Accueil Goodwood Festival of Speed Goodwood 2015 : Lotus 3-Eleven

Goodwood 2015 : Lotus 3-Eleven

231
6
PARTAGER

Voici, la Lotus 3-Eleven, alias « The beast ». Le constructeur a savamment entretenu le suspens, jusqu’à la présentation à Goodwood.

Comme son nom l’indique, la 3-Eleven est la descendante de facto de la radicale 2-Eleven. Sauf qu’au lieu du châssis de l’Elise, la 3-Eleven utilise celui de l’Exige-Evora. Le moteur provient justement de l’Evora 400. Mais le V6 3,5l compressé (d’origine Lexus) est cette fois poussé à 450ch et 450Nm. La version « civile » a une boite manuelles 6 vitesses, alors que la version « compétition » dispose d’une boite séquentielle, également à 6 rapports. Dans les deux cas, elle aura un différentiel à glissement limité (avec Torsen pour la « civile ») et une lubrification par carter sec. Côté liaisons au sol, elle reçoit des amortisseurs Ohlins, avec ressorts Eibach et une barre anti-roulis avant. Il sera possible de régler les suspensions. Elle est freinée par des disques de 332mm de diamètre avec des étriers AP Racing à 4 pistons. Les pneus sont des Michelin Pilot Super Sport (version « civile ») ou des Cup 2 (version compet’.) Dans les deux cas, c’est du 225 à l’avant et du 275 à l’arrière.

D’origine, la 3-Eleven est une monoplace. Un deuxième baquet est disponible en option, ainsi qu’un couvre-tonneau. La planche de bord se limite à un écran couleur TFT. La version course dispose bien sûr d’un baquet avec harnais 6 points, d’un extincteur et d’un coupe-circuit.
L’emploi généreux de matériaux composites a permis de faire baisser sa masse de 40%. Du coup, en version course, elle n’affiche que 900kg sur la balance. Plus puissante Lotus de route, elle bondit à 100km/h en 3 secondes et atteint 290km/h (la version course n’atteint « que » 280km/h.)

Seules 311 exemplaires seront commercialisés (route et course confondues.) La production débutera en février 2016 et les premières livraisons seront pour avril 2016. La version routière sera à 82 000£ (116 000€) et la version course, à 115 200£ (162 500€.)

Source :
Lotus

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Goodwood 2015 : Lotus 3-Eleven"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

Carrosserie identique pour les deux versions ? Pas de saute vent pour la civile ? Mais l’esprit de Colin est toujours là. Light is faster, vive les britanniques !

seb
Invité

Je ne vois pas ce qui peut expliquer la différence de vmax entre les deux versions?

Thibaut Emme
Admin

La version de course est visiblement un poil plus légère, mais a plus de « downforce » que la version de route.
De plus la version de route est en Michelin Pilot Super Sport tandis que la version de course en Pilot Cup 2. Cela doit là aussi entraîner plus de frottements (plus de grip).
L’un dans l’autre on obtient une VMax un poil plus faible.

sylver
Invité

L’Elise et l’Exige ont le même châssis (différent de celui de l’Evora). Cette 3-11 est basée sur ce même châssis Elise/Exige utilisé à l’époque par la 2-11. Enfin le T=V6 est d’origine Toyota pas Lexus. Ça ne change presque rien sauf que le Lexus est en injection directe il me semble. C’est quand même impressionnant de sortir 450ch d’un moteur conçu pour 280 à la base. La boite de la version route, c’est toujours celle de l’Auris diesel?

Elle ressemble un peu à la Xenos sinon.

Freduk
Invité

« L’Elise et l’Exige ont le même châssis (différent de celui de l’Evora) »
Non, ce n’est plus exact depuis la V6s.

cdt,

wpDiscuz