par Nicolas Anderbegani

Alfa Romeo Giulia GTA : bomba latina !

Après plusieurs semaines de rumeurs et des teasers savamment orchestrés, Alfa Romeo lève le voile sur sa nouveauté 2020 : la résurrection du mythique blason GTA, qui transfigure la berline Giulia.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

L'histoire continue

Il fallait remonter au début des années 2000 pour trouver des Alfa Romeo frappées du blason GTA, pour Gran Turismo Alleggerita avec les savoureuses et bestiales 156 et 147. Depuis, nous avions eu droit à des versions sportives QV mais plus à ce sigle qui a tant contribué à la réputation de la marque. Plus loin encore, il faut remonter aux années 60 pour trouver trace d'une Giulia GTA, qui avait régalé dans les courses de supertourisme et les rallyes de la fin des sixties et du début des seventies. Dans la vidéo de présentation, l'histoire est abondamment évoquée pour marquer la filiation entre l'ancienne Giulia GTA et ces nouvelles Giulia GTA et GTAm, qui arborent sur les ailes avant, en dessous du blason Quadrifoglio Verde, un autre blason magique, celui d'Autodelta, préparateur historique des Alfa Romeo de compétition.

Des gênes de F1

Ce qui saute aux yeux de suite, ce sont les évolutions aérodynamiques très poussées, puisque la GTA utilise le "Sauber Aerokit" qui a été développé en partenariat avec le team F1 Alfa Romeo. La calandre a une grille aux croisillons plus discrets, pour imiter les calandres des voitures de superforteresse, et elle est entourée par 4 petites ouvertures d'aération. Quant aux prises d'air, déjà généreuses sur la version d'origine, elles se parent d'un spoiler carbone dynamique très travaillé, digne des déflecteurs d'une monoplace. Les ailes avant s'élargissent de 50 mm et accentuent la bestialité de la bête. Le carbone se rajoute aussi sur les jupes latérales, les passages de roues arrière - un peu dans le style Alfasud QV- ainsi que sur le toit. A l'arrière, on trouve un nouveau diffuseur en carbone, deux canules d'échappement en Titane dans la partie centrale signées du spécialiste Akrapovic, une extension d'aile et un aileron en carbone.

La GTAm, encore plus extrême

Comme si cela ne suffisait pas, Alfa Romeo décline la GTA dans une variante GTAm (m pour Modificata), qui va encore plus loin dans la radicalité avec un aileron arrière démesuré, une configuration deux places et même des vitres arrière en Lexan. La GTAm est certes homologuée pour la route mais elle est surtout pensée pour une utilisation piste, la banquette arrière étant remplacée par un arceau de sécurité, des emplacements extincteur et casque et les poignées de porte par des sangles, comme sur la F40. Au final, toutes cs modifications ont un intérêt évident : le gain de poids, avec 100 kilos de moins sur la balance par rapport à la Quadrifoglio Verde. A l'intérieur, les GTA et GTAm se couvrent d'Alcantara sur la partie supérieure du tableau de bord et l'intérieur des portes, alors que les passagers pourront s'asseoir sur des sièges en fibre de carbone Sabelt. Si la GTA conserve le raffinement de la berline, la GTAm procure une ambiance nettement plus typée course.

Le V6 Biturbo gagne encore du muscle

Contrairement aux précédentes séries spéciales NRing et Alfa Romeo Racing qui se limitaient à des retouches esthétiques, la mécanique a été également revue. Le superbe moteur V6 2.9 biturbo gagne 30 chevaux pour être porté désormais à 540 chevaux. C'est moins que ce que la rumeur annonçait, mais on ne va quand même pas faire la fine bouche. Avec 540 chevaux et 1 520 kg, soit un très bon rapport poids/puissance de 2,82 kg/ch, le 0 à 100 KM/h est expédié en 3"6 ! Pour couronner le tout en termes de performance, la GTA embarque aussi des freins carbone-céramique.

Notre avis, par leblogauto.com

ça c'est du Cuore sportivo* ! La légende est de retour ! Alfa Romeo n'a pas raté sa surprise, avec une Giulia dévergondée comme on aime. Produite à seulement 500 exemplaires, cette GTA, qui devrait dépasser allègrement les 100.000 euros, sera un futur collector. De quoi raviver la flamme en espérant rapidement d'autres modèles sensationnels pour perpétuer l'héritage du Biscione.

* le cœur sportif

source et images : Alfa Romeo EMEA press

Pour résumer

Après plusieurs semaines de rumeurs et des teasers savamment orchestrés, Alfa Romeo lève le voile sur sa nouveauté 2020 : la résurrection du mythique blason GTA, qui transfigure la berline Giulia.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.