Accueil Alfa Romeo F1 – Allemagne 2019 : Verstappen passe la 7e

F1 – Allemagne 2019 : Verstappen passe la 7e

1636
27
PARTAGER

Max Verstappen remporte un incroyable grand-prix d’Allemagne 2019 marqué par la pluie et les voitures de sécurité. Vettel et Kvyat complètent le podium. Tant pis pour ceux qui ont choisi de ne pas regarder.

Ce pourrait être le dernier GP d’Allemagne. Les rumeurs indiquent que Hockenheim ne veut pas rempiler dans les conditions de la F1. On se souviendra qu’ils voulaient faire une saison sur deux avec le circuit permanent du Nürburgring mais que cela a capoté.

Mauvaise nouvelle pour les fans de sport auto, le départ devrait se faire sous régime de voiture de sécurité ! La piste commence à sécher pourtant, mais la F1 doit considérer que les pilotes ne sont pas capables de rouler sur piste humide. En attendant le départ, les écuries regardent ce que donne la piste. Intermédiaires ? Pleine pluie ?

Pour rappel, c’est Hamilton, fiévreux, qui a signé la pole hier devant un Verstappen pratiquement à domicile tellement il y a de supporters oranges dans les tribunes. Suivent Bottas et Gasly, Räikkönen et Grosjean. Leclerc est 10e, Vettel 20e après des soucis pour la scuderia.

Départ

Une grande partie des pilotes voulaient partir normalement (après tout c’est de la course !), mais les voilà derrière la voiture de sécurité. Certains se plaignent à la radio et veulent partir. Il serait temps ! La voiture de sécurité va rentrer, et les pilotes vont aller en grille. C’est un peu étrange comme procédure, mais tant mieux !

C’est parti ! Très bon départ de Hamilton et de Bottas. Verstappen se rate et se fait passer par l’Alfa Romeo de Kimi Räikkönen. Enorme départ de Leclerc qui est déjà 6e. Grosjean s’est raté, de même que Gasly. Vettel est déchaîné et est bientôt 14e, puis 13e. Perez se met dans le mur. Voiture de sécurité !

Vettel se jette dans les stands et chausse les intermédiaires. Il recule à la 18e place mais pourrait bien faire la bonne opération de cette voiture de sécurité. Tout le monde rentre aux stands. Bottas a pris un peu de temps à cause des « embouteillages » mais ressort devant Verstappen. L’écurie Red Bull a bien rattrapé le départ de Max. La voiture de sécurité va rentrer dans le 4e tour.

Bottas attaque Magnussen qui n’est pas rentré aux stands et était 2nd. Coup de poker chez Haas. Grosjean de son côté a failli harponner Leclerc dans les stands. Ferrari a relâché le Monégasque de façon totalement non sûre. Enquête à venir ? Leclerc en tout cas est 5e mais s’attaque à Magnussen en difficulté avec les pneus. Hülkenberg en profite pour passer KMag aussi. Tout droit de Gasly. Il est 19e et dernier en course.

Tour 7/64

Räikkönen a passé Magnussen mais se rate au freinage et se fait repasser. Vettel, parti 20e est 8e ! Il a dû faire la danse de la pluie hier soir vu le déluge qu’il y a eu sur Hockenheim. Iceman repasse enfin Magnussen alors que Vettel allait attaquer l’Alfa Romeo. Magnussen se fait passer par Vettel puis Sainz. Au 9e tour, Haas fait enfin rentrer Magnussen pour mettre les intermédiaires.

Devant, Hamilton enchaîne les meilleurs tours en course et creuse l’écart sur Bottas. 2,7 secondes pour le moment. Verstappen est à un peu plus de 4 secondes. On annonce le retour de la pluie. Grosjean est remonté à la 11e place. Leclerc a failli se faire piéger dans le dernier tour par une flaque de l’autre côté du vibreur. Joli coup de volant. Ferrari reçoit une amende pour avoir relâché Leclerc de façon peu cavalière. Au moins le pilote n’est pas sanctionné pour une erreur de son équipe.

Tour 15/64

Le bloc Renault de Ricciardo part en fumée pour fêter les 125 ans de sport automobile de Daimler-Mercedes (on apprend plus tard que c’est un souci d’échappement). Gasly en profite pour passer Kvyat. Voiture virtuelle de sécurité ! Leclerc rentre aux stands pour changer de pneus et remettre des intermédiaires. Hülkenberg aussi. Le pilote Renault se fait passer par Räikkönen. Leclerc lui reste 4e. Il a perdu du temps sur Verstappen car la voiture de sécurité virtuelle a été enlevée rapidement. Mais, il a des pneus neufs. Le DRS est enfin activé.

Verstappen est dans l’aileron arrière de Bottas mais se rate et manque de peu le tête-à-queue. Leclerc signe le meilleur tour en course et revient sur Verstappen qui revient sur Bottas. Leclerc devrait être sur Verstappen dans 2 ou 3 tours à ce rythme. Hülkenberg de son côté a repassé Räikkönen. Sortie de piste de Sainz au 19e tour. Dommage pour l’Espagnol. Trop large dans le dernier virage il a fait un tête-à-queue sans rien toucher. Mais il repart 14e derrière Norris.

Stroll tasse Magnussen hors de la piste mais passe pour la 14e place. Il pleut dans la ligne droite des stands. Leclerc a un peu diminué son rythme. Magnussen chausse les tendres au 23e tours ! Enorme coup de poker ! Verstappen attaque Bottas. Vettel devrait chausser aussi les softs. Oui c’est cela, les tendres au 24e tour. Il ressort 11e derrière Romain Grosjean 10e.

Tour 25/64

Une grande partie du circuit est sèche désormais. Verstappen rentre aux stands pour mettre les mediums ! Bottas devrait rentrer au prochain tour pour couvrir sa position. Il doit pousser avec ses intermédiaires usés. Kvyat, Norris, Stroll aux stands. Pneus médiums pour Bottas lui aussi. Magnifique 360 de Verstappen ! Voilà le Batave qui crie à la radio en demandant pourquoi on ne lui a pas mis les tendres.

Norris a un souci sur son moteur et se range sur le côté. Leclerc rentre aux stands et la voiture de sécurité virtuelle est déployée. C’est tout bon pour le jeune pilote Ferrari ! Il est reparti en pneus tendres. Hamilton arrive dans les stands et la VSC se termine. Leclerc doit aller à fond désormais. Pneus tendres pour Hamilton.

Leclerc s’est sorti ! Erreur du Monégasque dans la sortie du Stadium. Il jure à la radio. Voiture de sécurité et tout le monde rentre de nouveau aux stands pour remettre les intermédiaires. C’est la panique dans les stands. Hamilton se sort au même endroit que Leclerc mais réussi à repartir. Il rentre mais les mécanos ne sont pas prêts. On lui change son museau et il repart après 50 secondes d’arrêt ! Bottas est en tête mais devrait rentrer pour remettre des intermédiaires. Hamilton est sous enquête pour être rentré dans les stands par le mauvais côté d’une quille.

Le public exulte ! Verstappen est en tête du grand-prix d’Allemagne 2019. Verstappen, Hülkenberg, Bottas, Albon, Hamilton, Sainz, Räikkönen, Vettel, Gasly, Giovinazzi, voilà le top 10 provisoire. En fait, Bernie Ecclestone avait raison quand il voulait introduire un arrosage aléatoire de la piste… (ironie). La voiture de sécurité va rentrer à la fin du 33e tour. Verstappen ralenti à l’entrée du stadium avant de réaccélérer pour ne pas se faire surprendre par le pilote Renault. Gasly passe Vettel au redémarrage ! Vettel le repasse.

Hamilton prend 5 secondes de pénalité pour être entré par le mauvais côté d’une quille dans les stands. Mais bon, avec une moitié d’aileron avant pouvait-il attendre ?

Tour 35/64

Hamilton passe Albon au 36e tour mais est sous enquête pour avoir conduite « trop lentement » sous voiture de sécurité. Le DRS est de nouveau activable. Grâce à lui et à un joli freinage, Bottas passe Hülkenberg pour la 2nde place. Verstappen possède plus de 8 secondes d’avance. Hamilton imite son coéquipier un peu après au même endroit (à l’épingle).

Verstappen signe le meilleur tour en course. Räikkönen fait la même sortie que Leclerc ou Hamilton mais s’en sort bien mieux que ces deux-là. Mais il repart 9e juste devant Giovinazzi. Hülkenberg s’est aussi sorti à cet endroit ! Une fois sur cette partie de bitume, les roues glissent et la voiture file tout droit ! Rageant pour Renault et Hülkenberg. Voiture de sécurité au tour 41.

Verstappen rentre et change de pneus (intermédiaires). Superbe manoeuvre de Red Bull puisque Verstappen ressort devant Bottas qui est resté en piste. Vettel rentre aussi. Il ressort 10e. Magnussen rentre pour son 5e arrêt !

Tour 45/64

La voiture de sécurité rentre et relâche la meute. Mercedes indique à Bottas qu’il faut passer Verstappen au redémarrage s’il veut gagner la course. Facile non ? Verstappen a des pneus récents. Magnussen et Kvyat sont aux stands. Hamilton est attaqué par Albon, Sainz et Gasly. Grosjean est dans les points.

Verstappen et Bottas rentrent pour mettre des slicks ! Hamilton reprend la tête devant Räikkönen et Vettel. Giovinazzi est 4e. Tout le monde rentre aux stands. Et STROL EST EN TETE ! Tour 48/64 ! Historique….bon cela dure quelques hectomètres et Verstappen reprend son bien.

C’est du n’importe quoi ce grand-prix. Verstappen, Stroll, Kvyat, Bottas, Sainz, Magnussen, Albon, Gasly, Vettel et Grosjean pour le top 10 provisoire. Hamilton est 12e. Il reste 15 tours à parcourir. Albon passe Magnussen et est 6e. Il y a de gros points à prendre aujourd’hui. Kvyat passe Stroll et est 2nd. Vettel reprend le meilleur tour en course. Il passe Gasly.

Enorme sortie de Hamilton au 1er virage. 360° un peu chanceux et le voilà reparti. Un nouveau frisson a parcouru les tribunes. Räikkönen se bat avec Grosjean et Magnussen pour les derniers points. Magnussen résiste à Grosjean et le pousse. Les deux voitures se touchent encore. Mais qu’est-ce qu’il passe par la tête des coéquipiers chez Haas ?

Bottas est dehors ! Premier virage comme Hamilton mais la voiture a tapé. Voiture de sécurité. Il reste 6 tours. Hamilton est passé par les stands pour chausser de nouvelles gommes et va faire un run de quelques tours. Il est 14e et dernier en course. Quel weekend !

5 derniers tours

On a donc Verstappen devant Kvyat (doublé Honda ?) devant Stroll. Ensuite on trouve Sainz devant Vettel. La voiture s’efface à la fin du 59e tour. Vettel passe Sainz qui tente de contrer. Verstappen est facile en tête devant Kvyat. Derrière, Stroll voit Vettel revenir et pourrait descendre du podium dans le dernier tour.

Verstappen reprend le meilleur tour en course. Vettel passe Stroll. Gasly a explosé un pneu et se range sur le côté. Albon s’est déporté sur la Red Bull du Français. Vettel passe Kvyat ! Vettel fait l’une des plus belles remontées de la F1.

Verstappen signe sa 7e victoire en carrière. Il devance Vettel et Kvyat. On a failli avoir un doublé Honda. Pour Vettel, le weekend avait mal commencé et se termine plutôt bien. Stroll signe une incroyable 4e place en ayant bien résister à la fin. Sainz, Albon, Räikkönen, Giovinazzi, Grosjean et Magnussen complètent le top 10. Hamilton est 11e devant Kubica, Russel et Gasly. A noter qu’il y a une enquète sur Albon pour sa défense sur Gasly.

[Mise à jour 21h12 : Les deux Alfa Romeo de Räikkönen et Giovinazzi ont été déclarées non conformes au niveau de la réponse de l’embrayage à la demande de couple. Visiblement, les deux pilotes ont « lâché » l’embrayage qui a mis plus de temps à être à la valeur demandée. La règle sert à éviter de simuler électroniquement un anti-patinage. Les deux Alfa Romeo reçoivent 10 secondes de « stop and go » et par conséquent 30 secondes car cela n’a pas été observé durant le GP.

Ainsi, Grosjean est 7e, Magnussen 8, Hamilton 9 et Kubica 10″ ! C’est le premier point de l’écurie Williams cette année et le premier pour Robert Kubica depuis son retour en Formule 1.]

Classement du grand-prix d’Allemagne 2019

Pos Num Pilote
1 33 M.VERSTAPPEN
2 5 S.VETTEL
3 26 D.KVYAT
4 18 L.STROLL
5 55 C.SAINZ
6 23 A.ALBON
7 8 R.GROSJEAN
8 20 K.MAGNUSSEN
9 44 L.HAMILTON
10 88 R.KUBICA
11 63 G.RUSSEL
12 7 K.RAIKKONEN
13 99 A.GIOVINAZZI
14 10 P.GASLY
77 V.BOTTAS
27 N.HULKENBERG
16 C.LECLERC
4 L.NORRIS
3 D.RICCIARDO
11 S.PEREZ

Classement pilotes provisoire

Hamilton a grillé un joker, Bottas a manqué le coche. Verstappen continue de résister même si cela semble quand même désespérer. Les Mercedes n’auront pas tout le temps des courses « sans ». Gasly n’a pas de chance mais était loin de Verstappen en course. Et si Pierre était « rétrogradé » après la trêve estivale ? Kvyat ne demande que cela de prendre sa place et de retrouver Red Bull.

Pos Pilote Points
1 Lewis Hamilton 225
2 Valtteri Bottas 184
3 Max Verstappen 162
4 Sebastian Vettel 141
5 Charles Leclerc 120
6 Pierre Gasly 55
7 Carlos Sainz 48
8 Daniil Kvyat 27
9 Kimi Räikkönen 25
10 Lando Norris 22
11 Daniel Ricciardo 22
12 Lance Stroll 18
13 Kevin Magnussen 18
14 Nico Hulkenberg 17
15 Alexander Albon 15
16 Sergio Perez 13
17 Romain Grosjean 8
18 Antonio Giovinazzi 1
19 Robert Kubica 1
20 George Russell 0

Classement par équipe provisoire

Mercedes a de l’avance et ne perd que 18 points ce weekend. Red Bull reste 3e force du plateau et pourrait être 2nde si Gasly marquait plus souvent. McLaren a creusé le trou sur Renault qui se fait dépasser par Toro Rosso et voit Racing Point revenir grâce à la 4e place de Stroll. Haas bouge encore avec 3 points ce weekend (NB: avec le déclassement des Alfa Romeo, Haas grimpe à la 8e place et Alfa Rome recule 9e).

L’essentiel pour Haas est d’avoir constaté que Romain a raison quand il dit que la « vieille » VF19 du début de la saison est plus rapide que les évolutions. Pour Haas aussi on parle d’un remplacement de l’un des pilotes. Ocon serait sur les rangs, à condition que Mercedes le relâche.

POS TEAM PTS
1 MERCEDES 409
2 FERRARI 261
3 RED BULL RACING HONDA 217
4 MCLAREN RENAULT 70
5 SCUDERIA TORO ROSSO HONDA 42
6 RENAULT 39
7 RACING POINT BWT MERCEDES 31
8 HAAS FERRARI 26
9 ALFA ROMEO RACING FERRARI 26
10 WILLIAMS MERCEDES 1

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "F1 – Allemagne 2019 : Verstappen passe la 7e"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

une course complètement loufoque…

Invité

Cette course c’est la météo qui s’excuse pour le grand prix de france. Bon après tout ceux que j’ai soutenu ce sont foutu dehors mais bon, le spectacle était à la hauteur, comme quoi quand on laisse rouler sous la pluie ça donne un bon résultat

Zak
Invité
Un grand prix mémorable. Nous sommes sur une série de trois GP super intéressants ! Très rare depuis l’introduction des moteurs hybrides ! Mercédès se prend les pieds dans le tapis d’une manière magistrale. Vettel se rappelle au souvenir de tout le monde en effectuant une formidable remontée de la 20ème à la 2ème place. Max Verstappen commet moins de fautes que ses adversaires direct et décroche une 2ème victoire pour Honda. Et bravo surtout à Kvyat qui se souviendra de ce week-end allemand avec la naissance de son enfant le samedi et ce podium extraordinaire le dimanche. La maman,… Lire la suite >>
lataupe2B
Invité

Décidément pour Leclerc c’est pas pour maintenant. Un grand prix particulier à cause ou grâce à la pluie . Mais ne nous voilons pas le casque avant tous les événements de course là hiérarchie était respectée

Invité

Pas parfaitement, Vettel était coincé derrière Raikkonen et à plusieurs fois perdu du terrain sur lui, Galsy était aussi derrière (après, est ce qu’il compte dans la hiérarchie inébranlable des top team?..)

Lolo
Invité

La hiérarchie respectée ?
Non pas du tout, la seconde place de Vettel est un hold-up. Il a passé la moitié du gp a perdre du terrain sur Räikkönen. Seuls les deniers pit stop sous SC lui ont permis de remonter, mais c’était juste la chance à ce stade.

Jc juncker
Invité

Hamilton pénalisé. … dire qu ici certains disait qu il était intouchable .

LA non pénalité de leclerc va faire parler sur la flexibilité des commissaires . Verstappen l ayant été à Monaco.

La livrée temporaire à porté la poisse aux Merci.

zafira500
Invité

« Hamilton pénalisé. … dire qu ici certains disait qu il était intouchable . »
Pour une fois. 😉

The Stig
Invité

Je pense que vous avez raté un chapitre, ou alors votre penchant pour Mercedes vous l’a occulté : pénalité il y a bien eu, envers Ferrari, et non envers Leclerc (logique, il n’est tout de même pas responsable de l’erreur du « sucette-boy » (même si le terme est galvaudé depuis quelques années, avec les systèmes de lâché électronique).

La FIA a décidé d’une sanction pécuniaire sur Ferrari, pour le lâché non réglementaire de son pilote.

wpDiscuz