Accueil Droit routier Sécurité Routière : le corridor de sécurité enfin dans la loi

Sécurité Routière : le corridor de sécurité enfin dans la loi

1658
13
PARTAGER

Les intervenants d’autoroute ou de voies express prennent, malheureusement, de très gros risques pour nous venir en aide. Désormais, la loi oblige à laisser un « corridor de sécurité ».

Cela peut paraître étrange, mais, jusqu’à présent, rien dans le code de la route n’obligeait un conducteur à se déporter lorsqu’il passe à hauteur d’un véhicule d’intervention, ou un véhicule en feux de détresse, sur une 2×2 ou 2×3 voies. Chaque année, ce sont des centaines de camions de dépanneurs ou d’intervenants qui sont percutés, et beaucoup de véhicules particuliers. En 2017, ce sont 185 véhicules de patrouilleurs percutés violemment. Et cela occasionne des morts régulièrement.

D’autres pays imposent déjà, sous peine d’amende, que l’on se déporte et que l’on respecte une distance de sécurité. En France, beaucoup le font naturellement. Exemple, au Canada, ne pas respecter le corridor de sécurité peut vous coûter 200 à 300 dollars canadiens (135 à 200 euros environ). Il est même conseillé de s’immobiliser si on ne peut pas passer sur la voie adjacente.

135 euros d’amende

C’est suite à la mort d’un dépanneur fin 2016, happé par un véhicule passé trop près, que toute la profession s’est mobilisée pour obtenir plus de sécurité. La proposition a trouvé écho auprès du gouvernement qui a pris un décret publié au Journal Officiel : article R. 412-11-1 du Décret n° 2018-795 du 17 septembre 2018 relatif à la sécurité routière.

Le principe de base est qu’il est obligatoire de se déporter à l’approche d’un véhicule en intervention (dépanneur, pompiers, ambulance, forces de l’ordre, etc.) ou un véhicule en feux de détresse. Si ce n’est pas possible de laisser une voie d’écart, il faut alors s’éloigner le plus possible.

La loi prévoit une amende de classe 4 en cas de non-respect de la nouvelle loi. C’est à dire 135 euros, minoré à 90 euros si réglée rapidement (ou majorée à 375 euros si payée trop tard).

Évidemment, une loi n’empêchera pas les percussions par inattention, somnolence ou autres. Mais, devrait éviter les accidents du type victime happée par un camion ou une voiture passant trop près. C’est déjà pas mal.

Illustration : Vinci Autoroute

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Sécurité Routière : le corridor de sécurité enfin dans la loi"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Why
Invité

Prêt ou près ?

gigi4lm
Invité

On ne devrait même pas légiférer la dessus tant cette règle devrait paraître évidente à tous.

Why
Invité

C’est comme pour les alarmes incendies, les français ont besoin que ce soit dans la loi pour appliquer le bon sens (ils se disent , si c’était vraiment ça qu’il faut faire, ce serait obligatoire).
Ça fait longtemps que j’ai des gilets jaunes et extincteur dans ma voiture, des pneus hiver en hiver, mais tant que ce n’est pas dans la loi, mes amis ont l’impression que je dépense l’argent pour rien …

Ps pour Thibault, il reste un « prêt » à rembourser à la fin ..

KifKif
Invité

Autre approche, plutôt que de dépenser en frais de  »légifération » et en  »atermoiements » stériles autour des capteurs de fumée… Au Luxembourg l’état a offert un détecteur par foyer ( »Done » is better than  »Perfect »)

Marco
Invité

Par contre, on peut toujours frôler une famille en panne avec son véhicule. Bizarre.

Jc juncker
Invité

Plus prêt de ces nous. Le couloir de secours est obligatoire au lux. 145e d amende si non respect

Invité
Tout à fait d’accord sur les remarques concernant le bon sens à s’écarter quand un véhicule d’intervention ou un véhicule tout court est arrêté sur le bord de l’autoroute. Par contre on peut s’étonner que les sociétés d’autoroute n’aient pas plus investi dans des systèmes de signalisation visibles de très loin ( comme en cas d’accident ou de travaux ). Car les accidents avec les véhicules d’intervention sont certainement plus dus à un manque de vigilance de conducteurs ( conduite à la queue-leu-leu, monotonie de l’autoroute ) qu’à une volonté délibérée de percuter les dits-véhicules. A noter que les mêmes… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

…à ce sujet je réaffirmerai que depuis que le 80 est applicable, les distances de sécurité se sont réduites. Peut-être que les autos ont de bons freins. Mais la somnolence engendrée empêche la réactivité obligatoire en cas de ralentissement, changement ou écartement imposé du couloir de passage.

labradaauto
Invité
Quand on roule à 12 sur autoroute, trafic dense, l’allure tombe à 100, 80 aux nombreux couloirs de rétrécissements ( travaux ) j’appuie sur les distances de sécurité qui vont à la réduction. c’est visible toujours, et c’est là que se produisent les collisions. Forcément qu’il y a plus encore des endormis pour aller jusqu’à ôter les cônes posées en bordures de couloirs ( j’en ai encore vu ce matin ). Rassurez vous Thibaut,(pour mon cas personnel) je roule avec des engins quelques qu’ils soient . Ils m’empêchent de dormir. Donc OUI je réaffirme que moins on va vite, moins… Lire la suite >>
wpDiscuz