Accueil Ferrari Ferrari prépare une Portofino plus musclée

Ferrari prépare une Portofino plus musclée

0
10
PARTAGER
Ferrari

Les mises à jour et restylages se succèdent à rythme soutenu chez la plupart des constructeurs, et Ferrari n’y échappe pas, surtout quand il s’agit du Portofino qui compte beaucoup dans les ventes globales du cheval cabré.

La barre des 600 chevaux franchie

Les restylages ne sont pas si fréquents chez Ferrari, qui nous habitue plutôt à sortir des variantes Pista de ses modèles V8, avant de passer à une nouvelle génération (sauf la F8 Tributo, grosse mise à jour en fait de la 488 GTB).

Une version plus puissante de la Ferrari Portofino est en approche, conjointement à ce restylage. « L’entrée de gamme », façon de parler, du cheval cabré a été aperçue en essais à partir d’avril avec un camouflage de la face avant tandis qu’un dépôt de dossier effectué à l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a fuité, faisant état d’un modèle « 2021 Ferrari F164 BCB » également mentionné avec la référence « F164 FL », sachant que F164 est le nom de code en interne de la Portofino. Les initiales BCB et FL sont plus mystérieuses, même si FL peut faire penser à « facelift ».

Un parfum de Roma

Le rapport sommaire de certification mentionne l’adoption d’un V8 Biturbo de 3.9 litres de cylindrée et 612 chevaux, soit 20 chevaux de plus que le modèle actuel. De plus, la transmission F1 à double embrayage à 7 rapports sera remplacée par la boîte de vitesses à 8 rapports du coupé. La Portofino reprend donc le groupe mécanique du coupé Roma présenté l’an passé. Le rapprochement Portofino/Roma ne s’arrêtera peut-être pas là, car les photos spyshot laissent entrevoir un nouveau design d’optique et une signature lumineuse qui pourrait s’inspirer du coupé. Après tout, leur point commun, c’est la Dolce Vita !

L’augmentation de puissance et la nouvelle boîte devraient permettre à la Ferrari F164 BCB d’offrir des performances supérieures à la fois sur route et sur piste. On peut s’attendre à un 0 à 100 km/h sous les 3,5 secondes, référence actuelle du Portofino, mais aussi à une consommation de carburant en baisse.

Source : clubalfa.it

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Ferrari prépare une Portofino plus musclée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nico
Invité

La Tributo n est qu un restylage de la 488 qui était elle même le remodelage de la 458. De même que la Portofino descend de la California ou que la Superfast n est que F12 améliorée. Au contraire sans être péjoratif et renier la qualité de leurs voitures, je crois que Ferrari est le spécialiste des restylages sans et garde ses modèles relativement longtemps

zafira500
Invité

@Nico.
Porsche n’est pas mauvais non plus dans le genre. Surtout quand on sait que la ligne de l’actuelle 911 date tout de même de 1997. Personnellement, ça ne me choque pas, du moment que la ligne n’est pas démodée.

Nico
Invité

Encore une fois, je ne critique pas Ferrari, j adore les 430 et 488 . Mais je regrette que l on fasse passer , niveau marketing, un restylage même profond pour une réelle nouveauté ( ça vaut pour beaucoup de constructeurs) . Au moins chez Porsche, c est plus clair, une 997 Gen 2 est une évolution de la 997.1 par exemple la 930/993/996/991/992 sont vraiment des nouveautés ( si je ne me trompe pas et n hésitez pas à me corriger, la 997 n était qu une évolution de la 996 ).

zafira500
Invité

@Nico.
Je n’ai pas dit que tu critiquais Ferrari, j’ai juste dit qu’ils ne sont pas les seuls à conserver le même design à chaque génération de modèles. 😉

« si je ne me trompe pas et n hésitez pas à me corriger, la 997 n était qu une évolution de la 996  »
Exactement.

Il ne faut pas seulement regarder le style, les modifications sont parfois plus profonds, qui fait que la voiture est réellement nouvelle (chez Ferrari comme chez Porsche ou autres).

wizz
Membre

https://www.carscoops.com/2019/03/ferrari-explains-why-the-f8-tributo-doesnt-have-a-new-platform/

« Ferrari has revealed why the new F8 Tributo isn’t underpinned by an all-new platform as expected.

Underpinning the Italian supercar is a revised version of the aluminum platform used by the Ferrari 488 GTB, itself a revised version of the 458 Italia’s chassis. « 

retrouvé le retour
Invité
Bravo on passe la barre des 600 chevaux ! Pendant ce temps que se passe t il de l’autre côté de la force ? Et aussi des essoreurs des dernières gouttes de pétrole de schiste ? Ça ne va pas très bien et on fait semblant de s’énerver. Le monde de l’industrie y compris celui de l’automobile était bien installé dans des états. En fait un gros navire monde et des compartiments étanches. Maintenant à cause de quelques crétins qui se croyaient les plus forts nous arrivons tranquillement à tout autre chose ! Pédale Renault, pédale PSA, Pédalos. Pédalez les… Lire la suite >>
labradaauto
Invité
ça ! c’est une belle auto ! je préfère une telle ligne pure que ces dessins d’ordinateurs auxquels les constructeurs ont laissé place depuis une 20 aine d’années. la courbure de la cinétique de toit est magnifique . …Ensuite: on est dans la paradoxe à grande amplitude de ce qu’on « sait faire » pour parler comme les Belges avec les autos: 50, 80, 110 …! et tous les bolides qui se pointent en vitrines. 600 cv! il faut pour coller les fesses , la boite multi rapports qui passent comme un variomatic d’une infinité de rapports tous rapprochés , serrés, pour… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

le pianiste au clavier, fausses notes: Le paradoxe , voir de bagnoles contre les trottoirs.

AXSPORT
Invité

De la belle mécanique !!!
🙂

Bizaro
Invité

Les Ferrari sont toujours belles et performantes.

Mais quelle intégration des capteurs dans la calandre, j’espère que c’est provisoire (je parle bien dans la calandre pas à coté de la plaque.
). Dommage aussi la plaque allemande.
Je n’ai pas encore croisé de Roma.
Ça me fait penser que j’ai croisé un Koleos camouflé qui grimpait le col du port il y a quelques jours.

wpDiscuz