Accueil Actualités Entreprise BMW au Mexique, l’idée de plus en plus d’actualité

BMW au Mexique, l’idée de plus en plus d’actualité

71
0
PARTAGER

Il y a un an déjà, la rumeur courait à propos de l’installation d’une usine BMW au Mexique. Et malgré les importants investissements annoncés aux Etats-Unis, l’idée semble plus que jamais d’actualité.

La Chine est souvent évoquée comme l’Eldorado pour les marques haut de gamme. Mais le marché américain reste lui aussi vital, et très rentable… BMW et Mercedes s’y mènent une lutte sans merci, chacun voulant revendiquer le titre de numéro un, avec des volumes qui n’ont à présent plus rien de confidentiel. BMW a écoulé 309.280 véhicules aux Etats-Unis en 2013, et Mercedes 312.508… Soit environ 2% de part de marché chacun.

Le forcing de Mercedes qui va prochainement débuter la production locale de la nouvelle Classe-C pousse ainsi BMW à envisager une extension de ses capacités industrielles sur place. Car malgré les importants investissements annoncés à Spartanburg, qui en feront la plus grande usine du groupe dans le monde, Norbert Reithofer a d’ores et déjà précisé qu’une nouvelle usine serait nécessaire dans la région.

Car Spartanburg exporte une grande partie de sa production de X3, X4, X5, X6 et bientôt X7. Et ne peut donc pas pleinement satisfaire la demande locale. Le principe d’une nouvelle usine en Amérique du Nord est donc acquis, reste à définir le lieu, et BMW songe sérieusement au Mexique.

L’idée du Mexique n’est pas nouvelle. Il y a un an des rencontres entre les représentants du constructeur allemand et les autorités mexicaines étaient déjà évoquées. Avantage, des coûts de mains d’oeuvre inférieurs, qui permettent d’améliorer la rentabilité d’une production de véhicules plus compacts. Car le groupe allemand songe à produire en Amérique du Nord la Série 3, mais aussi sa nouvelle génération de véhicules sur base de plateforme UKL1 : les prochaines générations de Série 1 et X1, mais aussi la gamme Mini.

Pour cette dernière, le Countryman semblerait être l’un des modèles privilégiés, avec 21.012 exemplaires, il a représenté à lui seul 1/3 des ventes de la marque en 2013. Sur un marché américain qui reste le principal débouché de Mini dans le monde.

Source : Automotive News

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz