Accueil Alpine Rémi Taffin, monsieur moteur, quitte Alpine F1

Rémi Taffin, monsieur moteur, quitte Alpine F1

0
12
PARTAGER

Cela faisait plus de 20 ans que Rémi Taffin était au sein du groupe Renault. Il est officiellement parti. Laurent Rossi imprime sa marque.

Taffin (ESTACA, Promotion 1998) a rejoint Renault en 1999 et a connu plusieurs rôles en Formule 1 au sein de British American Racing, Arrows, Benetton Formula et Renault F1 Team. Il a été l’ingénieur de course de Jenson Button, ou de Fernando Alonso, époque 2005-2006, époque des deux titres.

En 2011, Renault n’est « plus que motoriste » et Taffin va diriger les opérations piste pour toutes les écuries clientes dont Red Bull et, là encore, participer aux titres, pilote et écurie. En 2014, il assure le virage vers les V6 1600 cc turbo hybrides pour Renault. Avec le plein retour en Formule 1 de Renault en 2016, Rémi Taffin prend la direction du développement moteur (power unit) à Viry-Chatillon.

Une réorganisation de l’écurie au pas de course

La prochaine génération de moteur de F1 est en discussion. Mais, Rémi Taffin n’y participera pas, en tout cas pas pour Alpine/Renault. Un porte-parole de Alpine F1 Team a confirmé son départ en juillet. Officiellement, c’est d’un commun accord et pour l’instant personne ne reprendra directement son rôle qui sera réparti sur les personnes déjà présentes.

Pour le moteur, la version 2022 est théoriquement décidée chez Renault et devrait être gelée jusqu’en 2025. Taffin n’aurait donc sans doute plus eu vraiment de rôle actif de ce côté chez les ex-Gordini de Viry.

Renault F1 continue sa mue. Cyril Abiteboul, l’ancien directeur de l’écurie, a quitté le navire au moment du changement de Renault vers Alpine. Désormais, c’est Taffin. Le nouvel homme fort d’Alpine, le CEO Laurent Rossi continue d’apposer sa patte sur l’écurie. Davide Brivio en Directeur Courses et Marcin Budkowski en Directeur Exécutif dirigent l’écurie. Quant à Rossi, il est très discret. Certains pensent même qu’il est « trop » discret, il n’est pas présent ou très peu, sur les grands-prix.

Direction Red Bull pour Rémi Taffin ?

Mais, bien que discret, il impose donc ses changements et sa vision de l’écurie telle qu’elle devrait être pour grimper dans la hiérarchie de la F1 et viser plus régulièrement la victoire. Une exposition de la marque que demande le DG du groupe Renault, Luca de Meo qui mise beaucoup sur Alpine dans sa stratégie de groupe.

Pour Rémi Taffin, pour le moment, l’heure est sans doute à une mise au vert contractuelle. Avant de mieux revenir en F1 ? Sans doute. On l’annonce chez Red Bull Powertrains, la division qui sera en charge de maintenir le moteur Honda une fois le constructeur retiré en fin de saison, et de développer le prochain moteur de l’écurie Red Bull Racing. Assez étrangement, Taffin n’a jamais eu officiellement de reproche de la part de Horner ou de Marko à l’époque où Renault se faisait « démonter » par les dirigeants de RBR. Un homme de son expérience ne restera sans doute pas sans employeur longtemps.

Illustration : Alpine F1 Team

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Rémi Taffin, monsieur moteur, quitte Alpine F1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rowhider
Invité

Tafin chez Redbull serait une blague en même temps si le ridicule tuait Horner et Marko ne seraient plus de ce monde

MINI_Stig
Invité

Petite erreur dans l’article, Laurent Rossi était bien présent au GP de Hongrie et a répondu au micro de Canal+ en compagnie de Ocon qu’il a félicité 😉

Pour Rémi Taffin chez RBR, ça ne me surprendrait pas, et ses compétences n’ont pas grand chose à voir avec le jeu politique qu’il y avait entre Renault et RBR à l’époque.

aerovince
Invité

L. Rossi était bien présent en Hongrie, car sur le podium avec E. Ocon. Pour moi c’est D. Brivio qui très discret…

gigi4lm
Invité

Bon, rien à voir avec le sujet, (quoi que…. ) mais qu’est donc devenu Bernard Dudot, un autre monsieur moteur chez Renault F1

wpDiscuz