Accueil Volkswagen Volkswagen : nouvelle usine VE à Wolfsburg ou à proximité

Volkswagen : nouvelle usine VE à Wolfsburg ou à proximité

0
15
PARTAGER

Volkswagen pourrait construire une toute nouvelle usine à Wolfsburg pour sa prochaine génération de voitures électriques (projet « Trinity »). Une information émanant directement du directeur de la marque VW, Ralf Brandstätter. Une décision doit être prise en décembre.

Usine de Wolfsburg : trois scénarios possibles

En octobre dernier, des informations laissaient entendre que VW envisageait de construire un nouveau hall d’assemblage pour la production Trinity dans l’usine de Wolfsburg.

Plus précisément, un parking à côté du hall 54 avait été mentionné comme emplacement potentiel.

Peu de temps après, les médias allemands avaient indiqué que trois options étaient à l’étude. En plus du hall de production, les différents scénarios incluent également la construction d’une nouvelle usine à l’extérieur de l’usine principale actuelle – le concept le plus prometteur, selon le rapport – et la construction d’une toute nouvelle usine sur les locaux de l’usine existante.

Volkswagen privilégie la construction d’une nouvelle usine à l’extérieur du site actuel

Cependant, la direction de VW elle-même, préférerait l’option 2 : une nouvelle implantation en dehors de l’usine principale. « C’est l’alternative la plus prometteuse », a ainsi déclaré le directeur de la marque lors d’un point de presse.

Selon Brandstätter, il serait beaucoup plus facile d’y atteindre les « objectifs de productivité nécessaires et nettement plus élevés que dans une usine construite il y a des décennies ». Ceci est actuellement en discussion avec toutes les personnes impliquées dans le groupe VW, a déclaré Brandstätter.

Décision du conseil de surveillance le 9 décembre

Mais aucune décision n’a encore été prise. Le conseil de surveillance se prononcera lors de sa prochaine réunion le 9 décembre. Le cycle de planification, au cours duquel la répartition des modèles (et donc l’utilisation des capacités) des usines sera déterminée, a également été reporté à cette date.

La haute direction a apparemment en tête une production annuelle de 250 000 véhicules. Brandstätter n’a donné aucun détail sur les coûts de construction ou le nombre d’employés de la nouvelle usine.

Le nombre de salariés en particulier dépend de la gamme verticale de fabrication, qui n’a pas encore été définitivement décidée, écrit le Handelsblatt.
Une usine conçue pour une capacité de 300 000 véhicules

Comme l’ écrit le Manager Magazin, sans toutefois citer de sources, la nouvelle usine doit être « conçue pour une capacité annuelle de plus de 200 000 véhicules à moyen terme » – voire même 300 000 véhicules.

Production de VE à Wolfsburg : problème politique interne chez Volkswagen

Les stratèges de Wolfsburg avaient examiné la construction de nouvelles infrastructures sur le site de l’usine existante – mais de tels chiffres ont probablement échoué en raison de la logistique, c’est pourquoi une extension apparaît plus économique.

La production de voitures électriques dans l’usine principale de Wolfsburg était récemment devenue un problème politique à l’intérieur même de Volkswagen.

Compte tenu de la forte demande pour les modèles construits à Zwickau à partir de la plate-forme MEB, le comité d’entreprise dirigé par Daniela Cavallo a exigé la production de véhicules électriques à Wolfsburg avant même le début de Trinity 2026.

Pour la réunion de planification du 9 décembre, un scénario serait pour Wolfsburg d’absorber les volumes issus de la plate-forme MEB que Zwickau peine à produire.

Volkswagen en conflit avec le comité d’entreprise sur la stratégie à mener

Les projets d’une deuxième usine de Wolfsburg – bien que non encore décidés – rencontrent d’ailleurs l’approbation du comité d’entreprise. « En construisant une deuxième usine à Wolfsburg, nous garantissons des emplois ici », a écrit Cavallo dans un bulletin d’information destiné aux employés. A ses yeux, les projets sont « courageux » et « donc tout à fait justes ».

Cavallo a également réitéré la demande d’apporter la production d’un modèle électrique à Wolfsburg « le plus rapidement possible » afin de mieux utiliser l’ancienne usine principale et d’y garantir des emplois.

Le conflit n’est donc pas encore terminé, car selon Handelsblatt, Brandstätter envisage différemment : ce n’est que lorsque la production Trinity sera opérationnelle dans la nouvelle usine que VW souhaite commencer à convertir l’usine principale existante en site de production de voitures électriques, « probablement en 2027 ». A cette date, il s’agirait principalement d’effectuer l’assemblage de Golf et Tiguan sur quatre lignes.

Selon le journal économique allemand, Brandstätter a laissé entendre que pour le moment, deux des quatre lignes seront converties en e-production.

Dans les années 2030, Wolfsburg pourrait alors construire 250 000 véhicules à moteur thermique par an – et 250 000 voitures électriques sur les deux autres lignes de production de l’usine principale. Avec les 250 000 véhicules de la nouvelle usine, la production de Wolfsburg serait ainsi d’environ 750 000 véhicules par an.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que le DG de Volkswagen Herbert Diess s’avère sévèrement chahuté en interne, ses propos sur d’éventuelles coupes sombres en terme d’emplois ayant du mal à passer, le sujet de l’extension du site de Wolfburg ou la création d’un autre site est on ne peut plus brûlant.

De même que la répartition des capacités de production de VE au sein des différentes implantations industrielles en Allemagne, les syndicats liant travail, emploi … et pérennité du site à la production de VE

Sources : Reuters, Manager-magazin, Handelsblatt

A lire également :

. Volkswagen:la Basse-Saxe contre la perte de 30 000 emplois

. Volkswagen : Diess tente de désamorcer le conflit

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Volkswagen : nouvelle usine VE à Wolfsburg ou à proximité"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Aaah la transition est difficile pour les industriels du XXe Siècle, mais obligatoire à cause du réchauffement et la baisse des volumes du pétrole inexorable.

wizz
Membre

« obligatoirement à cause du réchauffement… »
->ça, j’en doute fort. Je n’ai vu aucun industriel, aucune multinationale acceptant de lever le pied afin d’atténuer leur part dans le réchauffement climatique

« baisse des volumes du pétrole inexorable. »
->c’est plutôt ça
toutes les multinationales, c’est pareil : tant que ça marche, tant que le business avance, alors surtout ne pas ralentir…

SGL
Invité

Les Etats doivent changer les règles du jeu… Les industriels sont priés de respecter les normes… Comme d’habitude !

Les volumes de pétrole baissent… Suivant l’offre et la demande les prix peuvent baisser ou monter, mais une tendance a monté si la demande se maintient.

wizz
Membre
ça monte à très court terme mais à long terme, non si ça monte à court terme, c’est surtout à cause des spéculateurs. Toute notre société se repose sur la consommation du pétrole (transport, machine, chimie….). Que se passe t il si on a moins de pétrole? -dans l’immédiat, les spéculateurs sont s’en donner à coeur joie. Cela fera grimper le prix du baril. -dans un premier temps, les gens, les pays, les entreprises ont encore de la réserve financière, peuvent encaisser ce surcout. Parce qu’il vaut mieux payer un pétrole 2x plus cher plutôt que de voir son business… Lire la suite >>
Frédéric LANGLOIS
Invité

Plutôt la baisse du pétrole oui. Car quand on voit que même certains experts du climat anciens de Greenpeace comme Bjorn Lomborg commencent à douter du réchauffement climatique et surtout de « l’alarmisme climatique de l’écologisme » comme il dit …

zeboss
Invité

douter du réchauffement climatique, …
Ça s’appelle claude allègre non ?
C’est sur depuis un bureau climatisé on n’a pas l’impression de grand chose, surtout en plein milieu d’une grande ville..
L’homme moderne ne sait plus lire la nature, mais quand on voit des moustiques un 11 novembre on peut commencer à réfléchir…
Je ne me souviens pas d’avoir vu un tel insecte à une telle époque…
Mais sinon tout va bien.. hein ?

C Ghosn
Invité

L’autre fait important c’est le nom renouvellement de la Santana en Chine.

MOTÖRHEAD
Invité

Ah SGL nous fait un burn-out 🤣

SGL
Invité

Problème, c’est que cela ne vient pas de moi @MOTÖRHEAD
… encore un de mes fans ? 😉

MOTÖRHEAD
Invité

Donc parfois les propos tenus ( tout et son contraire) avec l’identité SGL ne sont pas forcément de vous ?

SGL
Invité

😉 Pas de girouette chez moi, je dis toujours la même chose depuis 10 ans.
Sauf pour les éoliennes, sinon @wizz va me reprendre

wizz
Membre
éolienne…. mais aussi les panneaux solaires, même chinois, dont le but était….de remplacer le pétrole des arabes (alors qu’en pratique, on force nos réacteurs nucléaires à réduire leur production)….. ….avant de changer d’ennemi: tout sauf chinois puis aussi « on est en retard en ENR, faut faire comme les autres… » sans oublier « les différentes vagues des VE en Chine, youpiii, faut faire comme eux »…..avant de changer le fusil d’épaule, ou plutôt retourner sa veste lorsque les VE avaient calé en Chine, « mais c’est bien que ça tempère, faut pas aller trop vite… » SGL si on doit compter le nombre de fois… Lire la suite >>
SGL
Invité

Pour les particuliers, les PV restent rentables, et peuvent être français.
Un particulier qui recharge une VE avec ces PV ou une entreprise qui recharge sa flotte de VE par son parking abrité par des PV… C’est toujours ça de gagner sur le pétrole.
Et je n’ai jamais changé d’avis là-dessus depuis la nuit des temps !

wizz
Membre
et un particulier qui recharge sa VE sur une prise alimentée par une de nos centrales nucléaires, est ce que ça ne remplacerait pas aussi le pétrole??? et ce , sans avoir à subventionner les panneaux solaires, et donnant davantage de chiffre d’affaire, de bénef à EDF qui comme on le sait a une dette abyssale (à cause du tarif bloqué) tu pars sur le principe qu’il n’y a que les éoliennes ou PV qui peuvent recharger des voitures électriques, comme si la France serait un pays du tiers monde n’ayant pas d’électricité, ou pas assez…. Or, nos réacteurs fonctionnent… Lire la suite >>
Elisabeth S
Invité

Je peux vérifier si nécessaire.

wpDiscuz