Accueil Général Lamborghini, les supercars… mais pas seulement : Lamborghini Estoque

Lamborghini, les supercars… mais pas seulement : Lamborghini Estoque

166
3
PARTAGER

Un mot enfin sur l’Estoque, présentée comme un concept-car lors de l’édition 2008 du Mondial de Paris et devant initialement déboucher sur un modèle de série deux ans plus tard. Successivement confirmée, puis annulée, et enfin remise sur le tapis à maintes reprises, celle qui aurait pu venir asticoter les Porsche Panamera Turbo S et Aston Martin Rapide est devenue un véritable serpent de mer…

L’Estoque est le second modèle à quatre places présenté dans l’histoire du constructeur, en excluant bien sûr les coupés 2+2 ; avant cela, le concept Marzal de 1967 fut finalement jugé trop futuriste par Ferruccio Lamborghini, qui s’opposa à sa production en série. Œuvre du Centro Stile du constructeur, l’Estoque reprend globalement les codes stylistiques institués sur les Murcielago et Gallardo, mais sa croupe annonce le dessin de la future supercar Aventador.

Selon le communiqué de presse de l’époque, la berline (baptisée du nom de l’épée utilisée par le matador dans sa lutte avec le taureau) aurait pu être proposée avec quatre moteurs différents ; le V10 de la Gallardo LP 560-4, deux V8 (un turbocompressé et un hybride), ainsi qu’un… TDI, une première pour la marque. Huit ans maintenant après sa première apparition officielle, on peut aujourd’hui se demander si le groupe Volkswagen, propriétaire de Lamborghini, ne lui aurait pas porté définitivement l’estocade…

Et l’Urus, futur SUV de la marque ? Présenté au salon de Pékin en 2013, il a lui aussi un moment joué au jeu du ‘tu veux ou tu veux pas ?’, mais sa mise en production a finalement été actée en 2015, pour une commercialisation en 2018. La volonté exprimée de Lamborghini de faire de l’Urus le SUV le plus rapide de la planète l’inscrirait ainsi dans la tradition de la marque ; toujours plus rapide et spectaculaire, et surtout mieux que la concurrence (à plus forte raison si celle-ci est originaire de Maranello bien sûr !).

Au moment de clore cette série, nos lecteurs amateurs de tauromachie auront sans doute remarqué l’absence de trois spécimens, l’Urraco, la Jalpa et la Silhouette. A l’exception de l’Estoque, tous les autres modèles traités dans ce sujet sont équipés de V12, alors que la triplette citée ci-dessus est motorisée par un V8 ; elle fera donc l’objet d’un traitement spécifique dans quelques temps.

Modèles précédents :

Lamborghini Islero

Lamborghini Espada

Lamborghini Jarama

Lamborghini LM-002

Illustrations : Lamborghini

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Lamborghini, les supercars… mais pas seulement : Lamborghini Estoque"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nicolas
Invité

Quel dommage, cette voiture est magnifique…

greg
Invité

+1, de tous les concepts Lambo de ces 12 derniéres années, c´est le seul qui ait fait augmenter mon ryhtme cardiaque (Avec la Reventon of Course)

veyron44
Invité

et ouais c’est pas la joie, mais bon on vieillit les p’tites c’est plus pour nous… allez je te laisse j’ai mon bingo à 16h

wpDiscuz