Accueil Actualités Entreprise Volvo reprend le contrôle de ses opérations en Chine

Volvo reprend le contrôle de ses opérations en Chine

0
36
PARTAGER
Volvo S90L - Production en Chine
Volvo S90L sur les chaînes de production en Chine

Comme l’y autorise à présent la loi, Volvo a repris en totalité le contrôle de ses opérations en Chine. Il est le premier constructeur à sortir du système de coentreprise. Ce qui devrait surtout se traduire par un impact sur les comptes de résultat, son partenaire étant aussi la maison mère, Geely.

  • Volvo désormais propriétaire à 100% de ses usines et de son centre de développement en Chine

Depuis 2018, le système de coentreprise en Chine évolue, et la production automobile sort progressivement des catégories de produit pour lesquels il est nécessaire de s’associer à une entreprise chinoise. A ce jour, il reste nécessaire d’avoir un partenaire (sauf pour produire des véhicules électriques), mais un constructeur étranger peut désormais posséder plus de 50% du capital d’une coentreprise. Plusieurs constructeurs ont ainsi modifié la répartition des parts, et du contrôle, de leur(s) coentreprise(s) en Chine. C’est par exemple le cas pour BMW ou Volkswagen.

Mais 2022 verra l’ultime évolution du système, puisqu’il n’y aura plus d’obligation de partenariat. Volvo sera le premier à en prendre acte puisque le constructeur suédois sort du système de coentreprise en faisant l’acquisition de la totalité des parts de son partenaire. Qui n’est autre que Geely. Ce qui rend bien entendu l’opération plus simple, d’un point de vue financier comme politique, puisque Volvo est par ailleurs une filiale du groupe chinois…

Sont concernées par l’opération les usine de Chengdu et Daqing, ainsi que le centre de recherche et développement de Shanghai. Au final, cela reste une opération symbolique et essentiellement comptable. Désormais, les investissements, gains et profits seront comptabilisés à 100% chez Volvo et non plus selon la représentation dans la coentreprise.

Cependant, lorsque Håkan Samuelsson, CEO de Volvo, précise que le constructeur suédois est « le premier constructeur majeur non-chinois à avoir le contrôle total de ses opérations en Chine », on ne peut que s’étonner… Et Tesla ? A moins de ne pas considérer Tesla comme un constructeur majeur ? Pourtant en 2021 l’américain pourrait bien vendre plus de voitures dans le monde que… Volvo. Ceci grâce à la Chine d’ailleurs.

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Volvo reprend le contrôle de ses opérations en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Génial ! Volvo redevient indépendant et Suédois !!!! 😀

SGL
Invité

… Et merde ! Ce n’est qu’un jeu d’écriture… Un non-événement histoire de faire le buzz 🙁

Jdg
Invité

🤣🤣🤣👍👍

reustr
Invité

Les chinois ont protégé leur marché le temps que leurs entreprises puissent avoir les armes de se défendre. Le système de co-entreprise était parfaitement légal pour un pays en développement, ce qui était le cas de la Chine. Leur gouvernement a fait le boulot, protéger le marché interne avant d’ouvrir progressivement. N’importe quel gouvernement ambitieux aurait fait pareil

Volvo reste une propriété chinoise mais est mieux gérée que par son ancien propriétaire, ford.

Mais la Chine doit être diabolisée, ce qui est une forme de jalousie

SGL
Invité
Je suis d’accord sauf pour la dernière phrase. « Mais la Chine doit être diabolisée, ce qui est une forme de jalousie » … Euh, je dirais que la Chine doit être crainte, car elle est dangereuse pour nos industriels (même l’Allemagne) notre indépendance, nos libertés. Quand je pense qu’il y a plein de gens qui nous disent que nous sommes en dictature… En se goinfrant de produits asiatiques achetés sur Internet. Ils connaissent le crédit social Chinois !? Regardez comment se comporte la Chine avec ses voisins directe, avec l’annexion de territoires, iles fortement éloignées de leurs eaux territoriales.… Lire la suite >>
reustr
Invité
Perso, je considère que la moral est personnel, lorsqu’elle est appliquée à d’autres, c’est de la religion. Il est complexe de généraliser une morale sur une culture, surtout si elle est différente. Vous ne connaissez pas les contraintes que doit vivre un pays avec plus de 1 milliards et demi d’habitants, multiethniques. « … Euh, je dirais que la Chine doit être crainte, car elle est dangereuse pour nos industriels (même l’Allemagne) notre indépendance, nos libertés » La Chine n’est pas la cause du manque de compétitivité des autres. Les Allemands s’en sortent bien et vont coupler leur économie avec des gens… Lire la suite >>
Silent Laughter
Invité

Tu sais pourquoi la France est en retard sur l’Allemagne lorsqu’il s’agit d’automobile? Parce qu’il y a toujours cette bande de gens qui parlent comme s’ils savaient tout, mais en réalité ils ne savent absolument rien. En plus, ils aiment rejeter la faute sur tout le monde sauf sur eux-mêmes.

SGL
Invité
@Silent Laughter, pourquoi dire que la France est en retard sur l’Allemagne lorsqu’il s’agit d’automobile ? 😯 Ce n’est pas parce que l’Allemagne s’est spécialisée dans le premium qu’ils sont forcément meilleurs. Dacia est une formidable réussite technique que le groupe VW a essayé de concurrencer depuis 15 ans sans succès. La Mercedes Classe S est faite en partie grâce à l’équipementier Valeo entre autres. Non, pour moi, la France n’est pas spécialement « en retard » sur l’Allemagne, pardon, mais ça ressemble à un cliché de french bashing. Dans le milieu, des équipementiers automobiles ont justement une formidable réputation…… Lire la suite >>
Silent Laughter
Invité

Ohh allez, les allemands n’ont pas que les marques premium, on est d’accord. Ils vont très bien, les généralistes allemands en Europe ou ailleur. Mais les français sont pratiquement inexistants aux USA, au Japon, en Corée du Sud.
Mais le pays des crevettes à la vapeur…on s’en tape. Les chinois sont plutôt ennuyeux, ils n’aiment que les voitures fades et sans personnalité..

SGL
Invité

Principalement, ils ont leur marque tchèque et Espagnole pour démocratiser leur production.
Mais il faut comparer à prix égal.
Après cela ne les excuses pas pour leurs absences aux USA … L’Asie est déjà un peu fermée.

greg
Invité

« Volvo reste une propriété chinoise mais est mieux gérée que par son ancien propriétaire, ford. »
Volvo etait pourtant en tres bonne sante sous la regie Ford et sans Ford, la marque n’ aurait pas eveille l’ interet de Geely. En effet, Ford a toujours veille a ce que Volvo conserve sa specificite et a pousse pour le lancement des XC90 et XC60. Par exemple.

grouni
Invité
Ford perdait de l’argent avec volvo et voulait absolument les intégrer dans une case premium de leur groupe, ils étaient une vitrine Geely a laissé une bien plus grande flexibilité à volvo. Volvo ont doublé leurs vente sous geely, ont ressorti polestar des cartons et n’ont pas à investir massivement dans des technologies nouvelles; Il apportent leur propre expertise « Cette nouvelle gamme de modèles a rencontré un succès mondial, battant six records consécutifs de ventes et de bénéfices. En 2019, Volvo Cars a franchi la barre des 700 000 véhicules vendus pour la première fois en plus de 90 ans… Lire la suite >>
HEB
Invité

« il est nécessaire de s’associer à une entreprise chinoise »

Nous devrions faire exactement pareil en Europe envers les entreprises chinoises. Je travail en chine dans l’industrie automobile. Ces « partenariats » ne sont que des excuses pour utiliser et se servir dans les technologies des marques étrangères sans le moindre effort.

Excellente nouvelle! Que Volvo et d’autres reprennent le contrôle!!

SGL
Invité

« Nous devrions faire exactement pareil en Europe envers les entreprises chinoises »
Je crois que cela fait plus de 10 ans que je pense la même chose !!!
L’erreur (historique) vient des négociations avec Clinton en 1997-2001 (pas sur des dates) avec l’entrée de la Chine dans l’OMC.
La Chine, très maligne, a roulé dans la farine les Occidentaux… et elle va nous faire payer très cher nos actes colonialistes des périodes des 19 et 20 siècles.

HEB
Invité

Pas seulement les occidentaux, nous payons deja tous le prix avec cette pandémie mondiale. Merci la Chine!!

reustr
Invité

on paye l’assistanat et le renflouement par la dette d’une économie moins compétitive.
La pandémie est une excuse.

Silent Laughter
Invité

On trouves toujours une excuse pour son incompétence.
Au début ce sont les gilets jaunes, maintenant la pandémie…mdr.

SGL
Invité

@Silent Laughter, pensez-vous que les événements des GJ + la pandémie ont plus d’effets positifs pour l’économie française ?

Silent Laughter
Invité

Des effets positifs ou négatifs pour l’économie française? ça, je ne peux malheureusement pas vous répondre, Monsieur.
Cependant, je suis sûr que de nombreuses entreprises françaises mentionnent ces événements lors de leurs réunions en parlant du bilan.

SGL
Invité

Bah quand même, Attentats + GJ + Grèves + Covid-19, ça fait beaucoup au total… Mais ça rapporte dans d’autres domaines aussi.
Le Covid a fait plus de morts en France que la Seconde Guerre mondiale sur une période d’une année.
Bon après il y a les prétextes effectivement, mais cela fait beaucoup d’événements d’affilée.

greg
Invité

« Nous devrions faire exactement pareil en Europe envers les entreprises chinoises. » Lesquelles?

SGL
Invité

JV obligatoire et chaîne de montage pour importer, transfert de technologie.
On ne leur obligera pas à transférer leurs méthodes esclavagistes.

Silent Laughter
Invité

Il est vachement ironique d’entendre l’expert en colonisation et ancien maître d’esclaves parler de l’esclavage.

Klogul
Invité

tiens donc l esclavagisme serait le propre de l homme blanc… Je suis surpris par ce deni de l histoire de l humanite et de la preponderance de l homme d utiliser l homme ( par exemple les egyptiens).

Donc je trouve votre commentaire deplacé

SGL
Invité

Bien @Klogul… Nous sommes raccord sur ce point-là !

SGL
Invité

@Silent Laughter,
Renseignez-vous sur l’histoire de l’esclavagisme, ça vous évitera de dire des énormités !

Silent Laughter
Invité
En 1778, les Français trafiquaient chaque année environ 13 000 Africains comme esclaves vers les Antilles françaises. Bien que l’esclavage ait été pratiqué dans les colonies françaises depuis le début du 16e siècle, il n’a théoriquement pas été légitimé par le gouvernement français avant le congrès révolutionnaire de 1794. Le commerce d’esclaves français fonctionnait selon une route triangulaire, où les navires partaient de la France vers les pays africains colonisés, puis vers les colonies des Caraïbes. La configuration triangulaire était intentionnelle, car la France voulait amener les travailleurs africains vers le Nouveau Monde, où leur travail avait une valeur plus… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui @Silent laughter, c’est bien… Mais l’on connaît presque tous de l’esclavage des Français, mais c’était avant pratiqué par tout le monde… Portugais, espagnol, anglais… Revendu par les tribus touarègues et les autres tribus africaines, surtout dans la péninsule Arabique.
Qui n’était pas dans l’esclavage à l’époque ?
Maintenant, si c’est pour vous une « bonne » raison de justifier l’esclavage en 2021 … !?
Mais je vous mets un +1 pour votre recherche intéressante !

HEB
Invité

Nio, Aiways, Lynk&Co, Changan, BYD, Maxus…..et bientôt d’autres

grouni
Invité

Et le pire est qu’ils envoient des modèles peu connus chez nous. Les hdg, ont est pas prêts au niveau des installation et même du marché local, insignifiant par rapport à leur marché interne.
On n’est pas leur priorité d’export pour certaines gammes.

grouni
Invité

+ xpeng, zeekr, huawei cars, li auto (qui sont toutes très avancées technologiquement mais la France est-elle encore un marché prioritaire pour eux ? sachant qu’ils ont du mal à répondre à leur demande interne (plus pénurie semi conducteurs)

reustr
Invité

Ils évoluent selon une identité propre mais la technologie est commune au groupe Geely, les chinois ont apporté une expertise que volvo n’avait pas, notamment dans l’informatique embarquée et l’électrique.

HEB
Invité

Et pourtant le design, l’ingénierie et la partie innovation est belle est bien entièrement réalisé en Suede sans aucun chinois… Volvo permet juste à Geely et Lynk&Co de mieux se developer..

grouni
Invité
non, c’est plus complexe. Geely gagne de volvo mais volvo y gagne aussi, y compris technologiquement « l’ingénierie et la partie innovation est belle est bien entièrement réalisé en Suede  » oui dans son précaré. Les autres ne sont pas des manchots non plus. Volvo n’a pas le niveau des chinois dans la maitrise des technologies critiques de demain (IA, batterie, conduite autonome) je parle ici en logique de groupe. Et volvo y gagnent aussi. la nouvelle plateforme modulaire BMA a été entièrement développée en interne par Geely (celle qui équipera les polestar, et tout ce qui est hybride, électrique chez… Lire la suite >>
ddd
Invité

Grouni, BMA ou SEA ? La BMA est réservée à l’entrée de gamme du groupe. La SEA, dans la présentation de la plate-forme on voyait clairement qu’elle sera prévu pour les marques HDG (Polestar et Volvo), avec la double triangulations, les bras en aluminium…

Misaki033
Invité

Je n’ ai pas trop compris, Volvo reprend son indépendance sur le marché chinois et rachète la marque avec qui il était associé, mais cette marque suédoise reste de propriété chinoise ?
Il est de toute façon a craindre que les marques Chinoise finiront par faire la même chose dans l automobile électrifiée que pour les smartphones ! Il restera les marques historique Ford aux usa, Mercedes, et les plus atypiques comme Mazda etc, pour les autres cela va être compliqué.

wpDiscuz