par Joest Jonathan Ouaknine

A table avec Rover

Le paradoxe du V8 "Buick", c'est que GM ne voyait pas d'avenir pourson V8 compacte et lorsque Rover lui en demanda la licence, ils le prirent pour un fou. Ensuite, il fut utilis toutes les sauces: pour le Range Rover, les Rover P5B et 3500, videmment. Mais on le trouva galement sous le capot de certains Land Rover Defender, des MG C etRV8, de beaucoup de TVR, d'innombrables kit-cars anglais et mme l'arrire des Brabham de F1 dans les annes 60!

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le paradoxe du V8 "Buick", c'est que GM ne voyait pas d'avenir pourson V8 compacte et lorsque Rover lui en demanda la licence, ils le prirent pour un fou. Ensuite, il fut utilis toutes les sauces: pour le Range Rover, les Rover P5B et 3500, videmment. Mais on le trouva galement sous le capot de certains Land Rover Defender, des MG C etRV8, de beaucoup de TVR, d'innombrables kit-cars anglais et mme l'arrire des Brabham de F1 dans les annes 60!

Inadaptable aux nouvelles normes de pollution, il fut sacrifi au dbut du XXIe sicle.

Mais le V8 Rover n'a pas dit son dernier mot.Et lorsqu'un homme eu l'ide de se servir d'un vieux bloc comme table basse (voir comme table tout court pour les Japonais), il ne faisait que continuer la tradition...

A ranger aux cts du casier vin Jaguar V12.

Source:

Autoblog

Pour résumer

Le paradoxe du V8 "Buick", c'est que GM ne voyait pas d'avenir pourson V8 compacte et lorsque Rover lui en demanda la licence, ils le prirent pour un fou. Ensuite, il fut utilis toutes les sauces: pour le Range Rover, les Rover P5B et 3500, videmment. Mais on le trouva galement sous le capot de certains Land Rover Defender, des MG C etRV8, de beaucoup de TVR, d'innombrables kit-cars anglais et mme l'arrire des Brabham de F1 dans les annes 60!

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.