Accueil Nio Nio trouve un financement public de 1,3 milliard

Nio trouve un financement public de 1,3 milliard

590
5
PARTAGER
Nio EC6 (2019)

Déjà en grande difficulté, Nio est durement impacté par le Coronavirus. La rumeur voulait une entrée au capital du géant Geely. C’est finalement un investissement public par la municipalité de Hefei qui sauve la start-up.

  • 10 milliards de yuans apportés par la ville de Hefei
  • Nio déménagera son siège de Shanghai à Hefei

Depuis plusieurs mois déjà, Nio cherche des moyens pour réduire ses dépenses, améliorer ses rentrées d’argent et trouver de nouveaux financements. Bien sûr, la crise du Covid-19 fait passer la situation de critique à catastrophique avec des ventes littéralement à l’arrêt.

Depuis quelques jours, la rumeur voulait que Geely investisse dans Nio. L’hypothèse n’est pas encore totalement exclue ben entendu, mais la start-up a trouvé une nouvelle source de financement. La municipalité de Hefei, capital de la province d’Anhui, va apporter 10 milliards de yuans, soit 1,3 milliard d’euros.

En échange, Nio va déménager son siège et bureau d’études. Actuellement installé à Shanghai, il sera prochainement implanté… à Hefei.

Rappelons que les Nio sont d’ores et déjà produites dans la région de Hefei. C’est en effet une usine JAC, constructeur public de la province d’Anhui, qui assure la production des ES8 et ES6 sous contrat. Et à présent également du coupé EC6.

Notre avis, par leblogauto.com

Première start-up à mettre sur le marché son véhicule en Chine, Nio reste encore à ce jour celle qui vend le plus, et qui a le plus de modèles à sa gamme. Mais aussi celle qui a le plus de problèmes de financement. Mais le gouvernement local ne pouvait se permettre de voir ce fleuron tomber si rapidement. Mais les milliers de salariés dans la région de Shanghai ne suivront probablement pas tous le déménagement.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Nio trouve un financement public de 1,3 milliard"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Dommage pour Nio qui se trouve dans cette situation catastrophique, car leurs modèles semblent être très bien aboutis… Bien que ce soit un constructeur chinois qui ne pourra pas nous « envahir » tout de suite.
Mon sentiment est donc partagé sur cette nouvelle.

18A
Invité

Et également parmi les rares modèles chinois pas vilains à regarder (contrairement aux nombreuses copies)

Yann
Invité

L’usine utilisée par NIO pour sa production s’appelle GAC (Guangzhou Automobile Group) et non « JAC » comme écrit dans l’article.

Yann
Invité

Il s’agit bien de JAC. Erreur de ma part…

wpDiscuz