Accueil Hybrides WRC 2022 : la FIA choisit Compact Dynamics pour l’hybride

WRC 2022 : la FIA choisit Compact Dynamics pour l’hybride

82
5
PARTAGER
FIA

L’avenir du WRC passe par un changement (inutile ?) de nom – Rally1 – et par une motorisation hybride. Le fournisseur unique vient d’être choisi par la FIA.

la Fédération Internationale de l’Automobile a décidé de « verdir » le rallye mondial en le rendant hybride. Ce ne sera pas une hybridation compliquée comme en F1 (cinétique+gaz d’échappement) mais « simplement » cinétique (ie. régénération au freinage). Cette complexification des motorisations devrait induire un renchérissement du coût des moteurs.

Pour éviter que les dépenses ne dérapent encore plus, la FIA a décidé qu’il n’y aurait qu’un seul fournisseur pour tout le monde, au minimum sur les trois saisons de 2022 à 2024. C’est Compact Dynamics qui a remporté l’appel d’offre de la FIA.

Compact Dynamics est une société allemande spécialiste de l’hybridation, que ce soit pour l’aviation, l’automobile (prototype) mais surtout le sport auto (F1, WEC et Formule E). La société a été acquise (à 51%) en 2016 par Schaeffler. Ce nom n’est pas inconnu de ceux qui connaissent la Formule E puisque c’est le partenaire d’Audi Sport ABT dans la discipline.

Les moteurs thermiques devraient conserver la base actuelle pour limiter, là aussi, les coûts. Certaines pièces seront tout de même modifiées comme le turbo qui devra être simplifié, l’anti-lag (ALS) ne pourra pas être alimenté en air frais, plusieurs éléments des moteurs seront figés sans développement possible, et le nombre de moteurs par saison devrait se réduire encore.

Compact Dynamics va désormais travailler avec la FIA pour définir précisément le kit d’hybridation qui sera fourni aux constructeurs.

Notre avis, par leblogauto.com

Que de complications pour une « verdisation » qui nous semble inutile. C’est louable de la part de la FIA de vouloir maîtriser les coûts du WRC. Cependant la standardisation qui augmente côté motorisation ne changera rien. Outre être contraire à une compétition de constructeur, l’argent qui ne sera pas investi dans le moteur le sera dans d’autres domaines de la voiture. Les budgets ne baisseront pas pour les écuries officielles.

Cette hybridation qui complexifie la voiture ne va pas non plus aider M-Sport (l’écurie de Malcolm Wilson) à être plus proche des constructeurs officiels. Ce n’est peut-être pas ce que recherche la FIA après tout.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WRC 2022 : la FIA choisit Compact Dynamics pour l’hybride"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nouh
Invité
Complexe et inutile, sans aucun intérêt..D’ailleurs, le plus étrange, c’est que tous les constructeurs mettent en avant les SUV et courent en citadines sportives dont les ventes sont marginales. Une 205 turbo16, une Audi Quattro ou une Lancia avaient leurs modèles de série qui se vendaient très bien….. Le problème du WRC, c’est que cela n’intéresse plus le grand publique et la majorité des acheteurs potentiels d’une voiture se moquent du WRC dont la visibilité des courses est très difficile, voir impossible. Comme ils se moquent, d’ailleurs, de la F1 à l’accès au circuit et à la course hors de… Lire la suite >>
Jdg
Invité

J’aurais pas dis mieux.

circonspect
Invité

Premier avril !

seb
Invité
Pourquoi on ne peut pas imposer un budget max pour une voiture comme on impose poids minimum ou une taille de bride? Si on impose un budget pour une voiture mais on laisse aux constructeurs le choix de l’investir dans les liaisons au sol, l’aéro ou le moteur, on aurait peut être plus d’innovation dans certains domaines? Si les constructeurs veulent mettre plus, il leur faut une voiture supplémentaire et ils pourraient faire des recherches dans un domaine différent (moteur pour la voiture 1, aéro pour la voiture 2) ça pourrait faire des écarts sur une course au sein d’une… Lire la suite >>
wpDiscuz