Accueil Renault Renault refait le coup « des voitures à vivre »

Renault refait le coup « des voitures à vivre »

0
89
PARTAGER

« Johnny’s always runnin’ around… ». Robert Palmer chanté en yaourt à chaque fois que la publicité passe à la télévision. Voilà le retour des voitures à vivre par Renault.

La stratégie, c’est un peu comme les modes : ça va, ça vient. En 2000, Renault décidait d’envoyer ad Patres la communication sur les voitures à vivre. Pourtant, cela faisait plus de 15 ans – avec l’arrivée de l’Espace – que la marque utilisait ce terme pour sa réclame.

En 2000, le département communication jugeait que c’était trop réducteur et « francocentré ». Renault devait viser le monde et visiblement le monde ne voulait pas de « voiture à vivre ». Aujourd’hui, hop on renverse tout et on revient à ce terme, et à « Johnny and Mary ». La musique a été revue par Start-Rec. « Le chant émouvant et original de l’interprète suédoise Hanna Hägglund est au service d’une nouvelle version émotionnelle et résolument moderne, soutenue par une chorale d’enfants » précise le communiqué.

« On ne fait pas tout ça pour faire vivre une voiture mais pour faire des voitures à vivre. »

Pour cette nouvelle campagne qui débute symboliquement le 24 décembre 2020, Renault veut mettre l’accent sur les innovations technologiques et les performances en Formule 1. La technologie E-TECH Hybride va donc être mise en avant par le constructeur. D’une manière c’est assez ironique au moment où Renault Sport va se retirer pour laisser Alpine être mis en avant en F1 (comme en WEC).

« Avec cette campagne, nous avons l’ambition d’installer de façon durable E-TECH comme la marque puissante qui rassemble à la fois notre technologie électrique, hybride et hybride rechargeable. La tonalité de ce film s’appuie sur toutes les madeleines de Proust de Renault : la Formule 1™ bien sûr, mais aussi les voitures à vivre, la musique légendaire de « Johnny and Mary », et les femmes et les hommes de l’entreprise » déclare Arnaud Belloni, le patron du marketing chez Renault.

Notre avis, par leblogauto.com

On risque de chantonner du Robert Palmer dans les semaines à venir. Par contre quelle sera l’influence sur l’image de marque de Renault de ce retour aux voitures à vivre ? Ces voitures c’étaient l’Espace, le break 21, le Scenic ou autres véhicules des familles.

Mettre en avant la technologie E-Tech hybride ainsi que les femmes et les hommes de Renault semble un bon axe de communication. Les clients y seront-ils sensibles ?

Illustration : Renault

Poster un Commentaire

89 Commentaires sur "Renault refait le coup « des voitures à vivre »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lefrancais
Invité

Si vous faites des voitures à vivre, renouvelez l’espace ! En électrique et fiable svp !

SGL
Invité

Tout à fait… un monospace HdG dynamique VE et VE + PAC H2 pour les hauts de gamme… surtout pour ce faire la main avec l’hydrogène !

vedra
Invité

Pourquoi forcément haut de gamme ?
L’espace 1 était familial et accessible…

AXSPORT
Invité

Oui il a un sérieux problème avec le HDG……

Ça se soigne ?

SGL
Invité

Si vous le voulez… Retirez HdG, mais Renault n’a plus vocation à être le constructeur bas de gamme des années 80.
Dacia est là maintenant !
@Wizz faire de la bonne VE à PAC H2 viable industriellement doit être plus compliqué que de faire une dizaine de prototypes !?
Faire une génération pour s’y préparer ne me semble pas être un luxe…

SGL
Invité

Et si le vrai luxe, c’était l’espace ?
https://www.dailymotion.com/video/xmfk3a

wizz
Membre

les clients avaient le choix entre ce « vrai luxe » Espace et le « faux luxe » aux 4 anneaux

force de constater que le faux luxe se vend très bien…

Technico24
Invité

Le seigneur des anneaux

wizz
Membre

avant d’être viable industriellement, il faudrait d’abord être viable technologiquement. Vu l’état embryonnaire des PAC, alors laissons les ingénieurs bosser de leur côté…

faudrait éviter le syndrome Peugeot RCZ, dont tout le monde regrette sa disparition, mais dont personne n’en a acheté. Ça risque d’en être de même avec l’hydrogène : tout le monde souhaite voir ça dans les concessionnaires, mais personne n’en achète, parce que c’est encore et toujours plus rentable d’acheter et rouler mazout… (et ce n’est pas SGL qui me contredira, lui et sa 308 HDI)

SGL
Invité

La France, et souvent l’Europe, a raté l’internet… Les Gafa, les ordinateurs grand public, les smartphones, bientôt les éoliennes les panneaux photovoltaïques… Bientôt les TGV, les lanceurs spatiaux.
Les batteries de VE … c’est pas encore gagner ?
… et il faudra donc rajouter la voiture à l’hydrogène ? (viable selon moi pour la décennie 2030)
Franchement, déterrez-moi Colbert et le Général de Gaulle !
On aura bientôt plus le choix qu’avec les marketplaces qui sont rarement Européen

wizz
Membre
faut pas confondre ces 2 choses: -ils ne vendent pas de voiture PAC pour le moment avec -ils ne font aucune recherche, aucun travaux sur la voiture à hydrogène . Surtout, ne pas oublier le très, trop classique « avant l’heure, ce n’est pas l’heure ». On était parti trop tôt avec nos Clio et 106 électrique, alors que 10 voire 15 ans de recherche pure dans leur département R&D auraient couté moins cher, et abouti à quelque chose beaucoup plus vendable Bref, ne pas recommencer les même erreurs avec l’hydrogène, qui actuellement cumule autant d’inconvénients que la 106 élect en son… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Renault s’est voulu pionnier en voiture électrique et s’est déjà fait dépassé par des chinois, coréens ou allemands en plus de leurs cousins de chez Nissan.

Être le premier premier n’est rien si ce n’est pas pour se donner les moyens de croître.

SGL
Invité

Enfin pour le moment, le patron dans la VE … C’est encore Renault avec sa ZOE !
Pour combien de temps… ?
Mais historiquement, pour 2020, la Zoe a surpris son monde.
2021 ça sera plus dur, mais elle reste une référence pour longtemps.

Mwouais
Invité

La Zoé n’est patron, pas Renault.

Et surtout parce que remisée par Renault aux pro et une des moins chères pour les collectivités etc.

Ailleurs (Megane, Talisman, Koleos..), Renault n’a aucune proposition contrairement à leur plan de route de 2011. Renault est plutôt le grand perdant sur ce point.

SGL
Invité

La Zoe est principalement un succès CHEZ les particuliers …70 % environ

SGL
Invité

La Mégane e-Vision en 2022 sera une importante étape dans la VE.

SGL
Invité

Les grands succès français ne sont venus en ne faisant RIEN !
… Les risques existent comme le programme Concorde ou d’autres, mais globalement le risque finit par payer !

Mwouais
Invité
Ne pas être pionnier dans une technologie ne signifie pas ne pas être leader par la suite. Le raison de succès de toutes les technologies que tu cites est du au travail acharné et au volume d’ingénieurs bien formés à développer plus qu’à faire des réunionites aiguës hebdomadaires. Si l’Asie est au-dessus c’est par le travail et la valeur de sa main d’œuvre, plus que par la valeur financière de sa main d’œuvre ouvrière. Si les États-Unis sont au-dessus c’est aussi pour ces valeurs d’excellence de ses ingénieurs (ou importé pour les meilleurs étrangers) et la valeur rétribuée de leurs… Lire la suite >>
KifKif
Invité

A mon humble avis, la voiture à hydrogène est la seule révolution à rater comparé aux GAFA/Electronique Grand Public…
Les DEFC (Direct-ethanol fuel cells) sont une piste plus accessible pour limiter la pollution (neutre en C02, voitures plus légères). Autant pour l’aviation j’y crois, autant pour les déplaceoirs…

Verslefutur
Invité

Colbert et le Général de Gaulle, un passé qu’il faut mieux laisser sous terre. L’un avec l’esclavagisme, l’autre avec la France du tout-bagnole et de ses constructions totalement déshumanisées.
On paye aujourd’hui les conséquences de ce soit-disant « progrès »

SGL
Invité

@Verslefutur, on ne peut sortir ses hommes de leurs époques, c’est un faux procès, Colbert n’est pas un esclavagisme dans le 1er sens du terme, il a réglementé avec le « Code noir »
Comme on reproche maintenant que le général Leclerc d’être aussi un esclavagisme pour avoir levé des troupes africaines contre les forces de l’Axe en 1942 !?
… Nous sommes en train de tomber dans un effet de mode de déboulonnage de statue pour se réhabiliter.
Ne pas refaire les erreurs du passé est plus important que de récrire l’histoire.

SGL
Invité

Remplacez « esclavagisme » par « esclavagiste » SVP 😉

SGL
Invité

Oui, mais il a inauguré le barrage de la Rance !

jdfcar
Invité

La RCZ n’était pas fiable (ne pas confondre qualité perçu et fiabilité) et en plus chère…et elle n’est devenu fiable (sans pannes) qu’à la fin…et c’était trop tard !!!

wizz
Membre

la RCZ avait la même fiabilité que la 308…

SGL
Invité

@vedra
L’Espace faisait 4,25 m de long… Un Scenic 4 « court » fait 4,41 m !!!
Difficile de vendre dans les années 2020 un Espace 6 sans qui soit qualifié d’être HdG… Et de gagner de l’argent avec !

SGL
Invité

L’Espace 1 de 1984, bien sûr ! 😉

Mwouais
Invité

@SGL : je crois (avis fort personnel) qu’un espace plus conventionnel et surtout plus grand aurait eu plus de succès et serait resté lxception dans ce monde de SUV. Il aurait pu continuer à migrer vers son statut particulier de voiture pour les cadres et dirigeants en mal d’espace.

Après, fallut ce t’il qu’ils le sucent et qu’il ne tombe en vrac dès sortie de concession.

wizz
Membre

@SGL
La Golf faisait 3,82 m de long… Une Polo 7 fait 4,05 m !!!
Difficile de vendre dans les années 2020 une Golf 8 sans qui soit qualifié d’être HdG… Et de gagner de l’argent avec !

wizz
Membre

La Golf 1 de 1974, bien sûr ! 😉

wizz
Membre

bref SGL
quand tu sors un argument, essaie de vérifier sommairement s’il n’y aurait pas un contre exemple…

SGL
Invité
La Golf de 1974 était une petite voiture populaire comme la Sandero Actuelle. Pas chère, moderne, elle en donnait un max pour un prix modique. La version GTI était la sportive du « pauvre » remarquable pour le tarif… C’est devenu une légende. Aujourd’hui, une Golf GTi coûte 40 k€ … c’est carrément du haut de gamme dans toute sa splendeur ! Golf et Espace n’ont rien à voir entre la 1 er génération et la dernière, malgré qu’elles ne sont absolument pas dans la même catégorie des points en commun existent … c’est absolument pas un contre-exemple ! Bref,… Lire la suite >>
amazon
Invité

la golf GTI1 sportive du pauvre?

en 1976 elle coutait 32000 francs , le smic était à 8 francs de l’heure: 4000 heures de travail
aujourd’hui elle coute 40000 euros, pour un smic à 10€ de l’heure soit 4000 heures de travail

les pauvres restent pauvres, mais tu t’es enrichi depuis et elle te semble moins inaccessible

SGL
Invité

Euh pas tout à fait @amazon, le SMIC en décembre 1976 est plus proche des 9 F/h ce qui fait 3 555 heures.
https://www.ipp.eu/baremes-ipp/marche-du-travail/salaire_minimum/smic
De plus la Hausse du SMIC horaire par rapport à l’évolution de l’inflation à été à 90 % toujours été supérieurs par une volonté des politiques à lutter contre la pauvreté et aussi pour ce faire réélire..
Autrement dit le Smicard de 2020 et bien moins pauvres que le Smicard de 1976 !
Donc il y a double effet d’augmentation de la Golf GTi.
Parle-t-on aujourd’hui de sportive populaire pour la Golf GTi de 2020 ?
Comme avant, présenté dans les livres.
https://livre.fnac.com/a4425610/Bernard-Sara-GTI-les-sportives-populaires

amazon
Invité

tout dépend si en 1976 le smicard voulait se la payer en janvier ou en décembre, le smic passant de 7.5 à près de 10 f/h grâce à une inflation maousse.
bref, juste pour dire qu’en 1976 ce n’était pas une sportive du pauvre pour autant…

SGL
Invité

Oui @amazon, j’avais forci le trait … à par la 205 rallye ou AX sport, a-t-il vraiment eu des sportives du « pauvre » ?
Néanmoins, elle restait populaire, car elle égalait en performances des autos qui valaient 2-3 fois plus chère… C’était une révolution à l’époque.
Enfin, maintenant, si bonne soit-elle la Golf Gti n’est plus la sportive populaire !

SGL
Invité

Pourquoi ne pas mettre ce moteur sur la Sandero (RS) ou le nouveau 1.3 ?

Klogul
Invité

c est troo dangereuw l hydrogene…

wizz
Membre
pour se faire la main avec l’hydrogène, il suffirait de quelques dizaines de millions d’euros pour 2 véhicules prototypes, une poignée d’ingénieurs, qui feront rouler des centaines de milliers de km sur circuit, sur routes ouvertes, dans des pays chauds en été, dans des pays nordiques en hiver….où ils pourront emmagasiner de l’expérience, où ils pourront apporter des touches d’amélioration au coup par coup, etc… Un motorisation H2 pour les automobilistes, rien que l’épreuve homologation, c’est déjà plusieurs millions d’euros. Le bloc moteur 2.0 HDI est une référence pour PSA, qui a été fiabilisé depuis le temps, qui se vend… Lire la suite >>
SGL
Invité
Jamie
Invité

fiable ? remarque c’est bientôt Noël

Moi.
Invité

Pour toute une génération, Robert Palmer = Renault, comme l’était Talk Talk et la pub 205 « La garce ».

Mwouais
Invité

@moi :pourquoi pas des chansons françaises sapristi !

Ne me reprochais tu pas l’utilisation des formules établies en anglais pour caractériser le placement produit de Skoda ?

La môme pourrait servir la 208
Je rêvais d’un nouveau monde serait bien dans l’idée du moyennement francophone e-tech de Renault.
Au café des délices serait parfait pour Ami by Citroën.

😉

Moi.
Invité

Et donc ? Je ne suis pas salarié au département communication de PSA ni de Renault, donc je ne vois pas en quoi la remarque d’utiliser des anglicismes pour te donner un genre vient faire ici.
D’ailleurs quel moment ai-je approuvé ce choix de musiques étrangères ?

Mwouais
Invité

Crois-tu vraiment que l’utilisation de ces anglicismes est pour se donner un genre ? Sur un blog, de manière anonyme,.. Ou par efficacité de ces termes communs au marketing et à la presse automobile ?

Soit, esprit de Noël 🙂

Joyeuses fêtes.

DiZeL
Invité

C’est vrai ça, nos chansons pour nos voitures !

(Merci Richard Lord… et Bide et Musique !)

MVal
Invité

« La technologie E-TECH Hybride va donc être mise en avant par le constructeur. D’une manière c’est assez ironique au moment où Renault Sport va se retirer pour laisser Alpine être mis en avant en F1 (comme en WEC). »

Ce n’est pas choquant, Renault reste motoriste de F1, le moteur e-tech reste un moteur Renault (qui motorise donc Alpine F1)

gigi4lm
Invité

Si l’on veux bien admettre que les SUV d’aujourd’hui sont les monospaces d’hier on peut comprendre.
Mais la voiture à vivre décrit plus le cocon, l’habitacle. La performance et la technologie passe au second plan et ça ne semble pas être le cas dans cette com.
Les méandres du marketing sont souvent (toujours ?° ésotériques.

versdemain
Invité

Le mot magique pour 2021 sera donc e-tech !
Ainsi on peux donc imaginer que l’on va le manger à toutes les sauces, dans toutes les voitures Renault à qui il reste plus de 2 ans de vie au catalogue d’aujourd’hui.

Quand on y pense il y a 10 ans, si on avait pas un diesel on avait raté sa vie.

Demain si ta pas ton hybride idem …

AXSPORT
Invité

J’ai donc raté 2 vies……..

Zut

wpDiscuz