par Christophe Labedan

24h du Mans: Le point à 13h

Nous arrivons dans le dernier sprint avec moins de 3 heures de courses.
Audi semble avoir installé Tom Kristensen au volant jusqu'à la fin de course pour contrer une remontée impressionante des Pescarolo qui tournent en moyenne 5 à 6 secondes plus vite. Audi reste néanmoins un monstre de fiabilité face à une Pescarolo qui profite intelligemment des nouvelles reglementations avec une voiture hybride. Jean-Christophe Bouillon s'apprête à passer l'Audi sur laquelle elle a toujours un tour de retard pour nous offrir un final d'anthologie mais Bouillon passe malheureusement beaucoup de temps au ravitaillement et reperd 10 secondes surl'Audi de tête.
Bouillon de devrait pas terminer la course, on s'attend à un relais de plus avec Emmanuel Collard qui est le plus rapide en course. Sébastien Loeb fait ses au-revoirs aux 24 Heures du Mans après un abandon au 288e tour, une expérience qu'il ne manquera certainement pas de renouveller.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Nous arrivons dans le dernier sprint avec moins de 3 heures de courses.
Audi semble avoir installé Tom Kristensen au volant jusqu'à la fin de course pour contrer une remontée impressionante des Pescarolo qui tournent en moyenne 5 à 6 secondes plus vite. Audi reste néanmoins un monstre de fiabilité face à une Pescarolo qui profite intelligemment des nouvelles reglementations avec une voiture hybride. Jean-Christophe Bouillon s'apprête à passer l'Audi sur laquelle elle a toujours un tour de retard pour nous offrir un final d'anthologie mais Bouillon passe malheureusement beaucoup de temps au ravitaillement et reperd 10 secondes surl'Audi de tête.
Bouillon de devrait pas terminer la course, on s'attend à un relais de plus avec Emmanuel Collard qui est le plus rapide en course. Sébastien Loeb fait ses au-revoirs aux 24 Heures du Mans après un abandon au 288e tour, une expérience qu'il ne manquera certainement pas de renouveller.

En LMP2, La Courage  de Belmondo Racing est toujours en tête suivie de la RML n°25 . On regrettera de ne pas voir de Panoz à l'arrivée avec l'abandon du trio Franchitti-Sellers-Bourdais.

En GT1 toujours le duel Corvette Aston avec la Corvette de Magnussen- Beretta devant une Aston n°58  qui peine en fin de course.

Rendez vous à 16h pour le final.

Pour résumer

Nous arrivons dans le dernier sprint avec moins de 3 heures de courses.
Audi semble avoir installé Tom Kristensen au volant jusqu'à la fin de course pour contrer une remontée impressionante des Pescarolo qui tournent en moyenne 5 à 6 secondes plus vite. Audi reste néanmoins un monstre de fiabilité face à une Pescarolo qui profite intelligemment des nouvelles reglementations avec une voiture hybride. Jean-Christophe Bouillon s'apprête à passer l'Audi sur laquelle elle a toujours un tour de retard pour nous offrir un final d'anthologie mais Bouillon passe malheureusement beaucoup de temps au ravitaillement et reperd 10 secondes surl'Audi de tête.
Bouillon de devrait pas terminer la course, on s'attend à un relais de plus avec Emmanuel Collard qui est le plus rapide en course. Sébastien Loeb fait ses au-revoirs aux 24 Heures du Mans après un abandon au 288e tour, une expérience qu'il ne manquera certainement pas de renouveller.

Christophe Labedan
Rédacteur
Christophe Labedan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.