurde de le lui demander. »

Néanmoins, il faut rappeler que Carlos Ghosn ne perçoit que 21 % de sa rémunération totale (2,8 millions d’euros sur 13,3 millions d’euros) de la part de Renault. Le reste vient de son poste de Président de Nissan, ce qui en fait le patron d’une entreprise japonais le mieux payé.

Et aussi : Renault / amélioration de la compétitivité : double bras de fer avec gouvernement et syndicats

Source : France 2 / Renault

Pour résumer

Invité de l’émission Des Paroles et des Actes hier sur France 2, le Ministre du Redressement Productif Arnaud Montebourg s’est une nouvelle fois concentré sur Renault. Selon lui, Carlos Ghosn doit « faire un effort » au sujet de sa rémunération.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.