Accueil Historique Lamborghini, les supercars… mais pas seulement : Lamborghini Espada

Lamborghini, les supercars… mais pas seulement : Lamborghini Espada

259
8
PARTAGER

Après l’Islero, voici un autre exemple de modèle à part dans l’histoire de la marque : l’Espada. Très long et très bas, ce luxueux vaisseau permettra à Lamborghini de diversifier sa clientèle en proposant autre chose que la Miura à son catalogue.

Présenté au salon de Genève en 1968 en même temps que l’Islero, ce splendide coupé aux dimensions intimidantes peut emmener quatre passagers dans un confort princier. Sous l’interminable capot, c’est toujours le V12 4 litres ‘Bizzarrini’ qui officie, développant ici 325 chevaux.

lamborghini-espada-3-lambocom

Le dessin, signé Marcello Gandini, emprunte beaucoup à deux concept-cars Bertone dévoilés l’année précédant son lancement ; la Lamborghini Marzal (un coupé 4 places à portes papillon) pour la possibilité d’accueillir deux passagers en plus à l’arrière, et la Pirana (étude de style sur base de Jaguar XKS 2+2) pour le style général.

lamborghini-espada-4-lambocom

L’Espada (du nom de l’épée mettant à mort la bête en tauromachie) connut deux évolutions durant sa carrière ; ainsi sur la deuxième série, lancée en 1970, une vitre remplaça la grille verticale sur le panneau arrière, un nouveau tableau de bord fut installé, la direction assistée apparut (enfin !) dans la liste des options, et le moteur bénéficia d’un gain de 25 chevaux, portant sa puissance à 350 chevaux.

 

La troisième série, lancée en 1972, vit notamment l’apparition d’un nouveau tableau de bord habillé d’aluminium, et de nouvelles jantes en remplacement des Campagnolo utilisées jusqu’alors.

lamborghini-espada-2-lambocom

A mi-chemin entre break de chasse et coupé 2+2, l’Espada fut un succès commercial pour Lamborghini (environ 1.220 exemplaires produits de 1968 à 1978, toutes séries confondues), mais elle se fait hélas rare de nos jours, à la vente comme sur la route.

Pour la petite histoire, le carrossier Pietro Frua présenta en 1978 Faena, qui avait pour base  une Espada. Avec quatre portes et une partie arrière façon break de chasse, la Faena produite en série aurait pu ainsi devenir la première incursion de la marque au-delà des coupés et 2+2, mais elle ne dépassa jamais le statut de prototype…

Modèle précédent : Lamborghini Islero
Prochain modèle : Lamborghini LM 002

Plus d’informations sur l’Espada : Brève rencontre : Lamborghini Espada

Crédit photos : Lamborghini

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Lamborghini, les supercars… mais pas seulement : Lamborghini Espada"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Amiral_sub
Invité

Magnifique!

Thomas Roux
Invité

Je ne puis le nier, l’Espada est réellement impressionnante quand on se trouve à côté! Et le son du V12 est simplement magique…

The Stig
Invité

Le plus beau coupé 4 places de l’histoire…

double-d
Invité

ma préféré dans les Lamborghini

Verth.
Invité

Il est vrai que cela avait plus de classe et d’allure que les gros SUV et autres 4×4 qui encombrent aujourd’hui nos paysages. Et puis, ça ne bouchait pas la vue comme ces camions, on pouvait voir par dessus ! :o)

wizz
Membre

verth

pour que tu puisses voir par dessus des autres voitures, cela veut dire que tu as un véhicule plus haut que les autres véhicules

et comme tout le monde veut voir par dessus des autres véhicules, alors à la fin, on devine ce qui se vend dans les concessionnaires….

bref, ne pas reprocher aux autres d’avoir acheté des voitures qui bouchent la vue (et donc des voitures hautes pour pouvoir voir par dessus des autres voitures) alors que toi aussi, tu aimes voir par dessus des autres voitures et donc as acheté une voiture haute…

ART
Invité

La vraie définition du crossover avant l’heure. Voiture incroyable à mes yeux, tant par la ligne, gracieuse et pratique, la planche de bord si cossue qu’elle donne envie de voyager à chaque instant, le tout accompagné d’un V12… elle me fait penser à la Lagonda en allant encore plus loin dans l’esprit du Grand Tourisme, du charme et de l’élégance.

wpDiscuz