Accueil Citroën PSA publie les « consommations réelles » de 1000 versions Peugeot, Citroën et DS

PSA publie les « consommations réelles » de 1000 versions Peugeot, Citroën et DS

310
20
PARTAGER

A la fin 2015, PSA et deux ONG, « Transport & Environment » (T&E) et « France Nature Environnement » (FNE), avaient défini un protocole de test pour mesurer les consommations dites « usage réel » des véhicules du groupe.

Après une première salve de 28 résultats en juillet 2016, voilà que la liste s’allonge avec au total 1000 versions issues des trois marques actuelles du groupe. 58 modèles ont été passés dans le protocole de test. De là, et par modélisation, PSA, T&E et FNE ont donc estimé les « consommations réelles » de 1000 versions. Les variables dans le calcul sont principalement la silhouette du véhicule, son niveau de finition (qui fait varier le poids) ainsi que la dimension de ses pneumatiques, indique le communiqué.

Ainsi, chaque modèle est équipé d’un PEMS (Portable Emissions Measurement System) et part sur des routes publiques pour un parcours mixte. Ce dernier comprend 23 km en ville, 40 km sur route et 30 km sur autoroute. Le protocole prévoit différents cas de figure d’utilisation. En effet, ici pas question de tests à vide sur des rouleaux. Les voitures embarquent passagers et bagages, sur de vraies routes, avec chauffage ou climatisation.

Des simulateurs pour estimer sa consommation

Mais, publier ses données brutes ne répondrait pas à un besoin du consommateur : savoir combien il consommera avec sa voiture. Pour cela, PSA met à disposition du public des simulateurs (liens plus bas) qui, en plus du modèle exact du véhicule, permettent d’affiner les calculs en fonction des habitudes de conduite. Une bonne manière de voir si votre conduite est un peu trop nerveuse ou si vous êtes dans le modèle du test. Mais surtout de s’affranchir de l’obsolète cycle NEDC (même si, rappelons-le, cela reste les seules valeurs légales).

Pour le moment, il s’agit de la consommation et du CO2, mais PSA promet les NOx pour les prochains mois. Ce souci de transparence permettra-t-il à PSA d’éviter d’être mis dans le même sac ouvert depuis le début du dieselgate ? Les valeurs sur les NOx le diront à coup sûr.

Simulateurs pour la France :
Peugeot
Citroën
DS Automobiles

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "PSA publie les « consommations réelles » de 1000 versions Peugeot, Citroën et DS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

Je trouve ça génial, de pouvoir affiner en fonction de l’équipement, du style de conduite, du nombre de personnes embarquées…

Rowhider
Invité

Bel exemple de transparence et de volontarisme. J’espère que la démarche inspirera rapidement tous les constructeurs européens.
Bravo PSA

seb
Invité

L’idée est sympa mais est ce qu’on peut vraiment estimer la consommation par calcul?
J’ai été voir vite fait les 3 simulateurs, c’est fait pour les bon père de famille, il n’y a que la 308 qui est dispo avec l’option moteur. ^^

Lee O\'Neil
Invité

Tu as dû mal regarder alors car il y a d’autres Peugeot qui proposent plusieurs moteurs.
Pareil pour Citroën.
Ou alors je n’ai pas compris la remarque « il n’y a que la 308 qui est dispo avec l’option moteur. »

seb
Invité

Les autres ont bien un truc qui fait du bruit sous le capot mais ça ne sert qu’à déplacer la voiture, la 308 est la seule dispo avec un vrai moteur dans leur simulateur. Pas de 208 GTi, pas de DS3 Racing ou Performance…
^^

Lee O\'Neil
Invité

Ah effectivement quand on achète une 308 GTI avec 270 chevaux, on s’inquiète pour la consommation…

Alors que le « bon père de famille », lui, il s’en fout de la conso de son C4 Picasso ou sa 508 ou sa 308 SW…

seb
Invité

Tu peux très bien hésiter entre une 308 de 270 ch et une Megane de 265 ch et t’intéresser à la conso pour les départager. 😉
Et pourquoi la 308 et pas la 208 qui est pourtant moins puissante?
Bref, ce que je voulais surtout faire remarquer c’est qu’il n’y a que des petites motorisations mais j’imagine (j’espère) que ça va s’étoffer.

NBLL
Invité

Il y a Caradisiac pour ce genre de commentaires…

Stéphane
Invité

Le calcul de la consommation peut-être très précis si les conditions de roulage sont parfaitement connues. Ainsi le calcul de la conso sur le cycle normalisé peut-il être précis. Idem pour la conso au tour d’une formule 1.
Dans le cas de la consommation « réelle », ce sont les variations de consommation qui sont calculées, à partir d’une mesure de départ. Et ça aussi, ça peut être très précis.

Maître 90
Invité

La consommation réelle n’existe pas. Qui fait ce mix tout les jours ? L’autoroute était il encombré ou pas ? Etc.

poutch
Invité

correspond assez bien a ma consomation réelle. 4.9 L en gros et 5.3L apres affinage, c’est exactement ça !

Lee O\'Neil
Invité
Si les cycles d’homologation ne sont pas représentatifs et si maintenant la consommation réelle n’existe pas, à quoi bon alors s’ennuyer avec la conso ??? Les constructeurs ne devraient pas passer autant de temps et dépenser autant d’argent pour réduire la consommation de carburant de leurs moteurs puisque la consommation réelle n’existe pas… Un constructeur fait preuve d’une transparence inédite dans le milieu, s’associe avec 2 ONG pour qu’on ne lui reproche pas d’avoir fait ça tout dans son coin et fait vérifié le tout par Veritas mais il y en a encore qui sont capables de dire que ça… Lire la suite >>
Mouais
Invité

Le lien pour Opel ne fonctionne pas, c’est scandaleux…

wpDiscuz