Accueil Volvo Bilan 2017 : Volvo

Bilan 2017 : Volvo

1146
5
PARTAGER
Bilan annuel 2017 Volvo

La montée en puissance de Volvo sur le marché haut de gamme a été confortée en 2017. Le renouvellement de la gamme a ainsi permis une augmentation des ventes de 7%, à 571 577 unités dans le monde. Mais avec des résultats inégaux.

En 2017, Volvo a donc achevé le renouvellement de la gamme 90, et amorcé celui de la gamme 60 avec le XC60. Ce renouvellement se prolongera en 2018, avec en parallèle celui de la gamme 40. Et donc une actualité qui promet d’être encore assez riche pour la marque suédoise qui monte sérieusement sur le marché du haut de gamme, et se positionne an alternative plus que crédible, et en gardant son identité, face à la domination parfois outrancière des allemands.

L’année 2017 a aussi été marquée chez Volvo par le début de la production en Inde. 2018 verra démarrer l’usine américaine

La Chine en tête…

Dans les chiffres, Volvo progresse donc de 7% dans le monde, avec 571 577 unités. Rappelons que l’objectif est de 800 000 unités en 2020. La Chine jouera un rôle décisif, et Volvo y fait progresser ses ventes 2017 de 20%, à 114 410 unités. Un succès, certes, mais la marque y rencontre néanmoins un succès moins vif par exemple que celui de Cadillac (+65%).

… et les Etats-Unis dans le rouge

Et si les résultats en Chine sont au rendez-vous, ce n’est pas tout à fait le cas aux Etats-Unis. Avec un recul de 1,5% et 82 720 unités, Volvo ne fait pas mieux que le marché et se contente de maintenir ses parts. Gageons que la montée en puissance du nouveau XC60 devrait relancer les ventes en 2018 pour repasser à terme la barre des 100 000 unités.

En Europe, les ventes augmentent de 3,3% à 310 821 unités, dont 70 268 pour le marché suédois (+5,9%). En France, Volvo a immatriculé 16 219 voitures, soit une hausse de 4%.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Bilan 2017 : Volvo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

suis-je le seul à ne plus vraiment trouvé le design Volvo très « scandinave », mais qu’il se germanise de plus en plus ?

SGL
Invité

Dans un sens, ils ciblent clairement les BAM !

Anonyme
Invité

oui, ça a au moins cet avantage. Mais après Jaguar qui a perdu son design « félin » pour se germaniser lui aussi, on va se retrouver avec un design uniformisé, banal … je ne suis pas très fan. Dans ce cas là, à quand le retour de la Trabant ?

SGL
Invité

Pas facile de faire original dans le haut de gamme segment D et E.
Renault sort l’Avantime et la Vel satis et Citroën la C6 : ce sont des bides historiques.
Renault sort une Talisman (très germanique dans le design) ça va tout de suite beaucoup mieux malgré le manque de motorisations prestigieuses !

SGL
Invité

Volvo perd des plumes en Europe en novembre 2017 (-1.8%)
Pas certain que 2018 soit un long fleuve tranquille pour Volvo.

wpDiscuz