Accueil Ford Essai Ford Focus 1.5 Ecoboost 182 ch

Essai Ford Focus 1.5 Ecoboost 182 ch

4122
18
PARTAGER
Essai Ford Focus 1.5 Ecoboost

20 ans après la première Ford Focus, le constructeur américain lance la 4èmegénération. La compacte entend bien continuer à voguer sur le succès de ses devancières. A la lecture de la fiche technique et des équipements disponibles, elle semble bien armée. Nous l’avons mise à l’épreuve.

Une Ford Focus plus élégante

Nice, dans les Alpes-Maritimes. Lieu de prise en charge de notre exemplaire de la nouvelle Ford Focus. L’occasion de jeter un premier regard sur la plastique de la nouvelle venue. Son allure apparait plus fluide, plus moderne, et plus sobre que la génération précédente. Cela la rend aussi plus élégante. Mais il s’agit là d’une question de gout. Évidemment, certains y verront quelques inspirations d’autres marques.

Essai Ford Focus 1.5 Ecoboost

En rentrant un peu plus dans le détail, le profil rappelle un peu celui de la Classe A. Les feux avant et la signature lumineuse s’apparente presque à ceux des nouvelles Volvo. Quant à l’arrière, on a immédiatement pensé à la Fiat Tipo. Tout ceci nous fait en tout cas une jolie voiture, surtout dans cette finition ST-Line la rendant plus sportive. Un avant-gout de la future vraie ST qui arrivera plus tard.

Bel espace intérieur

A bord on découvre une planche de bord à la présentation simplifiée (par rapport à l’ancienne Focus), avec une finition en amélioration, sans effrayer les meilleures sur ce point. L’écran tactile à la dalle brillante regroupe la plupart des fonctions nécessaires à la navigation, le multimédia ou la téléphonie. On retrouve tout de même quelques boutons physiques, notamment pour la climatisation, ou les programmes de conduite.

Essai Ford Focus 1.5 Ecoboost

L’ensemble n’apparaît pas forcément compliqué à maitriser, mais on regrette certaines contrariétés. Par exemple l’impossibilité d’utiliser la navigation, si un iPhone est branché via Carplay. On apprécie beaucoup le dispositif de vision tête haute.  Quant à l’espace intérieur, il place la nouvelle Focus parmi les meilleurs de sa catégorie. Même la place centrale de la banquette s’avère suffisamment spacieuse pour un troisième passager sans qu’il le vive comme une punition.

Bon compromis confort / dynamisme

Au volant, on a pu utiliser notamment le système d’aide à la conduite semi-autonome (niveau 2), plutôt efficace. Son confort sans histoire ouvre la porte aux gros rouleurs. L’autoroute s’avère être une formalité, et sur les petites routes quand on mène un train normal, rien de particulier à signaler. Quand on force le rythme, son comportement plutôt sain la rend facile à conduire, grâce notamment à l’aide de la suspension pilotée. On tient là une belle base pour les futures déclinaisons véritablement sportives.

La direction mériterait un peu plus de précision, pour la rendre encore un peu plus incisive. Car la voiture donne suffisamment de confiance pour se permettre d’aller vite en sécurité. Il faut commencer à prendre quelques risques pour l’amener à glisser et tutoyer un peu ses limites. On prend plutôt du plaisir au volant de cette nouvelle Ford Focus. Elle a clairement élevé son niveau de jeu en la matière, et voit son compromis confort / dynamisme se rapprocher des meilleures.

Essai Ford Focus 1.5 Ecoboost

182 chevaux avec un 3 cylindres

Sous notre capot, nous disposions du 3 cylindres 1.5 Ecoboost de 182 chevaux. Une puissance plutôt confortable pour ce type de moteur. Il fait largement le travail, mais toute la cavalerie ne semble pas présente, même dans le mode le plus extrême disponible. L’accélération n’a rien de foudroyant, et pourtant les performances se montrent plutôt honnêtes avec notamment un 0 à 100 km/h exécuté en 8,3 secondes.

La boite manuelle à 6 rapports sied bien à cette Focus. Elle se montre précise et facile à manipuler. En outre, grâce à des technologies avancées, donc la désactivation d’un cylindre par ailleurs imperceptible, la consommation se montre remarquable. Un peu plus de 7 litres alors que nous menions un rythme particulièrement élevé, sur des routes clairement défavorables aux économies de carburant.

De 19 950 € à 32 450 €

Cette version ST-Line dans cette configuration réclame 27 400 euros. Comparativement, en face une Peugeot 308 se montre moins puissante, ou alors beaucoup plus chère. Idem pour la Renault Mégane avec seulement 160 chevaux à opposer, hors GT. Pour le reste, la gamme s’étend de 19 950 € (1.0 85 ch essence) à 32 450 € (2.0 150 ch Diesel finition Vignale). Avec tous ses équipements technologiques dont certains inexistants chez la concurrence, et ses sobres moteurs, la nouvelle Ford Focus vise plutôt juste. De quoi s’offrir une belle carrière.

+ ON AIME
  • Style plus élégant
  • Equipements technologiques
  • Place à bord
ON AIME MOINS
  • Quelques éléments de finition
  • Moteur un peu juste pour 182 ch
  • Navigation native inopérante si Carplay ou Android Auto
FORD Focus 1.5 Ecoboost 182
Prix (à partir de) 19 950 €
Prix du modèle essayé 27 400 €
Bonus / Malus + 90 €
Moteur
Type et implantation  4 cylindres en ligne Turbo injection directe – Essence
Cylindrée (cm3)  1 497
Puissance (kW/ch) 135  / 182
Couple (Nm)  240
Transmission
Roues motrices  Avant
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Châssis
Suspension avant McPherson indépendantes
Suspension arrière Multibras
Freins  Disques ventilés / Disques
Jantes et pneus  215/50 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)  222
0 à 100 km/h (s) 8,3
Consommation
Cycle urbain (l/100 km) NEDC 7,0
Cycle extra-urbain (l/100 km) NEDC 4,6
Cycle mixte (l/100 km) NEDC  5,5
CO2 (g/km) NEDC  124
Dimensions
Longueur (m) 4,38
Largeur (m)  1,82
Hauteur (m) 1,45
Empattement (mm) 2,70
Volume de coffre (l) 375
Réservoir (l)  52
Masse à vide (kg) 1 365

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Essai Ford Focus 1.5 Ecoboost 182 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Pour avoir critiqué les anciens articles de Pierrick, j’avoue que les derniers sont sympas et « réels », et çà fait plaisir. Même les fautes d’orthographe ou de syntaxe font plaisir à lire.
Autrement, ancien client de Ford, leurs dernières réalisations me laissent dubitatif quant au style. Ils n’arrivent pas à se renouveler depuis la réussite de l’ancienne Fiesta et ne semblent faire que du mauvais copié-collé. D’ailleurs les ventes s’en ressentent.

Paul B
Invité

ça

Lee O Neil
Invité

« La boite manuelle à 6 rapports sied bien à cette Focus. Elle se montre précise et facile à manipuler. »

Mais sur les photos, c’est une commande rotative de BVA !
Sont-ce les photos de la voiture essayée ?

Sinon question style, autant je trouve que l’intérieur à trouver une certaine élégance par rapport aux précédents modèles Ford, autant je trouve que l’éxterieur n’a pas vraiment d’identité propre (à part la forme de la calandre). J’ai l’impressions que l’arrière par exemple ressemble à certaines compactes asiatiques. Et à l’avant je trouve les phares trop gros.

gilles
Invité

Effectivement Lee O Neil, les photos de l’intérieur sont celles d’une version Vignale en boite auto.

Fred21
Invité

3 (texte) ou 4 (tableau) cylindres pour ce 1.5 ?

Fred21
Invité

D’après l’argus, c’est un 4

wizz
Membre

normalement, le 3 cylindres cube 1497cc, et 1498cc pour le 4 cylindres

https://www.ford.fr/voitures-neuves/nouvelle-focus/modeles/st-line
sur le site de Ford, la consommation annoncée pour la NOUVELLE Focus ST Line est très basse

https://www.ford.fr/voitures-neuves/nouvelle-focus/equipements/performance#ecoboost
et quand on va dans les détails du moteur Ecoboost, il est dit que le moteur pratique la désactivation de cylindre (au singulier), en coupant UN cylindre lorsque la demande de puissance est faible

pour moi, tout indique que c’est le nouveau moteur 1.5 3 cylindres, qui remplacera l’ancien 1.5 4 cylindres au fur et à mesure du renouvellement des modèles, comme ici, la nouvelle Focus…

amiral_sub
Invité

la preuve que le nombre de cylindres n’a pas de réelle importance. Qu’importe que le moteur soit un 3 ou 4 cylindres, avec un cylindre désactivable, avec un ou deux turbos. L’acheteur ne regardera que la conso WLTP.

pierre
Invité

Tres elegante ! C’est rare une compacte « belle »

CDA
Membre

Perso, je la trouve juste banale.

kaiservinz
Invité

Bof, on dirait une simple évolution de la précédente. L’intérieur est bien mieux. « toute la cavalerie ne semble pas présente » en effet, le 0-100 en 8.3 est peu flatteur face à une Leon 180 de qui le fait en 7.5. La 140 le fait en 8.2.

mps
Invité
C’est vrai, même que la Mazda 3 165ch, fait 8.2, autant que la Civic 182ch. Mais le 0 a 100 et une chose, la souplesse et les reprise en sont d une autre. Je reviens de vacance, ma Mazda 3 165ch (reprog a 180ch) était en p.l.s dans les cotes de montagne, (a 4 personnes et coffre plein) mais sur un trajet de 800km m’a moyenne c’est établie 6.9. Alors que que mon ami avec ça giulietta 170ch, lui a fait 8.8l/100. Tout ça pour dire qu elle consommera moins qu une Seat Léon 180ch. Certe pour 182ch on pourrait… Lire la suite >>
wpDiscuz