Accueil Tesla Tesla : pas d’accord avec Lishen pour la fourniture de batteries

Tesla : pas d’accord avec Lishen pour la fourniture de batteries

456
0
PARTAGER

Décidément les rumeurs et informations concernant des liens entre Tesla et le secteur des batteries foisonnent ces temps-ci sur la toile.

Alors que la question d’un éventuel approvisionnement en lithium du constructeur à travers une société du conglomérat de Warren Buffet est sur la table, il s’agit désormais de pour-parlers entre Tesla et le chinois Lishen, fournisseur de batteries.

Proposition de Lishen pour la fourniture de batteries à Tesla

Tesla a annoncé mardi qu’il avait reçu des propositions de Tianjin Lishen en vue de lui fournir des batteries pour sa nouvelle usine de véhicules électriques implantée à Shanghaï. Reste tout de même qu’aucun accord n’a été signé à ce sujet à l’heure actuelle. Tesla indique même ne pas y avoir donné suite.

Rumeurs d’accord préliminaire

Citant deux sources proches du dossier, Reuters avait indiqué quelques heures auparavant que Tesla et Lishen avaient signé un accord préliminaire et – plus encore – travaillaient sur les détails de cet accord. Les deux parties cherchant notamment à définir de manière précise le nombre et la taille des batteries concernées par le contrat.

Tesla veut diversifier ses sources d’approvisionnement

En novembre 2018, Elon Musk, le patron de Tesla, a annoncé vouloir diversifier les sources d’approvisionnement du constructeur. Une stratégie d’achats qui fait suite notamment à sa volonté de fabriquer tous ses modules et blocs de batteries au sein même de sa nouvelle usine de Shanghaï.

S’exprimant dans un tweet à cette date, Musk avait ainsi indiqué que la production de cellules proviendrait de « sources locales », ajoutant qu’il s’agirait « probablement de plusieurs sociétés (y compris Panasonic) ». Objectif affiché : « répondre à la demande dans un délai convenable.

Des discussions ont bel et bien eu lieu

Reste que comme l’indique Forbes, si Tesla dément tout partenariat avec Lishen, des pour-parlers ont bien eu lieu.

Le media anglo-saxon indique que les deux sociétés ont effectivement discuté de la fourniture par Lishen de batteries pour la nouvelle usine de voitures de Tesla à Shanghai, mais qu’aucun accord fournisseur n’a été signé. 

« Tesla a précédemment reçu des propositions de Lishen, mais n’a pas poursuivi ses démarches. Nous n’avons signé d’accord de quelque nature que ce soit avec elles », a déclaré un porte-parole de Tesla. Elon Musk s’est même fendu d’un tweet pour tenter d’empêcher que la – fausse – nouvelle ne se répande.

Reste que si cet accord n’a certes pas abouti, des discussions ont eu lieu concernant une possible élargissement des fournisseurs de batteries de Tesla à une société autre que Panasonic. Lequel fournit les cellules pour tous les véhicules électriques Tesla depuis le début de la production du constructeur il y a dix ans.

À la fin de 2018, Musk a par ailleurs déclaré sur Twitter que Tesla pourrait s’approvisionner en cellules auprès d’autres sociétés, à condition qu’elles répondent aux « mêmes spécifications » que les cellules actuellement utilisées.

Le titre Panasonic impacté par la rumeur

Suite aux informations relayées par Reuters, le titre du groupe japonais Panasonic – fournisseur exclusif de cellules de batterie pour Tesla à l’heure actuelle – a chuté de 2,65% mardi à la Bourse de Tokyo.

Panasonic étudie plusieurs scénarios

S’exprimant dans le cadre d’un communiqué, Panasonic a quant à lui déclaré étudier divers scénarios possibles en vue de répondre aux besoins de la nouvelle usine de Tesla à Shanghaï, précisant que rien n’avait été décidé.

Panasonic refuse par ailleurs de s’exprimer sur une éventuelle perte de son statut de fournisseur exclusif de Tesla. Craignant sans doute que cela n’entraîne une trop forte baisse du cours de son titre sur les marchés.

Rude concurrence entre les fournisseurs de batterie

Lishen a quant à lui déclaré n’avoir signé à l’heure actuelle aucun accord avec Tesla concernant la fourniture de batteries pour l’usine de Shanghaï.

Contemporary Amperex Technology (CATL) et LG Chem figurent également parmi les fabricants de batteries parmi les plus cités comme étant susceptibles d’être retenus par tesla pour approvisionner son usine chinoise.

Offensive de Lishen dans le secteur automobile

Lishen, déjà fournisseur du chinois Geely et du sud-coréen Hyundai Motor a lancé une offensive dans le secteur des véhicules électriques, tablant sur sa forte croissance.

Le groupe chinois a démarré dans la ville de Suzhou, à environ 100 km de Shanghai, la production en série d’une batterie cylindrique identique à celle produite par Panasonic pour la Model 3.

Sources : Reuters, Forbes, Bloomberg, Tesla

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz