Accueil Volvo Batterie électrique : Volvo s’associe à CATL et LG Chem

Batterie électrique : Volvo s’associe à CATL et LG Chem

665
4
PARTAGER

Volvo a annoncé mercredi avoir signé des accords « à long terme » avec le chinois CATL et le sud-coréen LG Chem, fabricants mondiaux de batteries.

Accords long termes

« Volvo Cars a signé des accords à long terme avec les principaux fabricants de batteries, CATL (Contemporary Amperex Technology) et LG Chem, pour garantir l’approvisionnement de plusieurs milliards de dollars en batteries lithium-ion au cours des dix prochaines années pour les futurs modèles Volvo et Polestar », la marque de véhicules électriques du groupe, a annoncé Volvo dans un communiqué.

Fabrication en Belgique

Ces packs de batteries seront produits dans l’usine Volvo à Gand (Belgique). La chaîne d’assemblage, en cours de construction, sera achevée d’ici la fin de l’année 2019.
Ces modules de batteries seront notamment destinés à la plate-forme modulaire CMA utilisée sur les prochains SUV XC40 et Polestar 2, tous deux véhicules électriques.

La future architecture SPA2 (Scalable Product Architecture), sur laquelle reposera le prochain XC90, intégrera également des batteries produites par le site belge.

Mise en concurrence de CATL et LG Chem

Le choix de CATL et LG Chem correspond à une stratégie de Volvo de travailler avec deux fournisseurs en Europe et en Chine), en vue de disposer d »une flexibilité certaine au niveau de la chaîne d’approvisionnement”, a précisé Martina Buchhauser, vice-présidente senior en charge des achats chez Volvo Cars.

L’avenir est dans l’électrique pour Volvo

Volvo s’est fixé pour objectif que les véhicules électriques représentent la moitié de ses ventes d’ici 2025. « L’avenir de Volvo Cars est dans l’électrique et nous sommes résolument déterminés à dépasser le moteur à combustion interne » a indiqué à l’occasion de cet accord Håkan Samuelsson, PDG de Volvo. Cet accord avec les fournisseurs asiatiques devraient lui permettre de ne pas être à cours de batteries, élément indispensable et stratégique pour la production de véhicules électriques.

En 2017, le constructeur avait annoncé qu’il ne lancerait plus que des modèles électriques ou hybrides à compter de 2019, promettant la « fin historique » des véhicules équipés de moteurs thermiques.

L’avis de Leblogauto.com

Rappelons que le constructeur suédois est détenu par le chinois Geely. Une précision qui a son importance alors que les groupes automobiles européens tentent de s’affranchir de la suprématie asiatique sur le développement et la production de batteries.

Sources : Volvo, Reuters

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Batterie électrique : Volvo s’associe à CATL et LG Chem"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

il me semble bien que tous les constructeurs se disent que leur avenir est dans l’électrique, pas que Volvo, non ?

Nico
Invité

L’avenir est multiple… Le thermique n’a pas dit son dernier mot qu’il soit évolué ou hybride… Puis il y aura l’hydrogène aussi ! Et encore d’autres sources énergétiques que l’on ne connaît pas encore.
L’avenir est actuellement électrique ⚡ pcq les états en contraint les constructeurs, chez nous et surtout en Chine… Partout ailleurs, l’électrique est une des solutions et point. Mettre tous ses œufs dans le même panier n’a jamais été LA solution !

wizz
Membre

dans l’avenir, électrique ou hydrogène, c’est pareil….parce que l’hydrogène devra être fabriqué à partir de l’électricité (et avec les pertes de rendement de conversion à chaque étape)

SGL
Invité

C’est bien ce que dit @Nico
N’est-ce pas @wizz ? 😉

wpDiscuz