Accueil Nissan Essai Nissan Qashqai 1.3 DIG-T 140 ch

Essai Nissan Qashqai 1.3 DIG-T 140 ch

2044
16
PARTAGER
Essai Nissan Qashqai 1.3 DIG-T 140 ch (2018)

Non, le Nissan Qahsqai ne change pas de look, même pas une ampoule. Toutefois le constructeur se conforme à la nouvelle norme en vigueur pour les moteurs, et met ainsi à jour ses blocs essence. Au passage, il récupère quelques nouveaux équipements plus modernes. Nous l’avons étrenné dans sa version DIG-T 140 ch dans les alentours de Barcelone.

WLTP oblige

Le Nissan Qashqai a eu droit à un restylage il n’y a pas si longtemps. Ainsi le constructeur n’entendait offrir des retouches cosmétiques à son bestseller rapidement. En revanche, l’arrivée de la norme WLTP force à quelques retouches sur les motorisations, comme pour quasiment l’intégralité des marques présentes sur le territoire européen.

Les Japonais n’y échappent donc pas. Le Qashqai voit ainsi sa gamme de moteurs revisitée, avec notamment un moteur essence 1.3 DIG-T disponible en deux puissances, 140 et 160 ch. Toutefois, on note dans le même temps l’arrivée de quelques petites nouveautés à bord. Cela relève plus de la mise à jour, que de l’innovation.

Exit le 115 ch

Dans ce nouveau monde où on s’apprête à compter chaque gramme d’émission de nos voitures, Nissan installe dans son crossover vedette un nouveau moteur, le 1.3 Turbo injection directe essence de l’Alliance déjà connu à bord de la Mercedes Classe-A ou de plusieurs Renault. Dont le cousin Kadjar. Un moteur tout neuf avec un échappement plus évolué, un système d’injection plus efficace, ou encore l’adjonction d’un filtre à particules. Ce dernier dispositif devrait donc se généraliser petit à petit sur beaucoup de modèles du marché.

Il remplace l’ancien moteur 1.2 Turbo de 115 chevaux. Pour autant, le gain substantiel de puissance semble surtout compenser l’étouffement induit par le système de dépollution. En tout cas, ça ne se voit pas vraiment sur les données chronométrées avec un « sprint » du 0 à 100 inchangé. En revanche on y gagne logiquement sur le CO2, avec un bonus qui fond à 90 €.

Nouvelle boite automatique

En termes de sensations, on lui reconnaît une puissance confortable surtout lors des relances. Du coup il se montre plus agréable à mener que son prédécesseur. On s’excite moins sur le levier de vitesses, et rend ainsi le quotidien sur route un peu plus agréable derrière le volant. Côté chassis, il fait logiquement preuve du même bon équilibre qu’on appréciait déjà.

On a pris brièvement aussi le temps d’une petite boucle, la mesure de sa déclinaison 160 ch, associé à la nouvelle boite automatique à double embrayage provenant de l’alliance. L’agrément là aussi évolue grandement, et fait oublier l’antique X-Tronic. Du coup le Qashqai s’intègre mieux dans le marché avec une proposition de chaine de transmission plus moderne.

Dès 24 650 €

Pour conclure, il intègre désormais un nouvel écran tactile de meilleure définition, reprenant les dernières technologies. Surtout, on peut maintenant y coupler son smartphone grâce à Carplay et Android Auto. Une véritable révolution, surtout maintenant qu’on peut afficher maintenant directement la carte des applications les plus populaires et TomTom. Autre argument de poids, les révisions espacées désormais de 30 000 km (contre 20 000 auparavant).

Le tarif d’entrée logiquement augmente, de 1 250 € tout de même. Toujours moins cher qu’un huppé 3008 il faut bien le reconnaître, mais il joue à plus haut niveau. La concurrence coréenne a quant à elle du mal à tenir la comparaison à cause de moteurs largement « malussés ». Nissan offre ainsi a priori les bonnes armes à son bestseller pour continuer à le garder dans le haut du panier des ventes.

+ ON AIME
  • Moteur plus homogène
  • Bon équilibre
  • Nouvel écran technologique
ON AIME MOINS
  • Plus cher
  • Pas de palettes avec boite automatique
  • Finition commençant à dater
Nissan Qashqai 1.3 DIG-T 140 ch
Prix (à partir de) 24 650 €
Prix du modèle essayé 30 850 €
Bonus / Malus + 70 €
Moteur
Type et implantation  4 cylindres en ligne Turbo injection directe – Ess.
Cylindrée (cm3) 1 332
Puissance (kW/ch) 103  / 140
Couple (Nm)  240
Transmission
Roues motrices  Avant
Boîte de vitesses  manu. 6 rapports
Châssis
Suspension avant Type McPherson
Suspension arrière Essieu semi-rigide
Freins  à disques
Jantes et pneus  225/45 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h)  193
0 à 100 km/h (s)  10,5
Consommation
Cycle urbain (l/100 km) NEDC  6,8
Cycle extra-urbain (l/100 km) NEDC  4,7
Cycle mixte (l/100 km) NEDC  5,5
CO2 (g/km) NEDC  124
Dimensions
Longueur (m)  4,39
Largeur (mm) 1,81
Hauteur (mm)  1,62
Empattement (mm)  2,65
Volume de coffre (l) 400
Réservoir (l)  55
Masse à vide (kg)  1 375

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Essai Nissan Qashqai 1.3 DIG-T 140 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Et en conso réelle ? 6.8L en ville c’est impossible avec ce gros bébé. C’est du 9L pied léger.
C’est tout le problème de ces gros SUV : il n’y a que le diesel qui leur va.

SGL
Invité

ça c’est ben vrai !

greg
Invité

Je dirais même plus, étonné que vous n´évoquiez pas le chapitre « conso », sachant que le 1.2 était un vrai soiffard. La comparaison serait intéressante.
Et puis accessoirement: « En revanche on y gagne logiquement sur le CO2, avec un bonus qui fond à 90 €. »
Il y a un bonus de 90€?^^

Hayden
Invité

Je me suis fait la même réflexion, M. Rakotoniaina a du mal avec le sens des mots « bonus – malus » puisque le modèle abaisse bien le malus et non le bonus comme indiquer.

Marie
Invité

Aussi, étant donnée la puissance, la prime d’assurance va être assez élevée en plus d’une importante consommation.

Batuna
Invité

L’intégration du logo a évolué non ?

pierre
Invité

le look est sympa pour un Suv., et l’habitabilité bonne (coffre modulable),
mais pour avoir fait plusieurs milliers de kilometres avec…..la mécanique manque cruellement de couple et l’electronique « made in Renault » totalement dépassés (Gps aux graphismes peu lisibles…et style d’il y a 10 ans, peu de fonctionnalités, ) mais c’est surtout une qualité de fabrication lamentable (garnitures qui se deboitent sur des modeles quasi neuves, plastiques bas de gamme qui augure mal du vieillissement….) …dommage !

Nissan s’est trop inspiré des médiocres fabrication de Renault et perd ses atouts passés où une Nissan était une marque qui présentait bien en qualité.

Olcls
Invité

Vous avez fait plusieurs milliers de km avec la nouvelle motorisation 1.3L essence ? ou l’ancienne ?
En ce qui concerne la qualité de fabrication et l’électronique, je vous rejoins, c’est d’un autre âge…

shanks
Invité

Donc l’intérieur et le GPS pourris c’est à cause de Renault ?? Pas mal l’analyse …

kaiservinz
Invité

Je suis choqué par le coffre de 400l seulement, c’est ridicule vu le gabarit de l’engin, autant prendre une 308 avec un coffre de 420l. Les performances sont aussi ridicules vu la puissance annoncée.

greg
Invité

mmhhh, il doit y avoir une erreur, normalement c´est 430l.
Après, il faut que tu prennes en compte deux éléments:
-Le gabarit de l´engin est justement un des plus compacts de son Segment
-Si la 308 Affiche 420l, elle le fait au détriment des passagers arrière qui ont l´un des plus Petits espace aux jambes du Segment. Ce qui n´est pas un soucis sur le QQ.

Thibaut Emme
Admin

En fait c’est 400 litres avec le système Bose et 430 sans.

lym
Invité

Ca semble être une tare du genre SUV… Un Opel grosland de loc récemment, bin vu le volume extérieur on s’attends aussi à mieux.

Le Bougre
Invité

Du Renault japonisé..,..
Aussi mal fait que les francaises .!

greg
Invité

La plateforme est 100%-Nissan….Le moteur est développé par Daimler. Il y a relativement peu de Renault, en fait c’est plutôt l’inverse, c’est le Kadjar qui est du Nissan francisé.

wizz
Membre

la plateforme CMF serait elle du 100% Nissan???

intéressant comme info
mais à confirmer (et on sait qu’on pourra attendre longtemps avant une confirmation de greg)

wpDiscuz