Accueil Honda Toyota Wildlander & Honda Breeze, clones d’origine

Toyota Wildlander & Honda Breeze, clones d’origine

1575
4
PARTAGER
GAC-Toyota Wildlander (2019)

Les constructeurs japonais ont le vent en poupe sur le marché chinois. Pour pousser leur chance, Honda comme Toyota multiplient les modèles au sein de leurs deux coentreprises. Voici donc la naissance de deux clones de modèles existants, le Toyota Wildlander et Honda Breeze.

  • Toyota Wildlander, clone du Rav4 pour GAC-Toyota
  • Honda Breeze, clone du CR-V pour GAC-Honda

C’est GAC qui va ressortir gagnant de l’opération, puisque ces deux clones sont destinés à ses coentreprises avec Toyota et Honda.

Highlander, non Wildlander

Le Toyota Wildlander est donc un clone du Rav4, ce dernier étant assemblé par FAW-Toyota. Il se dote d’une nouvelle face avant plus souple, et plus proche aussi de celle de la Camry produite par GAC-Toyota.

A l’arrière, le bandeau de feux donne une plus grande largeur perçue, ceci sans avoir à refaire le hayon. Sa nouvelle face avant porte sa longueur à 4665 mm, soit quand même 65 mm de porte-à-faux en plus. Quant à son nom, il est destiné à l’intégrer à la gamme de GAC-Toyota qui comporte déjà le Highlander.

Pas de changement à prévoir au niveau mécanique, et l’on retrouvera les moteurs proposés sur le Rav4, le 2.0 atmosphérique 171 ch en boîte CVT en 2 ou 4 roues motrices, et la motorisation hybride associant le 2.5 178 ch à un moteur électrique pour une puissance totale de 222 ch.

Breeze, complément des Vezel et Avancier

Que ce soit chez Honda comme chez Toyota, GAC n’avait pas de SUV moyen à proposer à ses clients. Le trou est donc désormais comblé, puisque Honda vient de cloner son CR-V. Ce dernier est proposé depuis plusieurs générations par Dongfeng-Honda.

Chez GAC-Honda, les SUV portent des noms complets, et non des sigles en 3 lettres : Vezel et Avancier. Le clone du CR-V adopte donc lui aussi un nom complet, Breeze. Le nouvel avant montre que Honda s’efforce de développer deux identités différentes pour ses deux coentreprises, et ce Breeze s’accord bien avec les faces avant des Accord ou Avancier par exemple.

Ici aussi pas de changement pour la mécanique : 1.5 Turbo 193 ch en boîte manuelle ou CVT pour les 2 roues motrices, CVT uniquement en 4 roues motrices. Dans le cas du CR-V comme du Breeze, la version hybride est aussi disponible avec son 2.0 atmosphérique de 146 ch et son moteur électrique, pour un total de 158 kW / 215 ch.

L’avis de Leblogauto.com

Certains constructeurs ont à l’origine signé plusieurs contrats de coentreprise en Chine, afin de multiplier leur chances. Les voici à présent obligés de multiplier les modèles pour répondre aux demandes de leurs partenaires qui veulent à tout prix disposer d’une gamme complète. Pour l’heure, la stratégie fonctionne encore pour Honda et Toyota qui y gagnent des parts de marché. Mais pour combien de temps sur un marché saturé ?

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Toyota Wildlander & Honda Breeze, clones d’origine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Tiens les Chinois n’appellent plus au boycott des produits japonais comme il y’a peu ??? 😮

Moi.
Invité

Le marché automobile chinois est un sacré merdier.

Navigator84
Invité

Présentation à Guangzhou en novembre.

Béret vert
Invité

Hier les Chinois roulaient avec des véhicules sous-motorisés. Ca n’est plus le cas apparemment.
Ces deux Japonais font un carton en Chine.

wpDiscuz