Accueil Volvo Volvo dope sa production en Inde

Volvo dope sa production en Inde

562
0
PARTAGER

Moins d’un an après la mise en place de son usine, Volvo Car India prévoit d’accélérer son empreinte industrielle en Inde. La société s’attend à ce que la majorité de ses  modèles en  portefeuille   soit fabriquée localement dans les deux prochaines années. Elle souhaite ainsi mettre les bouchées doubles contre ses rivaux allemands, Mercedes, BMW et Audi. Le constructeur devrait assurer la production d’un autre véhicule dans son usine de Bangalore durant la seconde moitié de 2018, en vue éventuellement d’y adjoindre plus de modèles l’année suivante.

Vers une production de 3 modèles en Inde

Charles Frump, PDG de Volvo Car India,  rappelle que son entreprise assemble deux de ses véhicules – le XC90 et le S90 introduit ce mois-ci – sur le site de Bangalore. Ajoutant que le premier contribue à hauteur de 20% au volume des ventes du constructeur en Inde, le S90 contribuant pour sa part à hauteur de 10%. Si, donc, un total de 30% de ses ventes réalisées en Inde sont issues de son usine locale, le constructeur déclare désormais souhaiter produire localement au moins la moitié de ses volumes vendus en Inde, en produisant une troisième voiture sur place.

Refusant de donner de plus amples détails, Charles Frump a toutefois déclaré qu’il pourrait s’agir d’une version plus courte ou plus longue basée sur sa plate-forme SPA (Scalable Platform Architecture).

Lancement du XC40 au second semestre 2018

Rappelons que pour développer ses volumes de ventes en Inde, Volvo lancera son SUV XC40 au cours du second semestre 2018. Ce modèle devrait permettre à la marque de maintenir sa forte dynamique de croissance à deux chiffres dans le pays  et de renforcer sa part de marché face à une concurrence acharnée. Volvo y a enregistré une forte croissance annuelle de ses volumes avec une progression de 28%, terminant l’année civile 2017 avec le plus haut niveau jamais enregistré.

La société prévoit parallèlement de doubler sa part de marché  à 10% d’ici la fin de 2020 en Inde, en y étendant   son portefeuille de véhicules hybrides rechargeables et de véhicules électriques.
Le dirigeant de Volvo Car India considère néanmoins qu’il existe « un vide politique en Inde ». Regrettant qu’il n’y ait pas d’incitation fiscale pour ce type de véhicules dans le pays.

Sources : Economictimes.indiatimes

Crédit Illustration : Volvo

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz