Accueil BMW BMW M5 CS : 199 900 € le « dinosaure » de 635 ch

BMW M5 CS : 199 900 € le « dinosaure » de 635 ch

0
49
PARTAGER

Nous sommes en 2021, toute l’Europe est envahie par les petits moteurs hybridés. Toute ? Non. Certains résistent à l’envahisseur et proposent encore du V8 !

Esthétiquement, difficile de se prononcer sur cette nouvelle BMW M5 CS. Elle n’arbore pas les haricots hypertrophiés de la Série 4 par exemple, mais reste clivante. Elle ne cache pas son jeu. Le bouclier avant est très agressif avec de larges ouvertures et des angles très marqués. On notera déjà ici un « splitter » en carbone.

Les feux sont très étirés et touchent la calandre déjà bien imposante. Cette dernière est couleur « or bronze ». Les « crosses » lumineuses sont blanches quand utilisées comme feux diurnes, et passent au jaune quand on allume les veilleuses, les feux de position ou les feux de route. Etrange…BMW dit que c’est un rappel des compétitions GT.

Du plastique renforcé de fibres de carbone partout

Le capot est l’un des marqueurs de cette face avant avec un gros bosselage central et deux creux latéraux. Il répond aux creux marqués sur le profil. Creux renforcés par des ailes généreuses. A côté d’elle, la BMW M5 Competition fait finalement très sage.

A l’arrière, le bouclier est là aussi assez agressif avec deux doubles sorties latérales qui entourent un petit diffuseur en plastique renforcé de carbone (CFRP). Le haut de la malle arrière dispose d’un petit béquet en CFRP lui-aussi. Le carbone (sans plastique là) est aussi visible sur le toit et son bosselage, les rétroviseurs extérieurs (CFRP), ainsi que plusieurs détails. Le capot est en CFRP peint.

L’intérieur est celui de la BMW Série 5 mais avec une finition très sportive. Cuir Merino noir, Alcantara, carbone, surpiqures « Rouge Mugello », et surtout les baquets carbone ! On notera le Nürburgring qui de dessine sur les appuie-têtes via les perforation du revêtement.

La chasse au poids jusque dans les détails

A l’arrière, pas de jaloux. Il n’y a que deux places, mais ce sont là aussi des baquets ! L’un des marqueurs techniques de cette BMW M5 CS, c’est la chasse au poids superflu. A l’intérieur, cela se traduit par du carbone (même les palettes derrière le volant…), de l’Alcantara, mais aussi, plus insolite, pas la disparition de l’espace de stockage sous l’accoudoir central. Au total, le poids gagné est de 70 kg environ par rapport à la BMW M5 Competition. On trouve toujours une petite batterie lithium ion à la place de la batterie au plomb, toujours pour un gain de poids.

La voiture est posée sur des jantes forgées 20 pouces, motif Y, couleur « Gold Bronze ». Le freinage est confié à des disques carbone-céramique avec les étriers peints en rouge et badgés M. Sur les photos officielles, la BMW M5 CS est en « Frozen Deep Green metallic », une peinture métallisée mat développée par BMW Individual, avec le « Frozen Brands Hatch Grey metallic ».

Sous le capot, on trouve évidemment le V8 bi-turbo BMW de 4,4 litres. Si la M5 Competition gagnait 25 chevaux par rapport à la M5 « tout court », ici ce sont 10 petits chevaux de plus qui sont à compter dans l’écurie. 635 chevaux ce qui en fait la BMW M la plus puissante jamais produite.

En revanche, le couple reste à 750 Nm maximal. Mais, la plage va de 1 800 à 5 950 tours/minute. Sur la BMW M5 Competition, la plage s’arrête à 5 800 trs/min. La puissance passe toujours à la route via une transmission intégrale M xDrive qui peut repasser à tout moment en pure propulsion (pour de jolies glissades…).

On frôle les 10 secondes sur le 0 à 200 km/h

Résultat, le 0 à 100 km/h se fait en 3 secondes tout rond. C’est 9,09% de moins que la M5 Competition (3,3 sec). Le 0 à 200 km/h est fait en 10,4 secondes soit 0,4 seconde de moins que la M5 Competition, soit 0,7 seconde qu’une « simple » M5.

La vitesse maximale est bridée à 305 km/h (en Allemagne, ou sur circuit évidemment hein). Des performances tout de même « énormes » pour une voiture qui pèse 1825 kg à vide (DIN) ou 1900 kg (norme EU).

Evidemment, tout cela a un prix. En France, la BMW M5 CS, en petite série, sera disponible à partir de 199 900 €. La voiture devrait débarquer au printemps 2021. Une grosse hausse de tarif par rapport aux 138 850 € de la BMW M5 Competition. Les quelques dixièmes gagnés les valent sans doute.

Juste pour « rigoler » un peu. La BMW M5 CS est homologuée Euro6d avec une consommation mixte WLTP de 11,3 à 11,1 l/100 km soit des émissions CO2 de 258-253 g/km. En France, il faut donc rajouter 30 000 € de malus CO2 cette année. Ce sera 40 000 puis 50 000 € en 2022 puis 2023.

Caractéristiques de la BMW M5 CS

BMW M5 CS

Body
No of doors / seats4 / 4
Length / width / height (unladen)mm5001 / 1903 / 1468
Wheelbasemm2982
Track, front / rearmm1625 / 1594
Ground clearancemm119
Turning circlem12,6
Fuel tank capacityapprox. l68
Engine oil1)l10,0
Weight, unladen, to DIN / EUkg1825 / 1900
Max load to DINkg465
Max permissible weightkg2290
Max axle load, front / rearkg1165 / 1170
Max trailer load,
braked (12%) / unbraked
kgN/A
Max roofload / max towbar downloadkgN/A
Luggage comp capacityl530
Air resistancecd x A0,80
Power Unit
Config / No of cyls / valvesV / 8 / 4
Engine technologyM TwinPower Turbo technology with cross-bank exhaust manifold:
M TwinScroll twin turbocharger, indirect charge air cooling, High Precision Injection (maximum injection pressure: 350 bar), VALVETRONIC fully variable valve timing,
Double-VANOS variable camshaft timing
Effective capacitycc4395
Stroke/boremm88.3 / 89.0
Compression ratio:110,0
FuelRON 98 (min. RON 91)
Max outputkW/hp467 / 635
atrpm6000
Max torqueNm750
atrpm1800 – 5950
Electrical System
Battery/installationAh/–70 (Li-ion) / luggage compartment

Driving Dynamics and Safety

Suspension, frontAdaptive M suspension with double wishbone axle in lightweight aluminium construction, M-specific kinematics and elastokinematics, Variable Damper Control
Suspension, rearAdaptive M suspension with five-link axle in lightweight aluminium construction, M-specific elastokinematics, Variable Damper Control
Brakes, frontM Carbon ceramic brakes with six-piston fixed callipers; vented brake discs
Brakes, rearM Carbon ceramic brakes  with single-piston floating callipers; vented brake discs
Driving stability systemsStandard: DSC incl. ABS, ASC and M Dynamic Mode (MDM), can be switched off, CBC (Cornering Brake Control), DBC (Dynamic Brake Control),
Dry Braking function, Start-Off Assistant, Active M Differential, all-wheel-drive system M xDrive linked with DSC
Safety equipmentStandard: airbags for driver and front passenger, side airbags for driver and front passenger, head airbags front and rear, three-point inertia-reel seatbelts on all seats with belt stopper, belt tensioner and belt force limiter at the front, crash-active front
head restraints, crash sensors, tyre pressure indicator
SteeringElectric Power Steering (EPS) with M-specific Servotronic function and variable sport ratio
Steering ratio, overall:114,3
Tyres, front / rear275/35 ZR20 102Y XL
285/35 ZR20 104Y XL
Rims, front / rear9.5J x 20 light-alloy 10.5J x 20 light-alloy

BMW EfficientDynamics

Brake Energy Regeneration, Electric Power Steering, Auto Start Stop function, Optimum Shift Indicator in manual shift mode, BMW EfficientLightweight,
on-demand operation of ancillary units, Li-ion battery, map-regulated oil pump, rear differential and transfer case with optimised efficiency, optimised
aerodynamic attributes (underbody panelling, front spoiler, rear spoiler)
Fuel Consumption ECE
Urbanl/100 km16.9 – 16.6
Extra-urbanl/100 km8.1 – 7.7
Combinedl/100 km11.3 – 11.1
CO2g/km258 – 253
Emission ratingEU6d

Galerie de la BMW M5 CS

Poster un Commentaire

49 Commentaires sur "BMW M5 CS : 199 900 € le « dinosaure » de 635 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Moi.
Invité

J’ai pas tout compris avec l’histoire des clignotants fixes…

Mwouais
Invité

Les crosses ont vraisemblablement conservé la fonction de clignotant et lorsque les feux de position ou de plein phare sont allumés, ces crosses sont de la couleur clignotant mais fixes (continus /non clignotants), pourquoi pas (je les aurais bien vu passer au rouge ou au bleu tant qu’à complexifier).

seb
Invité

Un clignotant qui ne clignote pas? C’est homologué ça?
Je pense plus qu’ils passent du orange au blanc au orange etc, parce que je ne vois pas comment ça peut passer pour un clignotant sinon.

Moi.
Invité

Ha ba il fallait plutôt dire « façon veilleuses US » comme c’était avant les feux de jour.

gigi4lm
Invité

Je ne suis pas sûr que le terme clignotant soit le bon. Il me semble que l’on doit parler d’indicateur de changement de direction.

Bizaro
Invité

@gigi4lm Oui. D’ailleurs si c’est fixe, ce n’est pas clignotant. Et si ce sont des feux diurnes ce ne sont pas des indicateurs de changement de direction. Mais souvent quand les indicateurs de changement de direction, s’activent en s’allumant par intermittence, le feu diurne fixe s’éteint s’il est au même endroit.

Bizaro
Invité

Et comme j’ai mangé non pas 1 mais 2 chiantos aujourd’hui :
« Résultat, le 0 à 100 km/h se fait en 3 secondes tout rond. C’est 10% de moins que la M5 Competition (3,3 sec). »

Non : C’est 10% de plus pour la M5 Competition (3.3 sec) par rapport à la M5 CS.

Parce que si ma M5 CS faisait 10% de moins que la MS Compet’ elle ferait moins de 3s… genre 2.97s pas tout rond. HAHAHAHA

Ils sont délicieux c’est chiantos, je vais peut-être me resservir.

Bizaro
Invité

@Mwouais

Pour le bleu je crois que s’est réglementé, et seulement pour les services de secours, comme les Pompiers, la Police, le Samu et Uber eat.

Cela dit les angels-eyes bleutés s’était toujours sympas.

AXSPORT
Invité

Et plus important, la série 3 abandonne son ridicule 3 cylindres essence 1.5 pour un 4 cylindres 2.0 !!
👍

Un peu de sérieux quoi !!!

seb
Invité

Ils ont réussi à la faire passer sous les 1 900kg? Oulà, ils ont drôlement bien bossé chez Motorsport…

davdan
Invité

ils ont aussi réussi à lui mettre 60 000 euros de plus ? Oulà …

seb
Invité

Vu comment ils ont dû se démener pour gagner 70 kg sur un tank de presque 2 tonnes, ça mérite au moins ça.

amiral_sub
Invité

je ne sais meme pas si j’en verrai une seule dans ma vie

zeboss
Invité

avant 50 ans ? sinon tu auras raté ta vie….

mich
Invité

SI tu habites a charleville mezieres, jamais.

amiral_sub
Invité

Avec 30k€ de malus et un prix de base deja stratosphérique, en France ca va etre rare. Meme en Allemagne pas sur que ça se vende bien face aux VE bien plus sexy et économiques

Nico
Invité

Peux tu me citer un VE «  bien plus sexy » parce que je n en vois aucun.

AXSPORT
Invité

Une Tesla ?
Etes vous monté dedans ?

panama
Invité

Ah la belle bête !
Je n’ai plus qu’à gagner le gros lot au loto pour me l’acheter. Ces séries 5 sont enthousiasmantes à conduire le poids s’oublie complètement.

mich
Invité

Personne ne gagne au loto.

gigi4lm
Invité

Si.
Ceux qui ont les bons numéros … et ceux qui ne jouent pas.

mich
Invité

Personne ne gagne le gros lot je veux dire. Euromillion rassemble 40 millions de grilles par tirage en moyenne, jusqu’a 6 prises de jeux a la seconde pendant 4 jours… et souvent c est foiré.

panama
Invité

Mais si je viens de gagner 2 fois de suite, mais pas le gros lot 🙂
Sinon il faut juste travailler beaucoup beaucoup plus.

mich
Invité

Euromillion: une chance sur 116 millions. A raison de 100 tirages par an et en partant du principe que tous les tirages soient differents a chaque fois, il faudrait attendre janvier de l’année 1.160.000 pour etre sur de voir son tirage sortir. Ce qui nous ramene si on prend ca en sens inverse de l’Histoire a l’australopitheque.

wpDiscuz