Accueil Abarth Abarth 500 Ares Pogea Racing et ses 404 ch de terreur !

Abarth 500 Ares Pogea Racing et ses 404 ch de terreur !

636
10
PARTAGER
Abarth 500 Pogea Ares

Le pot de yaourt italien a gagné ses galons de petites sportives avec ses versions Abarth qui peuvent atteindre les 180 ch en version 595 Competizione. Mais bon, il existe toujours des mécontents que Pogea a décidé de combler en présentant une Cinquecento de 404 ch !

Baptisée Ares, cette petite bombe conserve son moteur 1,4 litre qui reçoit pour l’occasion de nombreuses modifications : nouveau turbo, nouveaux pistons, nouvelles bielles, nouvelles soupapes d’échappement, nouveau vilebrequin… Bref, il ne reste plus grand-chose du moteur initial. Avec ses 404 ch, le petit 1,4 litre italien à la sauce allemande offre un rendement de près de 300 ch/litre, 289 pour les plus pointilleux.

La transmission est renforcée pour digérer ce surplus de puissance, alors que le châssis est amélioré en conséquence avec une suspension KW et des pneumatiques Michelin Pilot Sport. Pour freiner ce scorpion nourri à l’Ovomaltine, Pogea Racing a monté des disques perforés de 322 mm avec des étriers à six pistons.

Les performances sont, bien entendu, détonnantes avec une vitesse maximale de 288 km/h et un 0 à 100 km/h achevé 4,7 secondes. Toute cette cavalerie atteint des sommets côté tarif avec un prix d’attaque de 58 950 euros, soit le prix d’une Alpine A110 et d’un Porsche 718 Cayman.

 


Source : Pogea Racing

Source photo : Pogea Racing

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Abarth 500 Ares Pogea Racing et ses 404 ch de terreur !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Philippe
Invité

Vu la qualité du châssis original, j’émets de sérieux doutes sur la capacité de la bête à être exploitée.

gabriel
Invité

d’ailleurs, vu la puissance, les 4.7 sec dans le 0 à 100 me paraissent longues. pas facile de tout faire passer par le train avant.

Akalias
Invité

Juste bon à gommer les lignes blanches à force de cirer au démarrage…

Denis
Invité

Le chassis de la 500 est parfais pour une citadine. Il est évident que l’on ne met pas 400 ch sur une voiture prévu pour faire de la ville sans faire certaines modif.

kelkundebien
Invité

Si t’avais tout bien lu freud, elle a été renforcé avec du carbone….

Bruce
Invité

Faut avouer quelle en jete un max
Belle finition en carbone
Une bombe

none-none
Invité

Complétement inutile, donc totalement indispensable. Et puis, avouez quand même que c’est plus original qu’une vulgaire 718, quitte à vouloir un 4 cylindre, c’est le bon choix 🙂
Bon, c’est sur, il vaut mieux habiter dans une région avec des lignes droites…

kelkundebien
Invité
Ca fait toujours moins bourge qu’une 718 et moins tape à l’oeil. Le capital « sympathie » est toujours plus élevé pour le chassis de la 500 que celui de la 718. Sans compter que les pièces resteront toujours plus abordable que chez ferrari. De toute facon , qui achète ce genre de véhicule ? les bourrés d’oseille qui n’y connaissent rien et qui paient le prix fort leur réparation. Ce ne sont pas les « petits connaisseurs blasés » sans le sou qui roulent en 718 ou abarth 500 ares. Ceux là préférent rouler en poubelle qui pollue, ou s’acheter des 208 ou… Lire la suite >>
Salva
Invité

Curieux du temps au Nürburgring.

Pot de yaourt
Invité

Site de la marque Pot de Yaourt
http://www.potdeyaourt.fr

Le Fiat 500 n’est pas un Pot de yaourt.

wpDiscuz