Accueil Sport auto Super GT 2014 : une Toyota 86 Dome pour le GT300

Super GT 2014 : une Toyota 86 Dome pour le GT300

204
1
PARTAGER

Une nouvelle voiture construite par Dome va bientôt faire son apparition en GT300. En apparence une Toyota 86, c’est en fait une étape importante dans l’évolution de la catégorie.

Comme les organisateurs d’autres séries à travers le monde, la GT Association organisatrice du Super GT japonais a très peur de l’escalade des coûts. C’est la raison du passage à la réglementation châssis commune avec le DTM en GT500 cette année, et c’est également la raison pour laquelle a été mis en route il y a deux ans le projet du « Mother Chassis« , une coque standardisée et abordable qui puisse être utilisée comme base pour les voitures de GT300 répondant à la réglementation JAF-GT.

A l’heure actuelle, cette catégorie silhouette a un ticket d’entrée tellement élevé (voiture construite de zéro sur la base d’une coque carbone et développement digne de GT500) qu’elle n’a été choisie que par des écuries bénéficiant de l’appui plus ou moins direct d’un constructeur : Subaru avec la BRZ, Honda avec les CR-Z et Toyota avec la Prius. Les écuries privées ont du se rabattre sur des GT3, pour la plupart étrangères, ce qui ne favorise pas la diversité et ne donne pas de travail aux PME de sport auto local.

dome_86_2

Le mother chassis, une coque carbone standardisée sur laquelle on peut monter un moteur et une carrosserie de son choix, est censé répondre au problème et permettre à plus de teams de construire leur propre auto à coût maîtrisé.

Ce projet ne pouvait que plaire à Minoru Hayashi, le fondateur au caractère bien trempé et au verbe haut de Dome, chantre du sport auto Made in Japan et constructeur à l’imagination prolifique. Un homme taillé dans le même métal qu’un Henri Pescarolo par exemple. Désormais retiré des affaires courantes, il a été la cheville ouvrière du projet mother chassis et s’est lancé dans la construction du premier exemple de cette nouvelle réglementation. Le projet a eu quelques contretemps mais, après deux ans de travail, la voiture est finalement en cours de construction et Hayashi-san vient d’en diffuser des images sur son compte twitter.

dome_86_3

Dome a fait le choix de l’apparence d’une Toyota 86, et la voiture pourrait être prête assez tôt pour être alignée en course dès cet été. On ne connaît pas encore les détails techniques de l’auto, mais il convient de lever toute ambiguïté : malgré les apparences, cette voiture n’aura rien à voir avec la BRZ engagée par Subaru, ce qui devrait nous donner quelques intéressantes comparaisons en piste entre les deux cousines ennemies.

dome_86_4

Source : compte twitter de Minoru Hayashi

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Super GT 2014 : une Toyota 86 Dome pour le GT300"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gabriel
Invité

c’est compliqué ces histoires de composants communs. pour réduire les couts, oui, c’est une idée. mais ça valorise moins les compétences de développement d’un constructeur.
en fait, il faut voir ce que l’on attend d’une compétition auto:
– du spectacle? alors oui, tous la même auto (moteur-chassis)
– du développement? laissez les concepteurs se pencher sur tout ce qui peut évoluer
– des sous? ah ben là, j’ai moins d’idées.

wpDiscuz