Accueil Actualités Entreprise Airbags dangereux : la NHTSA pointe 4,7 millions d’exemplaires

Airbags dangereux : la NHTSA pointe 4,7 millions d’exemplaires

41
0
PARTAGER

C’est sur son site officiel que la National Highway Traffic Safety Administration vient de publier un bulletin d’alerte. Au coeur de cette annonce, on retrouve de nouveau l’équipementier d’origine japonaise Takata.

Six groupes concernés (Toyota, Honda, Nissan, BMW, General Motors et Mazda), des dizaines de modèles différents, des autos produites entre 2001 et 2006 pour un total non négligeable de plus de 4,7 millions d’exemplaires. Le constructeur nippon Honda est le plus touché avec 2,8 millions d’exemplaires.

Alors que Toyota vient de confirmer un rappel pour ce défaut, la National Highway Traffic Safety Administration prend les devants et alerte les constructeurs et propriétaires des autos en question afin de les faire inspecter au sein d’une concession dans les plus brefs délais.

La cause est connue : un souci d’airbag défectueux fourni par l’équipementier Takata, airbag pouvant se déclencher de façon inopinée, exploser ou entraîner un départ d’incendie (la cause exacte n’aurait pas encore été déterminée).

Si tous les constructeurs concernés rapatrient les véhicules à travers un rappel, le total des véhicules touchés par ce souci passera alors d’environ dix millions d’exemplaires à quelques quinze millions d’unités depuis le début de l’année. De quoi plomber plus encore les finances de Takata à qui incombe le coût des réparations.

Source : NHTSA.

Crédit illustration : Takata.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz