Accueil Constructeurs WEC : Ferrari envisage un programme Hypercar

WEC : Ferrari envisage un programme Hypercar

950
1
PARTAGER

Ferrari reviendra-t-il officiellement aux 24 Heures du Mans pour tenter de s’imposer de nouveau au général ? Le projet serait bel et bien à l’étude.

Le site dailysportscar assure que Ferrari envisage sérieusement un programme dans la nouvelle catégorie-reine, encore provisoirement dénommée Hypercar, du WEC. Un tel programme constituerait un événement puisque la marque au cheval cabré ne s’est plus imposée au classement général dans la Sarthe depuis l’année 1965. Cela remonte à 53 ans ! Avec 9 victoires au général, Ferrari n’en demeure pas moins classé 3e au nombre de victoires remportées par constructeur, derrière Porsche et Audi qui détiennent respectivement 19 et 13 victoires.

Une présence ces dernières années via le GTE

Ces dernières années, Ferrari n’est pas absent de la classique mancelle puisque le constructeur est représenté avec succès en GTE par l’écurie AF Corse. Ces dernières années, la rumeur d’un retour a souvent été utilisée par Ferrari pour peser sur les instances dirigeantes de la Formule 1 sous la forme de la menace d’un retrait.

Une question de budget

Cette fois-ci toutefois la situation est différente. Ferrari participe au groupe de travail technique concernant la mise en place de la nouvelle réglementation au même titre d’ailleurs que d’autres constructeurs. Ferrari n’attendrait plus que de finaliser l’étude budgétaire pour se déterminer. Le constructeur italien opérerait directement, sans passer par une écurie tierce sinon pour un soutien purement logidstique (on pense alors à AF Corse).

Si Ferrari devait s’engager, son retour au Mans et son arrivée en WEC ne pourrait pas être possible avant 2021/2022.

Photo : AF Corse

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "WEC : Ferrari envisage un programme Hypercar"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
polo
Invité

J’aimerais bien y croire mais vu le passé récent on ne peut pas s’empêcher de penser à du chantage ou un moyen de pression sur la F1, BMW et Ford ont aussi participé au groupe de travail et ont déjà confirmé leur non-présence!

wpDiscuz