Accueil Actualités Entreprise Le PDG de Ford Europe met en garde contre un Brexit sans...

Le PDG de Ford Europe met en garde contre un Brexit sans accord

618
4
PARTAGER
Ford Bridgend Brexit

La filiale européenne de Ford a décidé de rejoindre la cohorte des constructeurs par la voix de son PDG, Steven Armstrong, qui met en garde le gouvernement britannique contre une sortie de l’Union européenne sans accord.

Le PDG de Ford Europe, a déclaré dans un entretien à la BBC qu’un Brexit sans accord « serait assez désastreux » pour l’industrie britannique et obligerait Ford à réfléchir à sa future stratégie d’investissement au Royaume-Uni.

Steven Armstrong a déclaré qu’un Brexit sans accord entraînerait des coûts importants pour le constructeur qui rendrait le Royaume-Uni moins compétitif et pourrait menacer l’usine Ford de Bridgend.

L’usine galloise ne fournira plus de moteurs à Jaguar Land Rover à partir de 2020. Si le futur de l’usine est assuré à court terme avec la production des moteurs de la famille Dragon, son avenir est menacé par un Brexit sans accord.

Mini fermera son usine d’Oxford pendant un mois après le Brexit tandis que Honda envisage de stocker des composants clés. Toyota a rappelé outre-Manche que l’usine Toyota de Burnaston pourrait être sévèrement impactée, voire être stoppé pendant plusieurs mois. Quant à Jaguar Land Rover, son discret PDG, Ralf Speth, a tiré la sonnette d’alarme en déclarant qu’un Brexit sans accord pourrait coûter des dizaines de milliers d’emplois dans l’automobile outre-Manche.

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le PDG de Ford Europe met en garde contre un Brexit sans accord"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
2 0 8
Invité
Bcbg
Invité

C est vrai!Ford ferme Blanquefort sans «  Frexit »!

Tof
Invité

Z’ont dû un peu trop forcer sur le Punch… C’est Ford de café ☕

Salva
Invité

c ‘ est l’ Apocalyyyyyypse !!!!!!

wpDiscuz