Accueil Hyundai Hyundai : protocole d’accord sur les véhicules connectés en Chine

Hyundai : protocole d’accord sur les véhicules connectés en Chine

105
1
PARTAGER

Le secteur des véhicules connectés à le vent en poupe. Hyundai vient d’annoncer la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement de la province du Guizhou en Chine pour le développement conjoint de voitures connectées.

Dans un premier temps, les partenaires souhaitent ouvrir un centre de méga-données, qui collectera et analysera diverses données relatives aux transports en vue d’oeuvrer au développement des véhicules de ce type et des services associés. Ce qui se veut être un véritable « hub » du « big data » sera implanté dans la nouvelle zone de Guian, « l’épicentre chinois du big data » selon les termes mêmes de Hyundai.

Grâce à cette implantation, le constructeur souhaite se doter d’un avantage concurrentiel par rapport à ses rivaux à travers une étroite collaboration avec les entreprises et les start-up du secteur informatique de la région.

Selon l’agence de presse Yonhap, le centre ouvrirait en juin 2017 et serait le premier centre de mégadonnées du constructeur coréen à l’étranger. Pour rappel, Hyundai a ouvert un centre de méga-données en Corée du Sud en 2014.

Euisun Chung, Vice Président de Hyundai Motor a indiqué à la décision d’établir un centre de Big Data dans cette partie fortement stratégique de la Chine constituait un signe fort de la volonté du constructeur d’accélérer ses développements dans le domaine technologique de la voiture connectée. En augmentant son leadership dans ce domaine prometteur et en forte croissance, Hyundai souhaite également augmenter sa part de marché sur le marché chinois.

Le constructeur a par ailleurs indiqué qu’il avait signé un autre protocole d’accord à Guizhou, également dans les voitures connectées, avec Cisco Systems. Les deux entreprises prévoient de développer et de partager des technologies dans le domaine de la connectivité et de la sécurité des véhicules.

Hyundai s’est récemment lancé dans le développement du système d’exploitation ccOS (Connected Car Operating System), une plate-forme technologique structurante pour les futures voitures connectées.

Sources : Yonhap, Hyundai

Crédit Illustration : Hyundai

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Hyundai : protocole d’accord sur les véhicules connectés en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kalimero
Invité

Samsung rachète Studer … et tout le restant Harman.
C’est vraiment trop injuste.

http://www.studer.ch/en-US/broadcast-truck

wpDiscuz