par Nicolas Anderbegani

Alfa Romeo Giulia et Stelvio : série spéciale Estrema

Lancés respectivement en 2016 et 2017, les Alfa Romeo Giulia et Stelvio auront très bientôt droit à un restylage majeur et probablement à une hybridation légère, afin de relancer un peu des ventes en berne. Mais en attendant, les deux modèles de la gamme du Biscione accueillent une nouvelle série spéciale baptisée « Estrema », extrême en Italien.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Une Estrema pas si extrême

Cette série spéciale Estrema a été présentée depuis Hinwil en Suisse, le siège de l'équipe Alfa Romeo F1 (exploitée par Sauber). Le nom et le lieu laisseraient à penser qu’il s’agit d’une version ultra sportive et radicale, mais il n’est pas question pourtant de dépasser en performances les versions QV ni la radicale Giulia GTAm. L’Estrema a plutôt vocation à s’intercaler entre l’actuelle Veloce et les versions Quadrifoglio en s’adressant aux « puristes de la conduite ».

En plus de cette Estrema, Alfa en profite pour réagencer et simplifier l’architecture de gamme du Stelvio et de la Giulia qui, par cohérence, se calquent sur ce qui a été annoncé lors de la présentation du Tonale : Super et Ti sont les deux choix proposés, pouvant être agrémentés par les anciens niveaux Sprint et Veloce qui deviennent des packs. L’Estrema se positionne au-dessus de ces finitions.

Sans maîtrise, la puissance n'est rien

Les Alfa Romeo Giulia et Stelvio Estrema sont équipées de moteurs essence 2 litres turbo de 280 ch et de moteurs turbodiesel 2,2 litres de 210 chevaux, tous deux associés à une boîte automatique à 8 rapports et à la transmission intégrale Q4, en option sur la Giulia et de série sur le Stelvio.

Plus que la puissance, apanage des GTA et QV, l'agrément et le plaisir de conduite sont les maîtres mots des Estrema. Les suspensions actives sont installées de série. Le système de contrôle Alfa Active Suspension gère les suspensions et les amortisseurs en interaction constante avec le contrôle dynamique des châssis et avec le système DNA, calibrant son intervention en fonction du mode sélectionné. La version spéciale Extreme est également livrée en standard avec un différentiel autobloquant, qui garantit une stabilité et un contrôle élevés dans toutes les conditions d'adhérence. Il distribue le couple et la traction même en sortie de virage et à des vitesses et accélérations élevées.

Carbone et Alcantara

Les Estrema se parent d’une touche de sportivité avec l’emploi calibré de fibre de carbone. A l’extérieur, le matériau est présent sur les coques des rétroviseurs extérieurs et dans la garniture intérieure en V du fameux « trilobo ». Des tons sombres pour le badge spécifique Estrema sur le pare-chocs, les jantes alliage 19" sur la Giulia et 21" sur le Stelvio et les étriers de frein noirs.

La même forte connotation sportive est présente dans l'habitacle où se distinguent les finitions en fibre de carbone sur les contre-portes, l’entourage du levier de vitesse et la présence de sièges en Alcantara. Des surpiqûres rouges contrastées associées à des empiècements en cuir confèrent sportivité et exclusivité au tableau de bord, aux sièges, au volant et à la boîte de vitesses. On peut aussi se délecter d’un système audio Harmon & Kardon avec 14 haut-parleurs.

Les tarifs français ne sont pas encore connus mais, en Italie, il faut tabler sur unebase à 67 600 € pour l' Alfa Romeo Giulia Estrema et 75 400 € pour l' Alfa Romeo Stelvio Estrema.

Pour résumer

Lancés respectivement en 2016 et 2017, les Alfa Romeo Giulia et Stelvio auront très bientôt droit à un restylage majeur et probablement à une hybridation légère, afin de relancer un peu des ventes en berne. Mais en attendant, les deux modèles de la gamme du Biscione accueillent une nouvelle série spéciale baptisée « Estrema », extrême en Italien.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.