Accueil Datsun Nissan : 9 millions d’euros pour Carlos Ghosn

Nissan : 9 millions d’euros pour Carlos Ghosn

75
15
PARTAGER
Nissan 117th Ordinary General Meeting of Shareholders - President and CEO Carlos Ghosn

Entre avril 2015 et mars 2016, Carlos Ghosn, PDG du groupe Nissan a touché 1,07 milliards de yens (9,035 millions d’euros) soit une hausse de 3,5%. Ce salaire a été entériné lors de la 117-ème Assemblée Générale des actionnaires de Nissan.

Si pour son rôle de PDG du groupe Renault, Carlos Ghosn s’est « contenté » d’une hausse de 0,49%, ce sont tout de même 7,25 millions d’euros qu’il a touché ce qui fait un cumul pour l’Alliance Renault-Nissan de plus de 16,25 millions d’euros. Ces salaires, C. Ghosn les doit à des résultats de ventes en forte hausse mais cela fait tout de même grincer des dents, même au Japon. Avec 9 millions, Carlos Ghosn est l’un des dirigeants les mieux payés de l’archipel qui est plus enclin à la « modération » salariale des patrons que les USA ou le vieux continent.

Ce qui fait aussi grincer des dents c’est le discours qu’a tenu le PDG lors de cette AG de Nissan à Yokohama. En effet, Carlos Ghosn a exhorté à poursuivre les efforts salariaux pour rester compétitifs. Une parole qui ne manque pas de sel quand on la rapproche de ses émoluments.

Pour 2015/2016, Nissan a réalisé un chiffre d’affaire de 91,9 milliards d’euros et un bénéfice net en progression de plus de 14% à 4 milliards d’euros. Les ventes globales sont annoncées à un nouveau record de 5,43 millions de véhicules vendus.

Source : Nissan, Europe1, illustration : Nissan

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Nissan : 9 millions d’euros pour Carlos Ghosn"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
208
Invité

<>

Les patrons des grands groupes automobiles ont tous un point commun, ils exigent des efforts aux salariés tout en se goinfrant de plus en plus.. Ils peuvent surtout dire merci aux salariés qui acceptent de baisser ou voir stagner leur salaire pendant un long moment pour être compétitif.
On va me dire que c’est partout pareil mais quand on rapproche le salaire de Tavares par rapport à un salarié de Rennes, l’écart est vertigineux.

Invité

Et alors ? Qui est actionnaire de Renault ou Nissan ici ? Ceux-ci et le conseil d’administration a décidé que c’était une remuneration qui correspondait a la prestation demandée. Laissons les entreprises decider ce qui est bon pour elles…

dédé
Invité

Bien des actionnaires sont contents d’avoir CG comme patron de Nissan Renault, son salaire n’a presque aucune importance.
Nissan sans Carlos Ghosn, et l’action peut chuter de 20% en une seule journée.

Carlos Ghost
Invité

// Nissan sans Carlos Ghosn, et l’action peut chuter de 20% en une seule journée.//

Et remonter dès que son remplaçant arrive. Les cimetières débordent de gens indispensables.

Carlos Ghost
Invité

 » Ce qui fait aussi grincer des dents c’est le discours qu’a tenu le PDG lors de cette AG de Nissan à Yokohama. En effet, Carlos Ghosn a exhorté à poursuivre les efforts salariaux pour rester compétitifs.  »

Il aurait tort de se gêner : moins ses esclaves sont payés plus il se goinfre.

Se goinfre : comment arrive-t-il à dépenser tout ce fric ?

dédé
Invité

en achetant des domaines viticoles au Liban.

Carlos Ghost
Invité

Il en a acheté UN, en 2007. S’il est encore obligé d’y mettre de l’argent, c’est que ce business est déficitaire.

Mondieumondieu, serait-il mauvais gestionnaire ?

dédé
Invité

C’estdes cépages bio, c’a met du temps…….
regarde le Musk et son giga bazar.

Luc
Invité

Un bon leader doit montrer l’exemple. C’est tout.

wpDiscuz