Accueil VW L’industrie auto aurait besoin de 40 méga-usines d’ici 2025 selon Volkswagen

L’industrie auto aurait besoin de 40 méga-usines d’ici 2025 selon Volkswagen

205
11
PARTAGER

Le responsable de la R&D du groupe Volkswagen, Ulrich Eichhorn, a déclaré à la presse que le monde automobile aurait besoin de 40 « Gigafactories » d’ici 2025 pour satisfaire la demande de batteries électriques.

Eiichhorn a expliqué que les estimations du groupe reposaient sur une hypothèse de 25 % des ventes réalisées avec des motorisations purement électriques. Le groupe Volkswagen aurait alors besoin d’une capacité de production annuelle de 200 GWh pour ses 2 et 3 millions de véhicules électriques qu’il prévoit de vendre en 2025. Ces prévisions ont été augmentées puisque le groupe estiamait avoir besoin d’une capacité de 150 gigawatt-heure il y a treize mois.

Si tous les constructeurs d’automobiles réalisaient 25 % de leurs ventes totales avec des modèles électriques, il faudrait alors produire 1,5 térawatt-heure de capacités soit 40 fois la production de la Gigafactory de Tesla. Cette dernière a nécessité un investissement de 5 milliards de dollars pour produire 500 000 batteries à plein régime.

Le responsable de la R&D du groupe Volkswagen est conscient que la densité des batteries s’améliorera au cours des prochaines années, mais les technologies les plus prometteuses ne seront pas disponibles avant la moitié de la prochaine décennie, bien après la déferlante électrique que les constructeurs nous promettent.

 

Source : Automotive News

Source photo : Volkswagen

 

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "L’industrie auto aurait besoin de 40 méga-usines d’ici 2025 selon Volkswagen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin
Mouais, je vois surtout là un chiffre destiné à montrer que c’est illusoire….40 « gigafactories » montre l’énormité de penser « 25% de VE dès maintenant ». D’ailleurs les gens sérieux ne le pensent pas. Une part non négligeable de VE (moyenné sur l’Europe, les USA et l’Asie par exemple) ne se réalisera pas avant 5 ou 10 ans. Et d’ici là ce n’est pas la peine de tirer des plans sur la comète avec 40 méga usines. D’ailleurs, il parle de 2025, puis dit que d’ici là les batteries auront forcément évolué avec des densités supérieures, mais continue son baratin avec les densités… Lire la suite >>
ylgmac
Invité

En même temps il n’est pas illusoire de penser qu’il faudra reconstruire une industrie pour fabriquer/monter des packs batteries. Je ne sais pas combien d’usine il y a dans le monde pour fabriquer les moteurs, mais il sera possible de les reconvertir.
Au moins ce débat va remettre en avant l’étendu de l’industrie auto et son impact environnementale, vu comme certains sont promptes à décrier la pollution qu’engendrera la prod de VE, la comparaison va être de mise.

Will
Invité

C’est pas faux, avant de se lâcher comme des gorets sur la production de batteries et VE, autant en estimer l’impact de façon précise.
Quand le moteur thermique s’est démocratisé il devait y avoir à tout péter 1/5ème de la population actuelle et nous voilà aujourd’hui dans une impasse environnementale, alors comme on sait que tout le monde va ensuite devoir rouler en VE, il faut bien calculer dès maintenant.
Et s’il devait s’avérer que ça ne va pas ben… vélo pour tout le monde.

SGL
Invité
Le véhicule thermique a mis 30 ans pour se développer à grande échelle avec un réseau de logistique adéquate. Le véhicule électrique moderne n’a que vraiment commencé vers les années 2010, les ventes doublent quasiment chaque année, mais on partait de 0,1 % du marché… Maintenant, 1,2 % en 2017… Bientôt 2 % vers 2018 !? Et combien en pourcentage dans le parc automobile ? 0,2 % du parc !? Alors laissons le temps pour que cela se développe tranquillement sans brûler les étapes. Les réseaux de bornes de recharges progressent comme les méthodes de recyclage, la techno évolue comme… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

@SGL : « combien en pourcentage dans le parc automobile ? 0,2 % du parc !? »

Oui à peu près, même un peu plus.
En mars, on a dépassé les 100 000 VE en circulation en France.
Dans le même temps, le parc total de voiture était d’un peu moins de 39 millions.
On est donc à 0,26% du parc.

SGL
Invité

J’ai dit ça, à la louche « 0,2 % du parc »
J’ai presque le compas dans l’œil 😉
0,26 % du parc… P’tain, on est encore loin du 1 % !!! 😯

Thibaut Emme
Admin

A 400 000 on y sera 🙂
Sachant que l’objectif (ambitieux) est de 350 000 en 2020.

AXSPORT
Invité
SAM
Invité
Bon pour info. Je ne serai une nouvelle fois pas dans la rubrique « nos lecteurs ont du talent… » Après avoir été dans l’incapacité il y a deux ans à prendre en photo 4 mulets de Porsche Panaméra … Ce matin en allant au boulot pas moins de 4 mulets de Porsche 911 hypertrophiées (sublimes les feux arrières en bandeaux ponctués d’un liseret rouge vif d’un seul tenant) et feux avants tout ronds (elles étaient peu camouflées…) accompagnées de deux Porsche Boxter se sont amusée du côté de Genève et en Haute-Savoie. Donc si un lecteur de ce blog plus consciencieux… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Et le premier coup ne vous a pas servi de leçon ? 😀 😀 😀
Toujours un appareil photo allumé en allant au boulot…bon ok un peu exagéré sans doute 😉

Vu la description du liseré rouge à l’arrière, oui ce sont les 911 992.
Le liseré est sur les « boudins » de camouflage, donc pas sûr qu’il soit sur la version finale.
https://www.leblogauto.com/2017/07/spyshots-porsche-911-992-passe-a-linstrumentation-digitale.html

SAM
Invité

Oui ce sont elles! Avec des hanches d’une beauté absolue et aucun camouflage à l’avant… Le pire c’est que les ingénieurs de Porsche passent toujours en Haute Savoie pour tester leurs autos … et qu’elles sont passées au même endroit que les mulets Panaméras … Le bruit des moteurs étaient sportif mais feutré …

wpDiscuz