Accueil Ford WRC Monza 2020 ES13 : Evans qui pleure, Ogier qui rit

WRC Monza 2020 ES13 : Evans qui pleure, Ogier qui rit

0
4
PARTAGER

Le titre ne sera adjugé qu’à la fin de ce rallye de Monza 2020. Toutefois, en sortant de la route, Elfyn Evans donne une grosse chance à Ogier de coiffer une 7e couronne mondiale demain.

Les conditions de route restent très glissantes et piégeuses en Italie autour du circuit de Monza pour cette finale du WRC 2020. Hier, c’est Neuville qui faisait une boulette et était contraint à l’abandon. Aujourd’hui, on a eu une grosse frayeur pour Greensmith/Edmondson et Veiby/Andersson. Tous les deux ont connu des sorties de route à peu près au même endroit, celle de Greensmith se terminant dans le « ravin », celle de Veiby en tonneau contre la paroi rocheuse après un rebond sur le rail. Pas de bobo pour les équipages. L’ES10 a été annulée suite à ces accidents, la route étant coupée.

Déjà, l’ES7 et l’ES9 ont été interrompues, l’ES12 a été annulée. Un vrai Monte Carlo ce rallye de Monza ! Hélas pour lui, dans l’ES11, Evans part à la faute dans ces conditions très difficiles. La Toyota pique un peu trop à la corde, part en tête-à-queue et glisse dans le ravin. Elle est posée et ne peut pas en sortir. Abandon pour Evans qui voit ses espoirs de titre s’éloigner.

Ogier ou Evans ? Réponse demain

Eloigner et pas envoler. En effet, devant, Ogier s’est débarrassé un peu de la pression de Sordo qui se trouve à 18 secondes ce soir. Tänak fait un beau 3e à 22 secondes, devant Lappi à 38 secondes. Pour Ogier, les choses sont claires. Il a 14 points de retard sur Evans et Evans devrait pouvoir se lancer à l’assaut de la Power Stage et ses 5 points de bonus demain. Pour être tranquille, Ogier doit gagner le rallye (25 points). S’il fait second (18 points) et qu’Evans gagne la power stage (l’ES16), il faudra qu’Ogier la dispute vraiment à fond cette ES16. Bref, autant gagner pour ne pas avoir à calculer.

A souligner, l’attitude ultra-fairplay de Evans qui a fait signe à Ogier de ralentir dans la partie où il venait de sortir.

Demain, il y a 3 spéciales de prévues et des conditions qui devraient toujours être compliquées. Bref, rien n’est joué jusqu’au bout. Si Ogier commet une erreur, il pourrait tout perdre alors qu’il a son destin (et celui d’Ingrassia) entre ses mains. Du côté du titre constructeur, la sortie de Evans donne provisoirement le titre à Hyundai avec Sordo et Tänak sur le podium du rallye de Monza.

Classement provisoire après l’ES13 du rallye de Monza 2020

PosPiloteCopiloteEquipeTempsDIFF PRECDIFF 1er
1 S. OGIER J. INGRASSIA Yaris WRC1:47:47.2
2 D. SORDO C. DEL BARRIO i20 Coupé WRC1:48:05.0+17.8+17.8
3 O. TÄNAK M. JÄRVEOJA i20 Coupé WRC1:48:09.3+4.3+22.1
4 E. LAPPI J. FERM Fiesta WRC1:48:25.4+16.1+38.2
5 K. ROVANPERÄ J. HALTTUNEN Yaris WRC1:48:57.3+31.9+1:10.1

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "WRC Monza 2020 ES13 : Evans qui pleure, Ogier qui rit"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité

A voir certaines photos, on dirait le Rallye du Safari. ^^ Surtout dans l’enceinte de Monza.

salociN
Invité
« Greensmith se terminant dans le « ravin », celle de Veiby en tonneau contre la paroi rocheuse après un rebond sur le rail. » > Nope, c’est Greensmith qui a fait un rebond sur le rail après avoir glissé (chef), puis rebond tonneau sur rocher, puis ravin (un partie de flipper donc, coucou Corynne Charby). Veiby s’est « modestement » contenté de heurter le rail au même endroit que son prédécesseur, de rebondir aussi en volant un peu de côté, mais sans le tonneau (pare-brise intact). https://www.youtube.com/watch?v=sX4wjNWaPHY Et peut-être deux français pour gagner à Monza cette année ? Je pense qu’il vaut mieux… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

merci pour vos infos précises sur l’histoire des pneus dans la gestion de l’autorité qui encadre la course . Les pneus ont toujours été l’élément majeur en course , alors sur qu’il ne faut pas faire de conneries: personne .

wpDiscuz