par Elisabeth Studer

GM : 2,1 Mds $ pour racheter la part de Softbank dans Cruise

General Motors (GM), qui possède depuis 2016 la majorité des parts de la société spécialisée dans les véhicules autonomes Cruise, a annoncé vendredi vouloir débourser 2,1 milliards de dollars pour racheter celles du géant japonais des investissements Softbank.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

General Motors (GM), qui possède depuis 2016 la majorité des parts de la société spécialisée dans les véhicules autonomes Cruise, a annoncé vendredi vouloir débourser 2,1 milliards de dollars pour racheter celles du géant japonais des investissements Softbank.

GM prévoit également d’investir 1,35 milliard de dollars supplémentaires dans la jeune entreprise, somme que Softbank s’était initialement engagée à mettre sur la table.

GM veut faire progresser sa stratégie sur les véhicules autonomes

« Nous sommes extrêmement heureux d’annoncer que GM tire parti de la solidité de ses finances pour capitaliser sur l’opportunité d’augmenter ses parts dans Cruise et de faire progresser notre stratégie sur les véhicules autonomes, a indiqué dans un communiqué Mary Barra, DG du constructeur.

« Nous continuons de croire que notre investissement représente une opportunité extraordinaire pour créer de la valeur à long terme pour les actionnaires «, a-t-elle ajouté.

Cruise passe une étape cruciale

Fondé en 2013, Cruise a développé des logiciels de conduite autonome. La société vient de passer une étape cruciale en proposant depuis début février aux particuliers de réserver des trajets gratuits dans les rues de San Francisco dans ses voitures sans chauffeur.

Le cours du GM à la peine depuis janvier

Mais une des raisons principales de ce rachat pourrait être la suivante : le titre de General Motors peine à progresser depuis plusieurs années, il est même particulièrement sous pression depuis janvier. Il a ainsi perdu 24 % depuis le début de l’année à Wall Street, où il est valorisé 65 milliards de dollars.

A l’heure actuelle, les investisseurs sont davantage attirés par des constructeurs centrés uniquement sur les véhicules électriques et/ou autonomes comme Tesla.

Cruise valorisé à plus de 30 milliards de dollars

Après avoir opéré en 2021 une nouvelle série de levées de fonds auprès de Microsoft, GM, Honda, Walmart et d’autres investisseurs institutionnels, Cruise est pour sa part valorisé à plus de 30 milliards de dollars.

Le groupe « va continuer à fonctionner comme il le fait aujourd’hui - comme une entreprise indépendante travaillant aux côtés de GM dans le cadre d’un partenariat flexible et collaboratif », a affirmé son directeur général Kyle Vogt dans le communiqué.

Notre avis, par leblogauto.com

Rappelons tout de même que c’est via un appel téléphonique le 16 décembre dernier en début d’après-midi que le DG de Cruise, Dan Ammann, a été informée par la DG de General Motors, Mary Barra qu’il était licencié de la start-up de robotaxi que GM contrôle par le biais d’une participation majoritaire. Une information communiquée à Bloomberg par des personnes proches du dossier.

Ce qui pourrait semblait abrupt pour les personnes extérieures au dossier et les salariés de Cruise semble avoir été mijoté depuis des mois. Principale pierre d’achoppement : les deux dirigeants n’étaient pas parvenus à se mettre d’accord sur la manière de d’exploiter en interne la technologie de conduite autonome que l’entité de la Silicon Valley s’apprêtait à lancer avec un service de taxi.

Sources : GM, Bloomberg

Pour résumer

General Motors (GM), qui possède depuis 2016 la majorité des parts de la société spécialisée dans les véhicules autonomes Cruise, a annoncé vendredi vouloir débourser 2,1 milliards de dollars pour racheter celles du géant japonais des investissements Softbank.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.