Accueil Electriques Bornes de recharge : l’Etat rajoute 500 millions d’euros

Bornes de recharge : l’Etat rajoute 500 millions d’euros

0
17
PARTAGER

L’État va consacrer 500 millions d’euros supplémentaires au déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques (VE). Sur cette somme, 200 millions d’euros seront destinés à la prolongation du programme « Advenir ».

Annonce faite lundi par le ministre des Transports à l’occasion d’un déplacement à Limoges.

Programme Advenir : prise en charge des coûts d’installation d’une borne entre 30% et 60%

Le projet est destiné à financer l’installation de bornes de recharge classiques dans les copropriétés, les parkings, ou sur les voiries. Il prend ainsi en charge entre 30% et 60% des coûts d’installation d’une borne.

Des millions d’euros comme s’il en pleuvait

Le programme Advenir a déjà bénéficié des largesses de l’Etat – enfin de nos impôts et autres taxes – puisque 100 millions d’euros lui ont déjà été octroyés sur la période 2020-2023.

Une nouvelle enveloppe de 30 millions d’euros sera dédiée à l’accompagnement de l’installation d’infrastructures de recharge « semi-publiques » chez les professionnels des services de l’automobile.

Appels à projets

Plusieurs appels à projets pour des bornes de recharge ultrarapide seront également lancés à hauteur de 300 millions d’euros dans le cadre du plan d’investissement « France 2030 ».

Une part de cette somme, soit 50 millions d’euros, sera destinée à l’électrification des poids lourds, via des subventions à la construction de bornes de recharge dédiées.

Un appel à projets de 65 millions d’euros avait déjà été annoncé le 19 novembre pour des aides à l’achat de poids lourds et l’installation de bornes.

« En terminer avec les zones grises de la mobilité »

Selon le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari, « ces 500 millions d’euros vont nous permettre de nous doter de bornes partout sur le territoire et particulièrement dans nos territoires ruraux, afin d’accélérer [leur] désenclavement et en terminer avec les zones grises de la mobilité ».

Un manque criant de bornes

Reste que l’objectif de 100.000 bornes ouvertes au public que le gouvernement s’était fixé pour la fin 2021 ne sera pas atteint.

« Il reste un point d’accentuation de l’effort : les bornes ouvertes au public. Pour être au bon niveau d’équipement du territoire, il manque 15.000 bornes d’ici 2025″, a indiqué en octobre le ministre des Transports.

Notre avis, par leblogauto.com

Le problème est de taille : alors que la Commission européenne envisage bel et bien d’interdire la vente de véhicules thermiques en 2035, le déploiement de véhicules électriques ne pourra se faire que si les infrastructures suivent … Car la peur de la panne, le degré d’autonomie et le temps de charge constituent un important frein à l’achat.

Sources : AFP

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Bornes de recharge : l’Etat rajoute 500 millions d’euros"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

https://c8.alamy.com/comp/AAMTEN/1970s-temporarily-closed-out-of-gas-sign-by-gas-station-pump-during-AAMTEN.jpg

https://www.thebalance.com/thmb/nlRhNZ3iWTjc8X6hTJ_3UxtiI0s=/2479×2479/smart/filters:no_upscale()/GettyImages-544377756-5a8c9a6ca9d4f900368f9603.jpg

Un défaut d’approvisionnement du pétrole
Rupture de stock à la station service
File d’attente interminable
Quotas sur le volume max par client
Réduction drastique des vitesses autorisées
Ça aussi, ça peut constituer un important frein à l’achat d’une voiture thermique….

wizz
Membre

http://sfppr.org/2016/01/lifting-the-40-year-ban-on-u-s-crude-oil-exports-background-and-current-status/

les ‘ricains, eux au moins, ils ont du pétrole dans leur sous sol. Pas assez pour leur conso, mais ils en ont
nous par contre….

Emmanuel
Invité

J’ai entendu ce matin, que le gouvernement des USA avait libéré une partie des stocks stratégiques de carburant afin de lutter contre l’augmentation des tarifs, devenus « insoutenables » pour une partie des travailleurs américains ayant besoin d’une voiture pour aller travailler.

SGL
Invité

D’où l’avantage paradoxal de nos taxes sur les carburants 😉

amiral_sub
Invité

SGL tu vas avoir des problèmes avec les bas du front

SGL
Invité
Jancovici avait dit une chose qui m’avait étonné… Il est pire que moi ! 😉 Il est pour la voiture à 2 litres aux 100 km contre environ 6 l/100 aujourd’hui… Mais que l’on TRIPLE le prix des carburants ! C’est radical, mais ça serait efficace pour passer à la VE sans subvention pour cette dernière. La France serait gagnante à long terme… Et à la fin Même les travailleurs pauvres. A ce propos, j’ai entendu dire que des ex-GJ étaient passés intelligemment à la VE en achetant des Zoe d’occasions… Je souhaite que ce phénomène s’amplifie avec l’arrivée en… Lire la suite >>
wizz
Membre

Janco est pour la voiture consommant 2L/100km

mais peux tu nous décrire à quoi ressemblerait une telle voiture?

SGL
Invité

Une Citroën AMI avec un monocylindre de 15 ch !?

wizz
Membre

qu’attends tu donc?

SGL
Invité

J’attends le modèle sport à 30 ch.
Avec sticker « the AMI Touch » sur la lunette arrière.

C.Ghosn
Invité

C’est de la com pure et simple sans aucun effets…

En réalité, le prélèvement de 50 millions de barils de réserve est symbolique puisque cela ne couvre que trois jours de demande des raffineries américaines. Dans cette action, Joe Biden espère surtout un impact psychologique,

C’est comme si tu arretais de manger de la viande pendant 3jours/mois pour la cause animale…

wizz
Membre

moi, c’est 3 jours, par an

Toto
Invité

Pour l’état Français c’est un échec systématique dans tout ce qu’il gère. Que les constructeurs s’en remettent à celui qui leur pourri la vie et à ceux des Français en dit long sur leur mental de merde. Et pendant ce temps Elon a câblé la planète…

amiral_sub
Invité

les constructeurs Français ont toujours été favorisés par l’état : diesel moins taxé, possibilité de récupérer la tva sur la gasoil uniquement, bonus malus qui ne prend pas en compte les NOx, pas de poursuites contre les constructeurs tricheurs, une mini taxe carbone toute rikiki, des subventions plus ou moins cachées pour les voitures électriques et meme pour une fillière hydrogène (impossible dans l’automobile mais faut pas le dire faut faire tourner la pompe à subventions).

Toto
Invité

Ils produisent de moins en moins en France. Et le peu qui y est produit c’est de plus en plus de l’assemblage à l’image des usines tournevis. Stellantis vide ses études made in France. Ce sont des signes qui ne trompent pas dans le pays européen au parc auto comme étant l’un des plus minable d’Europe Oui tout ceci est le signe d’une excellente vitalité de l’industrie auto française.

SGL
Invité
Quoi qu’il en soit, les carburants fossiles sont appelés à augmenter significativement tous les 10 ans et proportionnellement beaucoup plus que l’inflation. Les VE sont encore un peu trop chers… Surtout pour les longs trajets. Mais pour les trajets de moins de 300 km, investir dans une VE relativement petites est déjà un investissement gagnant pour le futur… Après, pour les longs trajets, les bons « vieux » diesels modernes tiennent la corde pour au moins 5 ans minimums. « 43% des Français gardent leurs voitures entre 3 et 7 ans… » Selon une étude, parions qu’en 2028 le parc… Lire la suite >>
wizz
Membre

Pour les trajets de moins de 300km, la VE gagnante
Et pour les longs trajets, il suffit de faire la multiplication 2x 300km…

wpDiscuz