Accueil VW Volkswagen achèterait 20% de Guoxuan High-tech (batterie électrique)

Volkswagen achèterait 20% de Guoxuan High-tech (batterie électrique)

572
10
PARTAGER

Volkswagen serait sur le point d’acquérir 20 % des parts du chinois Guoxuan High-tech, un des plus importants fabricants de batteries électriques de l’Empire du Milieu. C’est en tout cas ce qu’affirment deux sources proches du dossier.

Vers une 1ere participation de Volkswagen dans les batteries chinoises

Volkswagen pourrait ainsi devenir le deuxième actionnaire du fabricant de batteries Guoxuan High-tech via une participation de 20%, derrière Zhuhai Guoxuan Trading, une entreprise contrôlée par le fondateur de Guoxuan, Li Zhen, qui détient actuellement 25%.

Selon l’une des sources, les détails de l’accord auraient été pour la plupart finalisés et les deux sociétés seraient dans l’attente de nouvelles règles réglementaires chinoises sur les placements privés. Lesquelles devraient offrir un mécanisme de tarification plus flexible et des périodes de blocage plus courtes pour les actionnaires majoritaires.

Un tel accord entre VW et le chinois Guoxuan High-tech constituerait une première pour le constructeur allemand, il s’agirait en effet de sa première participation au sein d’un constructeur de batteries chinois.

Cette information relayée par Reuters voit le jour alors que VW s’est récemment fixé pour objectif de vendre 1,5 million de véhicules à énergie nouvelle (NEV) par an en Chine d’ici 2025, y compris des voitures hybrides rechargeables.

Une opération valorisée autour de 560 millions de dollars

A l’ heure actuelle, la valorisation de Guoxuan High-tech avoisine 2,8 milliards de dollars. En conséquence, Volkswagen viserait une participation proche de 560 millions de dollars.
Selon les deux sources proches du dossier, VW entend toutefois réaliser l’opération par le biais d’une opération de placement privée, ce qui en réduirait sensiblement le coût.

En réaction à cette annonce, le cours de l’action Guoxuan s’est envolée de 10 % vendredi, atteignant son plus haut niveau depuis mars 2019.

Sécuriser les approvisionnements

Guoxuan fait partie d’un groupe de fabricants chinois de batteries de milieu de gamme derrière CATL et BYD.  Il est basé à Hefei, dans l’est de la Chine, où Volkswagen construit également des véhicules électriques avec JAC Motor, l’un de ses partenaires chinois.

Une troisième source a par ailleurs indiqué à Reuters que Volkswagen souhaitait depuis longtemps contrôler un fabricant de batteries afin de mieux gérer sa chaîne d’approvisionnement.

VW met l’accent sur ses sites de production chinois

Afin de de se donner les moyens d’atteindre son objectif de vente de NEV en Chine, Volkswagen a construit une nouvelle usine de véhicules électriques de 2,5 milliards de dollars avec son partenaire SAIC Motor. Le site sera doté d’une capacité de production annuelle de 300 000 voitures.
Le constructeur allemand réorganise également en parallèle des sites de production dans la ville de Foshan, dans le sud-est de la Chine, pour construire des voitures électriques avec son partenaire FAW Group.

Volkswagen a également identifié CATL comme étant un de ses fournisseur stratégiques. En juillet dernier, Stefan Sommer, membre du conseil d’administration de Volkswagen, a déclaré que le groupe pourrait même à terme construire ses propres usines de fabrication de cellules de batterie en Chine.

Un marché chinois dépendant des subventions

La Chine est un fervent partisan du NEV – hybrides, hybrides rechargeables, véhicules électriques – et a progressivement mis en place des exigences de quota de vente pour les constructeurs automobiles.

Néanmoins, la diminution des subventions allouées par le gouvernement chinois pour l’achat de tels types de véhicules ont porté un coup dur au marché. Les ventes de NEV ont ainsi reculé pour la première fois dans l’Empire du Milieu en 2019.

Les ventes de cette année devraient être stables ou augmenter légèrement, si l’on en croit la principale association chinoise de l’industrie automobile.

Notre avis, par leblogauto.com

Si l’accord venait à se concrétiser, cela traduirait la volonté de VW de mettre les bouchées doubles sur les véhicules électriques et de garantir son approvisionnement en un produit on ne peut plus stratégique pour la production de ce type de motorisation. Tout en mettant encore plus l’accent sur la Chine, alors qu’il se place d’ores et déjà comme le premier constructeur automobile étranger dans l’Empire du Milieu.

En détenant une participation dans les principaux fabricants chinois de batteries, les constructeurs souhaitent notamment obtenir davantage de pouvoir de négociation sur les prix des batteries. Les groupes automobiles étrangers semblent désormais rattraper leurs homologues chinois sur la sécurisation de leur approvisionnement en batteries chinoises. Histoire – aussi – de ne pas se trouver démunis, car il n’y en aura peut-être pas pour tout le monde ….

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Volkswagen achèterait 20% de Guoxuan High-tech (batterie électrique)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité
Voilà on y est encore et toujours. Pas une semaine sans VW= développement électrique. VW va vendre des « quantités monstres » d’autos électriques. VW se prépare aux bouleversement électrique sauf que VW fait comme Tesla. IL TRICHE. Il triche avec une communication habile pour maintenir artificiellement haut le cours de ses actions en bourse. C’est une règle de communication basique, chaque semaine vous associez « milliard », « électrique », « investissement », « Chine » et « vw » et vous entretenez un cercle vertueux qui permet aux investisseurs de penser que comme Tesla vous êtes une valeur boursière refuge. Donc VW ne fait que travailler sa communication pour garder… Lire la suite >>
Bizaro
Invité
@SAM tu sais VW n’a jamais triché, la marque voit juste les choses sous un autre point de vu. Et heureusement que les média filtrent les informations, sinon on serait abreuver d’information comme : les quelques ID.3 sorties des chaines de production attendent sur un parking de se faire déboguer : https://www.autoblog.com/2019/12/27/vw-id3-ev-software-issue-fix/ https://ww.electrek.co/2019/12/19/volkswagen-id3-has-massive-software-problems-as-company-begins-year-of-ev-introductions/# https://www.automobile-propre.com/breves/la-volkswagen-id-3-en-proie-a-de-gros-problemes-logiciels/ https://insideevs.com/news/389129/volkswagen-id3-massive-software-problems/ Il faut dire que les média reçoivent beaucoup d’informations alors il faut bien trier. Tout ne peut pas faire l’objet d’un article, au risque de diffuser une information fausse. Donc mieux vaut relayer une information venant de VW, rien ne vaut une source proche du… Lire la suite >>
SAM
Invité

Oui l’ID 3 souffre de bugs sans qu’on ne pipe mot et c’est désolant comme traitement de l’information. C’est la sécurité d’internet maintenant… on pioche directement dans les revues de presse des constructeurs (à récupérer sur leurs sites webs directement)… sans se donner un regard critique de l’information qu’on diffuse. Du coup et ben relayer les articles VW c’est participer à la valorisation boursière du groupe tout en espérant être rémunéré par de la publicité VW. J’ai hâte que VW s’effondre en Chine car les articles seront tout autre dans quelques temps!

Bizaro
Invité
@SAM je pense qu’en toute innocence VOLKSWAGEN AG communique simplement sur son actualité, et comme toute entreprise prévenante, elle aide son prochain à comprendre son activité. Et en toute innocence ces informations sont relayées, après un consciencieux filtrage. Heureusement, car des groupes comme kia, ou gm noient volontiers l’information pertinente, derrière des communiqués sans importances. Actuellement avec l’ID3 sortie dès 2016, VOLKSWAGEN AG est le meilleur fabricant automobile électrique, c’est facile puisse qu’il n’existe aucune autre proposition. Il est donc normal que VOLKSWAGEN AG aide les media à comprendre les raisons d’une telle avance technologique. D’autant plus que ce n’est… Lire la suite >>
Jdg
Invité

Décision qui semble logique. La production est surtout là bas et vu que VW veut lancer plein de ve.
La vraie question c’est est que l’entreprise vaut ce prix là ? Et là je n’en sais rien du tout. Je vais dire que VW doit bien savoir ce qu’il fait.

Invité

Par contre, il serait bien de parler de la hausse des tarifs de recharge décide par Ionity (appartenant entre autre à VW), montrant comment les européens cherchent à remplacer le pécule qu’ils vont perdre en passant à l’électrique au mépris du consommateur, car je ne crois pas avoir lu l’article parlant de ça ici

Bizaro
Invité
Invité

c’est bien ça le problème : ça mériterait plus que des avis sur un autre sujet 😉
Merci en tout cas

wpDiscuz