Accueil Nio Nio obtient des investissements de 1 Md $ pour créer une nouvelle entité

Nio obtient des investissements de 1 Md $ pour créer une nouvelle entité

0
0
PARTAGER

Nio, constructeur chinois de véhicules électriques, a annoncé avoir obtenu un investissement de 7 milliards de yuans (989 millions de dollars) en vue de créer une nouvelle structure Nio China.

Nouvelle structure Nio China

Nio a annoncé via communiqué qu’il allait intégrer ses activités principales et ses actifs en Chine – évalués à 17,77 milliards de yuans – dans Nio China, ajoutant qu’il y investirait 4,16 milliards de yuans.

Le constructeur chinois détiendra 75,9% de la nouvelle société, les investisseurs contrôleront la participation restante une fois les transactions terminées.

Le nouvel investissement permettra de de lisser ses flux de trésorerie et de garantir les futurs développements de produits, a déclaré le directeur général William Li lors d’une conférence de presse, ajoutant qu’il n’affectera pas les partenariats existants avec Changan et GAC ou la structure de propriété de sa société cotée à New York.

La ville de Hefei soutient une nouvelle fois Nio

Figurent parmi la liste de investisseurs : Hefei Construction Investment contrôlé par l’État, CMG-SDIC Capital Management et Anhui High and New Technology Industrial Investment.

Nio produit les ES8 et ES6 – et désormais également le coupé EC6dans la ville de Hefei avec l’entreprise publique JAC. L’usine est dotée d’une capacité de production annuelle de 120 000 unités.  Le constructeur envisagerait d’y augmenter ses capacités si les ventes augmentaient. Pour mémoire,  Nio a vendu 20 500 véhicules électriques en 2019.

L’impact de la crise du coronavirus désormais amoindri selon Nio

Le directeur général a indiqué que la pandémie du COVID-19 avait eu un impact sur la chaîne d’approvisionnement et les ventes de Nio au premier trimestre. Mais il considère que son impact ne devrait plus se faire sentir désormais sur les résultats commerciaux de l’entreprise.

Nio a livré 3 838 véhicules au cours des trois premiers mois de l’année 2020, les ventes et la production se sont redressées en mars par rapport à février.

Un accord qui supprime le risque de solvabilité selon les analystes

Les analystes ont réagi favorablement à cette annonce. Ils estiment en effet que cet accord supprime le risque de solvabilité à court terme entourant Nio. Selon eux, les investisseurs devront désormais porter leur vigilance sur les volumes et les marges du constructeur.

En février dernier, Nio a signé des accords-cadres avec le gouvernement de la ville de Hefei pour lever des fonds de plus de 10 milliards de yuans, soit 1,3 milliard d’euros.

Depuis plusieurs mois déjà, Nio cherche des moyens pour réduire ses dépenses, améliorer ses rentrées d’argent et trouver de nouveaux financements. La pandémie du Covid-19 a fait passer la situation du constructeur de critique à catastrophique, les ventes étant littéralement à l’arrêt.

La rumeur laissait entendre que le géant Geely pouvait faire une entrée à son capital. C’est finalement un investissement public par le biais de la municipalité de Hefei qui aura permis de sauver la start-up.

Désormais, Nio prévoit de nouveaux développements avec le gouvernement de Hefei, a ajouté le directeur général William Li, sans toutefois fournir de plus amples détails.

Sources : Reuters, Automotive News

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz