Accueil Bugatti Bugatti Chiron Pur Sport : Raah !

Bugatti Chiron Pur Sport : Raah !

4231
24
PARTAGER
Bugatti chiron-pur-sport_wing

Si la Bugatti Chiron ne vous semblait pas assez sportive, Bugatti présente la Chiron Pur Sport, taillée pour la piste. Mais on la verra pas aux 24 Heures du Mans pour autant.

La Bugatti Chiron Sport n’est pas seulement une Chiron a qui ont aurait mis deux ou trois artifices sportifs. Non. Ici, tout l’avant est redessiné avec un seul but, la performance aérodynamique. On citera pèle-mêle le bouclier avant, le « fer à cheval », des petits éléments (des rainures) sur le capot.

Quant à l’arrière, il est posé sur un immense diffuseur plus large que sur la Chiron « normale ». Et ce qui se voit le plus, l’immense aileron arrière. Imaginez, 1,90 m de large ! Les sorties d’échappement sont aussi totalement nouvelles. Elles sont en titane imprimé : ultra fines, ultra légères et ultra résistantes aux hautes températures.

Techniquement, cette Bugatti Chiron Pur Sport perd 50 kg de masse. Dans le même temps, elle récupère de l’appui aérodynamique. Elle ne cherchera pas le record absolu de sa soeur, la Chiron Super Sport 300+1 (480 km/h) mais plutôt à « être plus vite » partout.

A l’intérieur, le cuir cède la place massivement à l’Alcantara plus léger. Aluminium ou titane anodisés noir parsèment le tableau de bord. Les jantes sont elles aussi entièrement nouvelles et, tenez-vous bien, économisent chacune 4 kg de masse non suspendue ! 16 kg au total et un dessin permettant de contrer les vortex générés par la rotation des roues. On peut même avoir une flasque qui recouvre les boulons pour encore plus minimiser les perturbations. Ceux qui suivent la Formule 1 reconnaîtront des solutions adoptées par les écuries.

Avec son partenaire Michelin, Bugatti a mis au point de nouvelles gommes, les Michelin Sport Cup 2 R exclusifs Bugatti, de taille 285/30 R20 à l’avant et 355/25 R21 à l’arrière. La gomme est plus tendre et permet là encore de passer « partout plus vite ». Enfin avec ce genre de voiture, c’est souvent passer « plus vite devant le Casino de Monaco » (à 3 km à l’heure…).

3 millions d’euros hors taxe

Le châssis et les liaisons au sol ont été entièrement revus. Les suspensions sont plus fermes (65% à l’avant tout de même) et le carrossage est diminué pour un train avant plus incisif. Pour encore plus être incisif, outre les 16 kg gagnés grâce aux jantes, on rajoutera 2 kg grâce à des plaquettes de frein arrière en titane, et 1 kg grâce aux disques de frein. 19 kg de masse non suspendue en moins.

Sous le « capot » arrière, se loge toujours le W16 de 8 litres avec son écurie de 1500 chevaux et son couple de camion de 1600 Nm ! La boîte de vitesse est nouvelle, avec des rapport jusqu’à 15% plus courts. Résultat, vous franchirez difficilement les 350 km/h… Par contre vous atomiserez votre beau-frère en Chiron. Le 60 à 120 km/h en 6e rapport est effectué en 2 secondes de moins que la simple Chiron.

Si vous voulez votre Bugatti Chiron Pur Sport, dépêchez-vous ! Elle est limitée à 60 exemplaires, à partir de 3 millions d’euros hors taxe. Elle commencera à être produite à partir du second semestre 2020. Quant à la consommation…on s’en fiche ! La Chiron tue déjà les petits chatons avec 22,5 litres aux 100 km en cycle mixte (516 g de CO2/km), alors là…

Galerie de la Bugatti Chiron Pur Sport

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Bugatti Chiron Pur Sport : Raah !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité

..dommage pour le passage devant le casino. L’article est même jouissif à la lecture. J’adore. On en est toujours aux temps de Jean en somme chez Bugatti dans la débauche pour + de +. Une boite plus courte pour que ça pousse + , comme sur la fiat 850 alors . lol

18A
Invité
Franchement, je me demande bien l’intérêt de cette bugatti par rapport à leur gamme. Grosso modo, c’est un peu comme Divo mais sous une carrosserie de Chiron, avec un aileron à la limite du Jacky, digne de mansory et consorts, une séparation de couleurs que je trouve étrange et un nom assez ridicule par rapport à l’engin. Et puis si vraiment leur but est qu’elle soit plus rapide en courbe, etc… c’est pas en retirant 19kg à une baleine (désolé pour l’expression) qu’on en fait une ballerine. Quand on voit que pour la nouvelle bac mono, ils arrivent à retirer… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Un minimum où ils arrivent quand même à retirer 4 kg par jantes !

Julien
Invité

Elle est allégée de 50 kg au total.

Seb
Invité

En gros elle est a mi chemin entre une Chiron et une Chiron Super Sport 300+1 , mais capable de prouesses digne d’une Divo …. Ca deviens compliqué avec seulement 2 modeles leur gamme , de ce coté la Koenigsegg se prend bien moins le chou , avec des voitures tout aussi performantes , renouvelées pratiquement chaque années et pour moins cher que cela …

Moi.
Invité

Le même syndrome qu’avec la Veyron, Bugatti galère à vendre ses Chiron alors ils nous sorte des versions spéciales tous les 4 matins…qui en somme n’apportent rien, qui va vraiment aller faire du circuit avec ça ?

Marc
Invité

J’ai lu qu’elle se vendait très bien, et qu’il n’en reste plus qu’une centaine à commander.

greg
Invité

« Quand McLaren sort la Longtail, personne ne dit qu’ils ont du mal à vendre leurs voitures… »
Oui mais bon, Bugatti=VW=caca pour certains, donc l’ a priori sera forcement negatif.

Moi.
Invité

Oui donc c’est bien une série spéciale pour lourder les derniers exemplaires invendus, c’est bien ce que je dis.

Si la Chiron se vendait aussi bien que ça, pourquoi Bugatti devrait sortir des versions spéciales ? Logiquement les 500 bons de commande auraient dû être signer avant même la mise sur le marché, non ? Même à 2,5M le morceau.

Quant à Greg, je ne sais pas où tu es parti, mais c’est loin loin loin. Ou peut-être ai-je chiffoner un clan pro-VAG ?

Moi.
Invité

La fonction « éditer » vous ne connaissez toujours pas chez LBA ?

Bref, je voulais ajouter, que les versions spéciales devraient être en bonus des versions classiques si la demande était aussi forte que ça, un remerciant en somme.

500 normales + x speciales et non pas x normales + x spéciales = 500.

greg
Invité

« Si la Chiron se vendait aussi bien que ça, pourquoi Bugatti devrait sortir des versions spéciales ? »
Pour l’ argent….Tu decouvres le monde? L’ investissement reste minimal. 30 millions de plus pour un investissement qui doit probablement atteindre entre 15 et 20, cela fait minimum 10 millions de profit supplementaire.
La production totale sera de 500 unites. Comme la Veyron.
La voiture est en vente depuis fin 2016. Depuis un peu plus de 350 ont ete vendues.
https://gtspirit.com/2020/02/21/bugatti-chiron-sport-edition-noire-sportive-250th-chiron-revealed/
Sur la meme duree, la Veyron avait ecoule environ 160 unites
https://www.businessinsider.com/bugatti-may-lose-6-million-per-veyron-2013-10?r=US&IR=T

greg
Invité

Je suis fascine par le travail effectue sur les jantes et leur forme.

panama
Invité

Automobile dantesque ! Il faut en avoir entendu une rouler (même au pas devant le Casino de Monaco) pour comprendre le bruit généré par la bête, rien à voir avec ce qu’on entendu sur des videos internet.
L’intérêt de cette version ? Il me semble qu’il n’est pas seulement marketing puisque le travail effectué est assez profond.

wpDiscuz