Accueil Ecologie ACEA : les nouveaux diesels déjà compatibles avec la norme de 2020

ACEA : les nouveaux diesels déjà compatibles avec la norme de 2020

1644
68
PARTAGER
système PEMS PSA RDE

L’ACEA ou « il faut sauver le soldat diesel ». En plein contrecoup du dieselgate, l’association des constructeurs automobiles européens sort une étude démontrant qu’une majorité de 270 moteurs diesel de dernière génération sont en dessous des normes RDE de 2020.

On le sait depuis un certain temps – d’autres comme les autorités ont feint de le découvrir récemment – le cycle d’homologation NEDC était pipé. Il permettait de sous-estimer largement les consommations de carburant et surtout les émissions de polluants. Celles-ci explosaient en conditions réelles. Désormais le WLTP est la norme, et on parle en RDE.

Le test « real driving emissions » (émission en conduite réelle) c’est ce qui s’applique aux nouveaux modèles depuis septembre 2017. En gros, on équipe un véhicule d’un appareil de mesure (PEMS) et on fait conduire des conducteurs sans lien avec les constructeurs sur un parcours réel. Comme l’a fait le groupe PSA avec Transport&Environment dès le début du dieselgate. On a ainsi la consommation et les émissions « vraies ».

L’étude de l’ACEA montre que les 270 modèles testés sont déjà en-dessous des normes qui seront demandées à partir de janvier 2020. Et on ne parle pas ici que du CO2 (ce qui serait inepte avec un diesel intrinsèquement moins émetteur de ce gaz à effet de serre). En effet, avec RDE, on mesure les NOx, les particules et bientôt d’autres polluants. Surtout, on les mesures sur la route, et pas en laboratoire avec toutes les zones grises que comporte forcément la norme WLTP.

Pratiquement tous sous les 80 mg/km de NOx

Ici, l’ACEA a fait étudier 270 modèles en carrosseries différentes. Histoire peut-être de montrer que même certaines « armoires normandes » peuvent respecter les niveaux d’émission. Ok. En outre, les testeurs de l’ADAC estiment à 1 206 le nombre de véhicules, essence ou diesel, compatibles avec RDE. Ce nombre croît rapidement, les constructeurs sortant de nouveaux véhicules ou moteurs déjà compatibles.

Si on peut se réjouir que les diesel modernes émettent environ 85% de NOx en moins que les moteurs euro 5, les émissions restent tout de même importantes. En théorie pure (et sur un banc d’essai avec un cycle biaisé) un moteur diesel euro 5 ne doit pas émettre plus de 180 mg/km de NOx. En réalité, c’est largement plus. Les moteurs modernes sont tous sous les 168 mg/km en RDE. Même en RDE urbain.

Et seule une quinzaine des 270 testés sont au-dessus des 80 mg/km, seuil qui s’appliquera en 2020 pour le RDE global. Sur le RDE urbain, ce sont un peu plus de 20 qui sont au-dessus des 80 mg/km. Cela signifie que tous les autres respectent déjà la norme future. Comme quoi on aurait sans doute pu la mettre plus tôt en vigueur non ?

Quoi qu’il en soit, c’est tout de même encourageant de voir que les derniers véhicules diesel sortis respectent bien mieux les normes que leurs prédécesseurs. Est-ce que cela suffira à sauver le diesel tombé en désamour ces deux dernières années ? Pas certain. Selon le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles) la part du diesel le dernier mois est tombé à 36% des véhicules particuliers. Un recul historique. Mais, le diesel n’a sans doute pas dit son dernier mot.

Illustration : PSA

Poster un Commentaire

68 Commentaires sur "ACEA : les nouveaux diesels déjà compatibles avec la norme de 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
PEMS
Invité

Le diesel est condamné, contrôle technique, fiscalité, volonté politique de les bannir des centre ville. Le plus important est le cout pour le client, ces diesels sont des usines à gaz qui vont couter une fortune.
La messe est dite.

zeboss
Invité

calculons les PEM essences sur injection directe et là ça va être THE surprise, enfin pas pour tous, les FAP existent déjà sur ces moteurs. le Hic ce sont les plus petites particules qui passent !

Christophe
Invité
Sur ce lien, on peut télécharger le Plan Climat de Paris : https://www.paris.fr/planclimat Page 57, on peut y lire « Il est estimé que la pollution atmosphérique de fond due au trafic routier est attribuable pour 60% aux motorisations des véhicules, et que les 40% restant sont liés aux émissions produites par les systèmes de freinage, l’usure des pneumatiques, l’abrasion de la chaussée et le réenvol de particules lors du passage du véhicule. » Page 58 « La Ville de Paris sera également motrice pour aider les particuliers dans l’achat d’un véhicule non polluant, grâce au système de notation « Air’volution » qui… Lire la suite >>
nouh
Invité
Tout à fait d’accord, mais ce n’est pas une raison pour interdire les moteurs thermiques qui aujourd’hui polluent beaucoup moins et encore une fois dans les 60% à Paris combien est à attribuer aux poids lourds qui traversent la capitale via le périphérique. J’ai travaillé à Paris donc, je connais bien la circulation dans et autour de Paris. Le problème du freinage est directement lié à la suppression de l’amiante dans les systèmes de freinage. L’amiante a été supprimé à très juste titre après de très longue année de lutte pour supprimer sont utilisation. Les industriels qui savaient que sont… Lire la suite >>
ART
Invité

Et le Christophe qui omets bien sciemment toutes les particules que l’on se bouffe quand on fais les rats dans le RER et le métro…

Christophe
Invité

@ART
Elles viennent d’où les particules dans le métro et le RER ?

ART
Invité

C’est pas toi qui dicte tes conditions Christophe, merci, t’es gentil ! Pour le reste, c’est bien de prendre en compte la pollution atmosphérique dans son entier et pas QUE la pollution automobile, sinon, c’est encore une approche bien biaisée….

Christophe
Invité

@ART
On n’est pas sur un blog auto ?
Si donc on parle auto. seulement, c’est bien ce que tu me demandes régulièrement.

ART
Invité

Alors commence par te l’appliquer à toi-même et à rester dans le sujet automobile et non dériver et condamner en permanence…

The Stig
Invité

@Christophe : Ah bah oui, 60+40 c’est bien connu, l’automobile est responsable à 100% de la pollution… Vous êtes vraiment ridicule.

ART
Invité

C’est bien pour ca que the Stig fait bien de préciser, les chiffres de Christophe sont volontairement ambigues.. Merci Thibaut 🙂

esteban
Invité

vous cherchez la polémique à tout prix ou quoi, son extrait était clair : 60% de la pollution *automobile* est due aux émissions moteur, 40% de la pollution *automobile* est due aux particules émises au freinage et autre.

Il n’a jamais dit que le métro ne polluait pas, ou que l’auto était responsable de 100% de la pollution ?

Invité

oui donc en fait ça ne change pas par rapport aux FAP sur les diesels quoi : seules les plus grosses particules sont stoppées ! Mais là, cela ne semble pas vous géner ?!?
Sinon, au lieu de rendre les diesels compatible avec les nouvelles normes, n’aurait-il pas fallu mieux les rendre compatibles avec nos utilisations ? Car quand on voit ceux qui achetaient ça alors qu’ils habitaient en ville et ne faisaient que 10 km par jour …

SGL
Invité

Avec des SUV qui font souvent plus de 1,7t à vide et des CXs d’armoires normandes… cela m’étonnerait que le diesel soit définitivement mort !

AXSPORT
Invité

+100

wizz
Membre
SGL
Invité

Enfin, là, c’est ridicule de la part de BMW, mettre du diesel dans un cabriolet de luxe est de très mauvais goût.
Comme si à plus de 100 k a besoin d’économiser encore un petit sou supplémentaire.
Enfin… Comme quoi le riche est souvent radin !

wizz
Membre

ce n’est pas BMW qui serait ridicule
c’est ceux qui en achètent

le jour où les gens n’en achèteront plus, alors ce sera BMW qui serait ridicule, pour avoir dépensé du fric pour développer et produire une version dont personne n’en veut. Mais pour le moment, mazout rime parfois (voire souvent) avec jackpot

ART
Invité

IL faut toujours un coupable en effet, la c’est le diesel qui ramasse sans dicernement.. Le politique et l’émotionnel… Pour au final, le pauvre claépin, lui aui se fait bien ENTUBER de tous les côtés… Politique lamentable…

Christophe
Invité

C’est pas étonnant, il suffisait de mettre en place les systèmes équipant les bus pour lesquels les tests sont bien en conditions réelles et sur la durée de vie du véhicule (maintien dans le temps de la performance).
A notre d’ailleurs que les limites sont en fonction de la consommation (/kWh) pas en fonction des km.

nouh
Invité

C’est vrai et les bus à gaz de ville comprimé sont les plus efficaces avec un surcout faible, une très bonne autonomie.

SGL
Invité
Arrêter le diesel trop tôt serait une mesure contre-productive pour diminuer la pollution dans le parc automobile. Ce sont les vieux diesels qui posent des problèmes de pollution certainement pas les futurs diesels à la norme 2020. Vouloir remplacer tous les vieux diesels par des Hybrides lourd essence pour faire des longs trajets sur route et autoroute est une ineptie écologique. Cela me rappelle la volonté allemande d’arrêter trop rapidement le nucléaire en brûlant les étapes… Cela partait d’un bon sentiment à la base, mais remplacer les centrales nucléaires par des centrales fonctionnant avec du lignite (aux normes soviétiques) fut… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

SGL, pour rappel ce n’est pas parce que des moteurs respectent la norme qu’ils sont propres. Je lis que les NOx et autres PM sont toujours autorisées. Alors qu’on sait fabriquer des moteurs qui ne rejettent ni NOx ni PM. Les normes se durcissent mais ce n’est pas avec ces moteurs qu’on aura un air pur dans nos villes

SGL
Invité

Oui peut-être, mais ça doit aider !
C’est souvent (toujours ?) le renouvellement du parc automobile qui fait baisser vraiment le niveau de la pollution.

Christophe
Invité

@amiral_sub
« Alors qu’on sait fabriquer des moteurs qui ne rejettent ni NOx ni PM », là tu vas nous sortir l’électrique.
Mais tu oublies les particules d’abrasion.
Donc il n’y a aucun VP 0 PM.

AQW
Invité

@ Christophe
Même les piétons arrivent à abraser le bitume : certains trottoirs sont creusés.
Quels salauds ces piétons !

wizz
Membre
nouh
Invité
Pour les déplacements sur route en dehors des grandes agglomérations, le diesel es tune très bonne solution. Les diesel de dernière générations ne polluent pas plus que les derniers moteurs à essence haute compression, ils ne sont pas beaucoup plus complexe que les derniers moteurs essence et ils rejette moins de CO2 et consomme beaucoup moins. Alors, certes ce n’est pas l’idéal, mais avant de condamner une technique qui marche, il faudrait déjà proposer une alternative sérieuse. L’essence n’est pas une alternative sérieuse pour les gros rouleurs, l’électrique n’est pas du tout une alternative sérieuse pour les gros rouleurs, les… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité
sisi les diesels de dernière génération polluent plus que les essence, même plus que des vieux essence La ville de Edinburgh a mis en place un système de radars qui mesurent les polluants sur des voies de circulation, couplés à des scanners de plaque d’immatriculation et à la base de données de véhicules. Ainsi pour chaque voiture, on a les mesures de polluants et la modèle exact de la voiture Les résultats ne sont pas glorieux : https://www.westlothian.gov.uk/media/18035/Real-Time-Vehicle-Emissions-Pilot-Project-Edinburgh-Broxburn-March-2017/pdf/055034_Real_Time_Vehicle_Emissions_pilot_project_Edinburgh_Broxburn_March_2017_(A8208869).pdf en page 49 on a un comparatif des NOx par carburant et année modèle, c’est pas glorieux pour les diesels, même récents… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@amiral_sub
Pour mémoire selon l’AEE en 2012 les polluants c’est https://www.eea.europa.eu/fr/pressroom/newsreleases/de-nombreux-europeens-restent-exposes/mortalite-prematuree-imputable-a-la :
– 43 400 morts pour les PM2,5,
– 1 500 morts pour l’O3,
– 7 700 morts pour le NO2.
Et ton étude page 36 indique bien que les essence émettent plus de particules / mole CO2 que les diesel avec FAP. Sachant qu’en ville la consommation des essence s’envole, cette représentation a même tendance à minimiser l’écart entre les deux.
Donc les diesel sont polluants mais les essence ne le sont pas moins.

wizz
Membre

comme conclusion, on peut aussi dire que VW a beaucoup vendu de voitures à Edinbourg pendant « sa belle période »

Francois
Invité

L’ACEA n’est-elle pas un peu juge et partie dans l’histoire ?

wpDiscuz