Accueil Audi Paris 2016 : évolutions pour l’Audi Q3

Paris 2016 : évolutions pour l’Audi Q3

280
10
PARTAGER

En cette rentrée, Audi révise sa gamme du crossover Audi Q3 afin d’améliorer la distinction entre les versions. C’est la S-Line qui en profite le plus, et qui se complète d’une édition S-Line Competition.

Les évolutions sont donc destinées a améliorer la perception distincte de chaque version de la gamme. Et en particulier du Q3 S-Line, car c’est justement son but… L’Audi Q3 S-Line bénéficie donc d’un nouveau bouclier, notable avec sa barre horizontale en partie basse, qui est prolongée dans les entrées d’air latérales. Ces dernières sont dotées d’une grille à motif nid d’abeille. Quant à la calandre, elle adopte une finition noir laqué.

C’est ici qu’entre en scène la Q3 S-Line Competition. Cette finition noir laqué est étendue aux bas de caisse, passages de roue, barres de toit, coque de rétroviseurs, cerclage des vitres et déflecteur arrière. Jusqu’aux jantes 19 pouces. L’intérieur est également habillé de noir, pavillon y compris, avec une sellerie mixte cuir  / tissu de série. Une finition cuir / alcantara ou tout cuir est également disponible en option. Éventuellement dans une teinte plus claire, comme en témoignent les clichés officiels.

Comme la S-Line, la S-Line Competition se décline dans toutes les motorisations disponibles sur l’Audi Q3.

Source : Audi

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Paris 2016 : évolutions pour l’Audi Q3"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Will
Invité

Bizarre ce trait à l’avant, c’est le designer de VW qu’est passé mettre un coup de règle ?

rickyspanish
Invité

Cette calandre, déjà présente et moche depuis le restylage, est encore pire en noire. Vaut mieux qu’ils restent dans le design classique car ce genre de tentative stylistique ridiculise le modèle.

Dcomdim
Invité

« S-Line Compétition »… J’me marre.

SGL
Invité

Fin de règne difficile pour le Q3, le X1 doit y être pour qqch.
Le style Audi frôle l’impasse aussi, et Q2 jure maintenant avec l’ancien (avis personnel)

wizz
Membre

à propos du X1, force est de constater que le passage à une plateforme traction, moteur transversal, traction ou 4 roues motrices Haldex, ça n’a pas fait détourner la clientèle….

http://left-lane.com/european-car-sales-data/bmw/bmw-x1/

SGL
Invité

Oui, totalement @Wizz !
Mais il faut dire que l’ancien X1 ne rentera jamais dans les annales comme une grande bonne BM historique, même la finition était médiocre pour une BMW (toute proportion gardée).
J’en profite de « remettre » les couverts sur le mixte des 4RM chez les SUV par rapport aux 2RM, je connais maintenant les chiffres précis sur la répartition des Nissan Qashqai en France (+ de 66.000 ex) :
97 % en 2RM et seulement 3 % en 4RM.
Les 3008 / 5008 sont « tranquilles » du moins en France pour longtemps. 😉

wizz
Membre

source ?

(partage tes connaissances, afin de faire évoluer tout le monde, faire mieux que des discussions du comptoir….)

SGL
Invité

Pour le Qashqai !?
Sur l’auto moto magazine N° 248 Septembre 2016 page : 113, l’encadré : Ventes.
(les Automatiques 2RM uniquement font 20 %) 🙂

SGL
Invité

Et c’est, non sans une certaine fierté 😉 😀 , que je peux te préciser, souvent les mêmes sources, que le mixte du Kia Sportage est 6 % pour les 4RM

panama
Invité
Bah seules les finitions haut de gamme des Qashqai sont disponibles en 4×4 alors… C’est comme pour les Fiat 500X. Quant aux Xtrail / Kadjar il faut choisir : c’est BVA OU 4×4. Une hérésie pour ces paquebots. Les 4 roues motrices assurent un niveau de sécurité autrement plus élevé pour un supplément de prix modique si on le compare au prix d’une simple peinture métal. J’ai eu un SUV en traction et je me souviens très bien des patinages des roues avant (délestage) inopinés : sous la pluie, dans des virages serrés, et surtout des transferts de masse en… Lire la suite >>
wpDiscuz