Accueil WTCR WTCR : Ferrara remplace Giovanardi chez Romeo Ferraris

WTCR : Ferrara remplace Giovanardi chez Romeo Ferraris

323
0
PARTAGER
Ferrara Misano

Alfa Romeo a-t-elle trouvé son futur grand pilote de supertourisme ?

Évidemment, la présence de la Giulietta en WTCR n’est pas officielle. Depuis maintenant 3 saisons, la structure italienne Romeo Ferraris, impliquée en supertourisme depuis les années 60 et connue pour ses activités de tuning, développe une Giulietta répondant à la règlementation TCR. Deux voitures sont engagées en championnat d’Italie, tandis que l’équipe Team Mulsanne alignait en début de saison deux voitures en WTCR, pilotées par les vétérans Fabrizio Giovanardi et Gianni Morbidelli.

Une année 2018 délicate

Après une saison 2017 pleine d’espérances – 3 victoires ont été décrochées en TCR International Series- la saison 2018 a été cependant plus difficile, avec de nombreux soucis techniques et une 5ème place seulement pour meilleur résultat, acquise par Giovanardi en Argentine. Le champion italien n’est que 23e au classement provisoire pilote et le Team Mulsanne n’est que 11e sur 12 au classement équipes. Pour leur défense, rappelons que les italiens n’ont pas un appui similaire aux équipes qui engagent par exemple des RS3 LMS avec le soutien d’Audi Sport.

Fabrizio Giovanardi dans ses œuvres

Gianni Mordbidelli avait déjà quitté l’équipe en cours de saison, remplacé par l’ancien pilote de monoplace Kevin Ceccon. C’est désormais Fabrizio Giovanardi, 51 ans, qui s’en va, lassé des ennuis techniques. L’italien, qui possède une des plus beaux palmarès de l’histoire du supertourisme (2 titres de champion d’Italie, 1 titre de champion d’Espagne, 2 championnats d’Europe avec Alfa Romeo, 2 BTCC avec Vauxhall), était revenu pour jouer la gagne et avait été recruté justement pour développer la voiture, mais il se tourne vers de nouveaux horizons : « Malgré la fin malheureuse de ce projet, je veux remercier l’équipe et tous ses membres, sur la piste et à l’atelier. Ils ont toujours donné tout ce qu’ils avaient avec grande passion, et je leur souhaite tout le meilleur pour le reste de la saison et au-delà. J’ai toujours faim de compétition et de victoires et je veux dire à tous mes fans que je ferai tout pour trouver un projet qui me permettra de faire le spectacle en piste pour eux et me battre pour les premières positions ».

Ferrara rate le titre italien pour 2,5 points seulement

Ferrara l’héritier ?

Romeo Ferraris a peut-être trouvé la solution avec du sang neuf car Luigi Ferrara, 36 ans, dispose d’un CV intéressant. Vu en Formule Renault, l’italien a été champion d’Italie de F3 en 2005 puis a basculé en GT, décrochant la Carrera Cup Italienne en 2008. Il a été vu ensuite dans l’éphémère Superstars V8, sur Mercedes C63 AMG, avec plusieurs victoires et de belles places au championnat. Cette année, Luigi Ferrara a été brillant en TCR Series Italie, avec 5 victoires. Il a manqué de peu le titre national face à Salvatore Tavano et se voit donc promu en WTCR pour les deux derniers meetings de Suzuka et Macao. Ce sera l’occasion de s’étalonner face à une autre vieille gloire, Gabriele Tarquini, qui mène le championnat WTCR, du haut de ses 56 ans !

 

Source : ACI Sport, Fiawtcr

Images : Romeo Ferraris

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz