Accueil F3 Championnat européen de F3 sur le Red Bull Ring: Rosenqvist puissance 3

Championnat européen de F3 sur le Red Bull Ring: Rosenqvist puissance 3

85
0
PARTAGER

Depuis plusieurs manches, Rafaelle Marciello (Prema) semble irrésistible. La question n’est plus de savoir s’il sera titré, mais quand est-ce que le pilote de la Ferrari Driver Academy sera titré. Felix Rosenqvist (Mücke) ne baisse pas le bras. Sur le Red Bull Ring, le Suédois a bloqué le rouleau-compresseur italien.Scirocco R-Cup

Le Red Bull Ring est l’unique manche hors d’Allemagne. Hans-Joachin Stuck et son fils Johannes forment le duo de l’All-Stars. Ex-pilote de F1 et ancien vainqueur des 24 heures du Mans, « Strietzel » est aujourd’hui porte-parole de Volkswagen. A ce titre, on l’a vu à Daytona pour les 50 ans de la Formula Vee. Christian Danner et Klaus Niedzwiedz portent les couleurs des « DTM Legend ». Premier champion de F3000, Danner est un « invité » régulier. Quant à Niedzwiedz, il a été vice-champion du DTM, en 1989.

A Hockenheim, Nicola Larini s’est imposé. Néanmoins, en tant qu’invité, il ne marque pas de points. 2e, Kelvin van der Linde est donc leader provisoire du classement.
Le Sud-africain confirme en Autriche, en décrochant la pole. Au feu vert, Michelle Gatting réagit mieux et pointe en tête. Van der Linde n’arrive pas à reprendre son bien. A mi-course, Luca Rettenbacher sort violemment et le safety-car intervient. Au restart, c’est cette fois van der Linde qui prend le dessus. Il conserve la tête jusqu’au bout. Jordan Lee Pepper est 3e.
H.J. Stuck leur remet les coupes avant de se remettre à lui-même la coupe du vainqueur en « Legend »! Il devance son fils et Danner. Notez au passage l’hover hand de van der Linde sur Gatting lors de la photo du podium…

Avec la grille inversée, on se retrouve avec une « polewoman ». Mikaela Ahlin-Kottulinsky, l’autre femme du peloton, ne profite pas de cet avantage. La voilà d’emblée 4e. Parti 8e, van der Linde se fraye un chemin au forceps et se retrouve en tête dés le 2e tour. A partir de là, il n’a plus qu’à dérouler. Derrière lui, c’est chaud entre Gatting, Manuel Fahnauer et Kasper H. Jensen. La Danoise prend le large et obtient la 2e place. Fahnauer fait ce qu’il peut pour contenir Jensen. Il réussit tant bien que mal, mais dans l’ultime virage, il craque, finit dans l’herbe et Jensen en profite. Stuck remporte de nouveau le classement « Legend ».
Au classement, sans surprise, van der Linde est 1er à 80 points, devant Gatting (72 points) et Jensen (67 points.)

Championnat européen de F3

Un petit changement dans le peloton: Will Buller passe de T-Sport à Fortec. Le transfert est prévisible: l’Anglais se plaint de son équipe et Fortec cherche un vrai remplaçant à Dmitry Suranovich. Notez que la semaine dernière, en British F3, Buller roulait déjà chez Fortec.

Dannil Kvyat apprend vite. Pour sa 2e apparition en F3, il décroche les deux poles.

Dans la course 1, Kvyat cède sa place à Felix Rosenqvist (Mücke.) Derrière, Lucas Wolf (URD) est sous la pression de Jordan King (Carlin.) Pour une fois, l’Anglais est véloce en course et il trouve l’ouverture. Néanmoins, Nicholas Latifi (Carlin) dépasse lui aussi Wolf et voilà King dans la peau du chassé! L’Anglais reste calme et obtient son premier podium en F3, derrière Rosenqvist et Kvyat (dont c’est également le premier podium.)

Dans la course 2, Lucas Wolf (URD) est en pole, grâce à la grille inversée. Le bonheur de l’Allemand ne durera quelques centimètres: Rosenqvist et Kvyat surgissent du milieu de grille et se présentent en premier à la chicane! Le Suédois passe ensuite la 2 et il se donne de l’air sur le Russe. Quant au pilote Red Bull, il profite de la pression sur Wolf pour s’échapper. En effet, l’Allemand est aux prises avec Latifi (Carlin)… Mais ce dernier se retrouve lui-même dans la mire de Sven Müller (Ma-Con.) Les deux pilotes finissent d’ailleurs par s’accrocher et Lucas Auer (Mücke) hérite de la 4e place. Néanmoins, Rosenqvist, Kvyat et Wolf sont déjà sur orbite.
En milieu de peloton, Alex Lynn (Prema) et Pipo Derani (Fortec) s’accrochent. L’Anglais rebondit sur les pneus et se retrouve au milieu de la piste. La course est interrompue et le classement, gelé.

Dans la course 3, Rafaelle Marciello (Prema) apparait enfin aux avant-postes. Au feu vert, l’Italien trompe Kvyat et Rosenqvist et prend la tête. Mais le Suédois repasse l’Italien. Plus tard, Jann Mardenborough (Carlin) commet une énième erreur. Tom Blomqvist (EuroInternational) et Måns Grenhagen (Van Amersfoort) ne peuvent l’éviter. Quant à Dennis van de Laar (Van Amersfoort), il se paye Grenhagen. Le safety-car intervient, le temps de déblayer.
Au redémarrage, Marciello a une très rare panne de cerveau et il tombe au 8e rang. Rosenqvist prend le large. Kvyat est 2e, devant Auer, qui s’offre un podium à domicile.

Au classement, Marciello reste bien sur en tête, avec 239, 5 points au compteur. Néanmoins, avec ce « 3/3 », Rosenqvist refait son retard. A 212 points, il relance le championnat, alors qu’on atteint la mi-saison. Enfin, avec 165 points, Auer cimente sa 3e place.

Des points, Kvyat, en tant que non-inscrit, il n’en marque pas. Du moins, au championnat européen de F3. Chez Red Bull, en revanche, il marque de très gros points! Car le Russe brille chez le limonadier: 2 poles et 3 podiums. Qui plus est, il le fait sous le nez d’Helmut Marko (conseiller du patron) et de Sebastian Vettel. A l’heure où Carlos Sainz Jr et Tom Blomqvist sont en difficultés, ça ne pouvait tomber mieux. D’ici à voir Kvyat au volant d’une Red Bull en essais privés…

Crédits photos: Euro F3 (sauf photos 2 à 4, Volkswagen Motorsport.)

A lire également:
Championnat européen de F3 2013 à Brands Hatch: Marciello en solitaire

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz